Une envolée des livres, édition 2015

Hier, j’ai retrouvé Keisha et Laetitia pour l’envolée des livres de Châteauroux.
IXè édition, sous un ciel floconneux, doux, d’une journée de printemps.

L_envolee_des_livres 15
Rendez-vous à 14 heures sur les marches du couvent. C’est ce qu’on avait prévu.
– J’aurai un imper vert, un serre-tête, je suis… comme ci, comme ça…
– Et moi, je suis… OK ! en bas des marches.

IMGP5547
Mais, je suis arrivée avec 10 minutes de retard, presque échevelée, le serre-tête de traviole, un imper noir et non vert, et le visage en feu d’avoir piqué un sprint, parce que bien entendu je n’ai pu me garer qu’à l’autre bout de la ville !
Vous savez la folle qui scrutait toutes les femmes qui montaient les marches… c’était moi ! Keisha, je ne la connaissais que par les petits messages que nous nous laissons. J’ai même interpelé une dame qui était de dos. Remake de pub…
« – Loulou ? Loulou ?
– Oui, c’est moi. »
– Keisha ? (voix douce) Keisha ? (deuxième essai plus fort)
Non… la dame ne s’est pas retournée.
Donc, pour en revenir à l’histoire, j’ai demandé à l’accueil si on pouvait faire un appel micro. Les deux nymphettes n’ont pas répondu à mes explications un peu paniquées…
– Bonjour Mesdames, j’ai rendez-vous avec une amie, mais je ne l’ai jamais vue, je ne la connais pas, enfin pas trop. Ne pourrait-on pas l’appeler ? Vous savez…
Là, j’ai arrêté de parler car je causais dans le vide. J’allais ajouter avec un sourire pour les dérider… un appel au micro pour la petite Keisha… Pfff… remballe ton truc !
Il était 14h30 et je me sentais seule sur ces marches blanches qui absorbaient la chaleur de cette journée, mon imper, mon parapluie et un sac qui se faisait lourd. Je commençais aussi à gonfler, à me gratter, à penser que mon maquillage devait dégouliner. Discrètement j’ai sorti mon miroir de sac, essuyé les coulures du rimmel, je me suis recoiffée… J’entendais le speech d’ouverture… les applaudissements… allais-je rentrer ou rester encore un peu ?…
Au final, je me suis décidée à pénétrer l’antre du salon. Un premier étal avec de magnifiques illustrations sur la gauche, en face, Black Berry… J’allais me pencher sur la dernière parution quand j’entends près de moi, une petite voix qui disait :
– Il faut que je retrouve Syl. … serre-tête…
Alléluia ! tambours et trompettes ! j’étais sauvée.
– Keisha ? C’est moi !

Fin du roman. Ce fut génial ! J’embrasse Keisha et Laetitia pour cette sympathique rencontre. Je suis si contente d’avoir fait le salon avec vous !

Vous trouverez le billet de Keisha « ici »

Reportage-photos

IMGP5553L’équipe de Black-Berry
Toujours enjouée et conviviale.
.

IMGP5550 Deux zozos.
L’auteur de « Sous les couvertures » Bertrand Guillot (sur la gauche),
un roman que j’avais beaucoup apprécié. Il va falloir que je me penche sur d’autres titres.
et Erwan LARHER (sur la droite) que j’aimerais lire.
Si vous avez des romans à me conseiller, je suis preneuse.
.

IMGP5552Pascal Martin 
J’ai lu son livre il n’y a pas longtemps… « Du danger de perdre patience en faisant son plein d’essence », et j’ai super aimé ! C’est un livre que je recommande et que j’offre. Là, il m’en dédicace un pour une amie. Keisha a succombé et je lui souhaite une bonne lecture.
(Monsieur charmant !)
.

IMGP5554Laurent Sieurac
entrain de faire un dessin-dédicace sur l’album qui a repris le roman « L’assassin Royal » de Robin Hobb. J’ai repéré « Arlate »… Nous avons échangé sur les anachronismes qu’on rencontre sur d’autres albums qui retracent la vie des gladiateurs…
Une discussion très intéressante avec un passionné.
Beau trait de crayon !
.
IMGP5555Les trop « mignons »
Jérôme Attal (sur la gauche). J’ai lu « Aide-moi si tu peux ». J’ai aimé, du coup, je veux continuer l’aventure avec lui ! J’ai pris « Presque la mer » et j’ai eu une dédicace avec un cœur. Je vous confie… c’est un chou ! On aurait pu passer l’après-midi à ses côtés, à papoter livres, génération 80 et… tarte au riz.
Le beau ténébreux sur sa gauche est Jules Gassot. J’ai « commandé » son livre « On a tué tous les indiens ». Si la 4ème de couverture semble noire, il a assuré qu’il y avait aussi de l’humour. Vous savez quoi ? Je me rends compte que je suis une faible femme.
.

IMGP5556 IMGP5558Sophie Adriansen
Keisha s’est arrêtée à son stand… J’ai eu la surprise d’apprendre que cette belle jeune fille était la SophieLit que je suis occasionnellement sur son blog et sur FB. Il était temps que j’atterrisse ! C’était la fin de mon parcours, je regardais ma montre car je craignais une possible contravention et il fallait que je retourne à la voiture… donc, j’ai dû me montrer un peu trop expéditive, pas bavarde. Je suis désolée.
J’ai pris pour mon neveu « Musiques diaboliques », un petit livre destiné aux enfants du CM1 au CM2, avec les aventures mystérieuses de Scooby-Doo, un des héros de mon enfance. Mon neveu ne lit pas et j’espère qu’avec cette enquête interactive, il prendra du plaisir. A suivre !

.IMGP5559Gordon Zola
Tilt ! Je croyais partir mais… que cet étal était sympa !
Les couvertures attirent le regard et lorsqu’on commence à lire les titres, le sourire fleurit. Jeux de mots, associations improbables… et une maison Le Léopard Masqué, une adresse sur Paris – 90, rue Daguerre dans le 14ème.
J’ai pris pour Mister B. « Saint-Tin et les P’tits carosses » une aventure de Saint-Tin et son ami Lou, le dernier titre paru.
.

  IMGP5548

.
1. La prochaine fois que je devrais rencontrer une amie blogueuse, je demande son numéro de portable.
2. Je m’affublerai d’un gyrophare sur la tête.
3. Je reviendrai l’année prochaine et je prendrai le temps de tout voir… Il y avait à l’extérieur le rayon jeunesse que je n’ai pas pu visiter à mon grand désespoir.
4. J’ai trouvé les auteurs tous très charmants et volubiles. D’habitude je suis timide.
5. Je crois que ce salon n’aurait pas eu le même intérêt sans Keisha et Laetitia.
6.  Il faisait beau, je suis repartie la tête pleine de livres et l’allure guillerette.
7. Vous trouverez la liste des écrivains venus au salon « ici ».
8. J’ai passé ma soirée avec des amis… j’ai dû les soûler à leur raconter mon après-midi !
Chouette, chouette, chouette !!! je dirai même superchouette.

.

.

.

72 réflexions au sujet de « Une envolée des livres, édition 2015 »

  1. Mon dieu mais quelle aventure ! ah ah ! J’ai connu ça aussi et on n’a pas l’air bête en expliquant qu’on est amies mais qu’on ne s’est jamais vues ! Erwan Larher ? hiiiiiiiiiiiiiiii mon chouchou ! Il FAUT lire L’Abandon du mâle en milieu hostile. Incroyable ! ( j’espère t’avoir convaincue mais je peux en rajouter 😉 ). Je ne l’ai jamais rencontré malheureusement mais j’en rêve ( faut pas lui dire)

    • Je note. Je suis timorée quand je suis devant un auteur et un livre inconnu. Et au salon, c’était bombance ! Qui, quoi, prendre ??? on en a le tournis. Pourtant, c’est à échelle humaine, ce n’est pas comme dans une grande ville !
      Erwan ? Si tu savais comme il est bien !!!

  2. Déjà? j’en suis à écrire un billet en piquant les photos sur le net car j’ai oublié d’en prendre. Bref;
    Il n’y a pas que toi qui s’est fait repérer, j’ai agité Sous les couvertures devant la porte un peu de temps en temps (sous l’oeil étonné/inquiet des gens)
    TOUS les bouquins de Erwan Larher sont bons (et j’ai commis une erreur, j’aurais dû t’obliger à en prendre un…)

    • Oui. J’ai voulu faire dans le spontané et le naturel ! Je suis encore sous l’effet « salon ».
      C’est vrai que tu aurais dû me bousculer ! et en plus j’aurais eu une dédicace. Je regrette ! Mais je viens de noter sur ma liste des commissions le roman que NathChoco me conseille « L’Abandon du mâle en milieu hostile ». Ce titre est un poème !
      Je te laisse à ton devoir… ne tarde pas car j’ai hâte de te lire. Au fait ! écris ta version de « l’attente » avec « Sous les couvertures » que tu secoues…

  3. Quel joli événement ! J’adore ce genre de salons qui permettent de rencontrer les auteurs ! Je comprends ton stress de ne pas avoir trouver ton amie du premier coup, me concernant, j’aime quand tout est organisé et du coup j’ai tendance à perdre mes moyens quand il y a des couacs !

    • Cela aurait une énorme déception si je ne les avais pas vues. Mais avec le recul, ça m’amuse beaucoup ! C’est un chapitre comique à cette journée.
      A++

    • En plus je ricanais bêtement parce que j’imaginais Louise dans cette situation.
      La première fois, notre première rencontre, on était deux dindes ! Seigneur ! je devais avoir les yeux grands comme des soucoupes.

      • AH AH AH deux dindes!!!! j’en visualise une très bien mais la seconde je ne vois vraiment pas qui c’était?
        Tu as vraiment trop d’imagination 🙂
        Moi dans ce cas je serais restée toute la journée cachée derrière un poteau,(d’ailleurs je suis si misanthrope, dixit fiston, que j’évite ce genre de situation)

  4. J’ai ri mais j’ai ri !!! je t’imaginais rouge et essoufflée !!! et Keisha en train d’agiter son livre dans le vide, mais bien sûr ! 😆 Je savais que Jérôme Attal était un charmeur mais il avait emmené des armes de séduction massive en plus !!! So cute !!! 😀 Tu as passé une belle journée, ça va te donner envie de recommencer plus souvent ! 🙂

  5. C’est vrai que les salons ça doit être mieux à plusieurs, je suis allée au salon de la biographie à Nimes et comme je suis très timide aussi, je n’ai pas osé adresser la parole à qui que ce soit ! Ta description de l’attente est hilarante !

    • Pour ton prochain salon, n’hésite pas à parler aux auteurs. Ils sont là pour échanger avec les lecteurs et à mon avis, sauf pour quelques uns, ils apprécient vraiment. Ça ne doit pas être évident pour eux d’attendre toute une journée et de voir défiler des indifférents.
      Bonne semaine !

  6. Un salon qui a l’air fort sympathique, dans un bel endroit. Tu m’as fait rire avec tes émotions, je suis plutôt du genre à demander les numéros de portables 1 mois à l’avance, ça évite ces moments où l’on se sent complètement à l’ouest et perdue.

  7. C’est toujours mieux de faire salon en bonne compagnie,n’est-ce pas 😉
    Sinon tu peux foncer pour Arelate, c’est vraiment une super série historique !

    • Tu sais de quoi tu parles bourreau des cœurs !!!
      Pour « Arelate » c’est souligné. J’ai pu le feuilleter et c’est un beau travail ! Je le prendrai pour l’offrir soit à mon fils, soit à Mister B. L’un ou l’autre, il passera par mes mains !

  8. Aaaaaaaaaah mais je ne savais pas qu’il y avait un salon du livre à Châteauroux ! La prochaine fois, on pourrait s’y retrouver et j’en profiterai pour faire la tournée familiale^^
    Et je découvre des blogueuses berrichonnes avec ça 😀

    • Ce salon se passe un week-end en avril, parfois début mai. Il faut surveiller la date sur le net ! Après, il n’y a plus qu’à prendre rendez-vous… A l’année prochaine !

  9. Oh comme j’aurais aimé être avec vous ! J’adore l’ambiance de salons et papoter avec des auteurs que j’apprécie. Ton compte-rendu m’a beaucoup fait rire !

    • Rhaaa… si tu savais ! je dansais d’un pied sur l’autre, un vrai canard ! je montais une marche, j’en descendais deux… je regardais ma montre… le spectacle !

    • Moi aussi ! ravie… et la prochaine fois je m’organiserai mieux. J’accorderai bien plus de deux heures au salon. Ton livre est sur mon chevet ! Avant de l’envoyer, je vais le lire ! A bientôt

  10. Bonjour Syl, personnellement, je trouve ces « petits » salons du livre très sympa. Cette église comme lieu de salon est bien trouvée. Je ne connais que celui de Limoges: j’aime la convivialité, la gentillesse des écrivains assez disponibles. En plus, l’entrée est gratuite. C’est moins mercantile que le Salon du livre à Paris.

    • Un jour j’irai à celui de Limoges. L’un n’empêche pas l’autre ! Il faut seulement que je fasse une double cagnotte. Cette année, j’ai zappé les dates. Pour Paris, je suis de moins en moins tentée, ça me paraît si immense !
      A bientôt

  11. Alors je ne suis pas  » une  » amie blogueuse mais un gyrophare sur ta tête me plairait beaucoup comme premier contact…:D 😀
    Joli moment passé…je ne connais aucun des auteurs, j’ai entendu parler d’Attal et de son livre sur les années 80, je pense ne pas me tromper de personne.
    Tu m’as fait rire dans ton introduction hi hi hi …joli reportage madame!
    Au fait, je connais plein de musiques diaboliques moi aussi…

  12. Ah Syl j’aurais aimé être là!!! je suis morte de rire, j’imagine très bien la scène!
    Il faudra qu’on se programme le salon du livres à Limoges, jusqu’à présent je les ai tous manqués.
    Tu me cornaqueras, maintenant que tu as de l’expérience.

    • Bon. Note que l’année prochaine tu viens passer le week-end pour ce salon. Heureusement qu’il y avait Keisha parce que je n’aurais jamais osé m’approcher des tablées ! C’est drôlement intimidant ! Bon, à toi je peux te le confier… Keisha me présente à un auteur (j’ai super aimé son dernier livre) en disant « Voici Sylvie… » et l’auteur demande « Syl point ou Sylire ? » Rhaaaa !!!! je crois que je suis devenue écrevisse. Moi être une petite écrevisse, moi vouloir disparaître… Tu sais ce que j’ai répondu ? « Non, non-non, ni l’une ni l’autre. »
      Voui, Louise ! j’ai une sacrée expérience !

      • Rho, je comprends,j’ai rencontré une seule fois un auteur, en fait j’ai tout fait pour l’éviter (tu sais c’est Marina Vlady )
        Mais toi , il cite même ton pseudo et tu dis non non!!!! pffff on va aller loin toutes les deux.

  13. Je viens m’amuser à lire les commentaires. ma pauvre, je n’avais pas réalisé complètement tes aventures (mais la prochaine fois ça n’arrivera pas). Je ne savais pas que tu n’osais pas accoster les auteurs (ils viennent pour ça, tu sais, enfin, la plupart!Et je n’avais pas réalisé à quel point Attal et son voisin sont mignons tout plein!!!^_^

    • Je me divertis également ! J’ai passé un bon moment car je me suis un peu surpassée. Grâce à toi, j’ai pu oublier mes timidités. C’était sympa et spontané.
      Hier j’ai fait la tarte au riz pour les Gourmandises de dimanche. J’ai une flopée de copines qui me suivent sur ce coup. On va inonder la blogo de tarte au riz ! Attal va avoir une indigestion.

  14. Ah oui c’est trop chouette de se rencontrer en vrai 😉
    J’adore quand tu racontes !
    En espérant que l’on se rencontre un jour en vrai :O)
    Bisous

    • Une visite dans le beau musée (celui que nous voyons en passant sur l’autoroute ; musée d’art moderne) de ta ville est prévue… pour un jour… Avant je t’avertirai !

Répondre à Asphodèle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s