L’ombre de la mort, les premières aventures de Sherlock Holmes

logo XIXème 2
XIXème siècle chez Fanny
.

.l'ombre de la mort 1Les premières aventures de Sherlock Holmes
L’ombre de la mort
Andrew Lane

.
Parce que sa mère est malade et qu’elle ne peut s’occuper de lui, le jeune Sherlock Holmes, adolescent de quatorze ans, doit quitter son pensionnat pour aller vivre chez son oncle Sherrinford, le temps des vacances d’été. C’est son frère aîné Mycroft qui l’accompagne à Holmes Manor et qui l’abandonne à leurs bons soins.

Réceptionné froidement par la gouvernante Mademoiselle Eglantine, Sherlock ne reçoit pas meilleur accueil auprès de sa parenté. Son oncle, homme austère, rigide sur les convenances, et sa tante, femme fragile, névrosée, ne veulent pas être dérangés.
Solitaire, et pour chasser son ennui, Sherlock s’aventure dans la campagne. Il fait la connaissance d’un jeune orphelin, Matty Arnatt, qui traîne sa misère dans les alentours. Entre les deux l’amitié est spontanée, surtout quand Matty amorce un sujet très intéressant… Il a été témoin de quelque chose de mystérieux, peut-être bien un meurtre…

Alors que Sherlock, avide de péripéties, envisage quelques équipées avec Matty, Mycroft, soucieux et embarrassé d’avoir laissé son frère dans un univers hostile, soumet à leur oncle l’idée de lui offrir les services d’un précepteur.
En dehors du fait qu’il ait une fille très belle et incroyablement « moderne », Virginia, Monsieur Crowne, homme charmant, très cultivé… et secret, séduit immédiatement son élève par ses méthodes d’études peu classiques. Il approfondira sa connaissance dans les mathématiques mais l’initiera surtout à résoudre des énigmes et à développer son discernement, ses intuitions, car les vacances de Sherlock sont à mille lieux de ce qu’il pouvait imaginer… La découverte dans le bois du cadavre d’un homme, couvert de pustules et d’une poudre jaune, va donner du rythme à sa villégiature !

Sous la direction de Monsieur Crowne, avec Matty et Virginia, Sherlock va expérimenter sa première enquête en essayant d’élucider non pas un mais deux meurtres.

.
Les premiers pas de Sherlock Holmes, Adrew Lane a voulu les écrire dans une série qui compte à ce jour quatre tomes, pour la littérature jeunesse. De Farnham dans le Surrey, fief de la famille Holmes, à l’East End, le jeune Sherlock traque un dangereux maniaque qui nous rappelle le professeur Moriarty, dans sa folie et sa cruauté. Maladie tropicale, empoisonnement, très vite les enquêteurs en herbe trouvent l’origine de la poudre jaune… Sherlock semble un peu timoré dans le début, mais intrépide et bon élève, il promet ce qu’il deviendra une dizaine d’années plus tard, le meilleur des détectives Anglais (Hercule étant Belge !).
Accompagné d’une belle équipe, le jeune lecteur appréciera Matty, un orphelin débrouillard, honnête et curieux, Virginia, une belle demoiselle qui préfère les entreprises périlleuses à la broderie, savante de toutes les intelligences que son père lui a enseignées, (future sufragette, elle nous fait penser à « Enola Holmes » de Nancy Springer, une très bonne série), et le précepteur Monsieur Crowne, un étonnant personnage qui ne paraît pas ce qu’il est en vérité.
Même si le suspens n’est pas « transcendant », l’histoire captivera le lecteur et le fera trembler pour nos jeunes héros souvent mis à mal dans leur quête justicière. Le méchant est très méchant !
Je vous recommande donc ce roman, une aventure pour les enfants, à partir de 8 ans. J’aurais aimé le découvrir à cet âge.

D’autres billets chez Sharon, Belette, George, Hérisson,

.

secretdelapyramide.
Photo extraite du film « Le secret de la pyramide »

.

.

.

36 réflexions au sujet de « L’ombre de la mort, les premières aventures de Sherlock Holmes »

    • Normal George ! et c’est vrai que, même si c’est plus échevelé, j’ai pensé à la biblio verte en le lisant !
      J’ai noté les autres tomes sur ma lal…

    • Toujours pas vue ! j’aimerais pourtant, mais il faudrait que je débute à la première saison. Je vais en parler à mes fils, ils doivent connaître des sites sur le net.
      Bise Sandra

  1. Tiens, pourquoi pas ? J’aime beaucoup ce personnage… Ou alors je me replonge dans ses aventures. Raahhh j’hésite. 🙂 En tout cas merci de remettre du doute en moi L’Or ! Bisous et bonne journée !

    • Nous lisons toutes les nouvelles de Conan Doyle, alors si tu veux… Tous les mois, nous donnerons un rendez-vous. Tu as le temps de réfléchir ! Bonne nuit

  2. Olala… Je ne suis pas réveillée. Désolée Syl. !!! J’ai ouvert un onglet avec le blog de L’Or en même temps et vu que je sirote mon café, il n’a pas encore fait effet et je m’emmêle les pinceaux… Honte à moi ! Mille excuses ! Bizzz

  3. Oh, why not ? Je ne connais pas celui-ci ! J’ai lu un roman il y a quelques années, avec un auteur qui imaginait une enfance à Sherlock et j’avais assez apprécié alors pourquoi pas ? Je me le note 🙂

    • D’autres ont moins aimé que moi. Il faut t’attendre à passer sur certaines incohérences. Mais c’est une lecture bien agréable, il suffit de la lire en t’imaginant avoir 9-10 ans.

  4. Franchement heureusement qu’il y a la série Sherlock Holmes à la télé. Bon j’ai quand même lu un Conan Doyle, mais je ne suis pas spécialement fan; comme pour les Agatha d’ailleurs.

    • Mais ça n’a rien à voir avec la série qui passe en ce moment ! Ou… je te conseille celle avec Jeremy Brett.
      Moi, je me régale dans ces ambiances !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s