Laurent Mariotte, mes petits plats automne-hiver

logogourmandises2Les gourmandises de la semaine :
Louise : Salade gourmande de pommes, noix et endives

Louise : Soupe de pois tirée du livre de Claire Dixsaut « A la table des tontons, 70 recettes de bistrot »
Mendiant aux fruits d’après la recette d’Asphodèle
Sandrion : Cake au citron
Nahe : Salad Cobb  –  Salade de gambas et ananas
Béa la Comète : Brioche des rois.
Nathalie : Boulette de viande au poireau (recette juive-turque)
Littérature :
Fondant au chocolat :
« L’Ecole des saveurs » d’Erica Bauermeister,
« Pour l’amour du chocolat » de José Carlos Carmona,
.

livres noel.

laurent mariotteLaurent Mariotte
Mes petits plats automne-hiver

.
Laurent Mariotte est un journaliste qui anime une émission culinaire à la télévision et à la radio. Auteur de livres de recettes, il décline certains plats en fonction des saisons. Après  printemps-été, il a sorti… automne-hiver. Avant tout, il nous incite à piocher dans le panier des produits de saison.

Ce beau livre illustré de photographies alléchantes, colorées, présente plus de cinquante recettes de nos terroirs ; mer et terre. L’inspiration au voyage se fait également avec des épices, des herbes, des goûts venus d’ailleurs. Le rendez-vous est donné avec un cassoulet, du chou farci, une fondue de poireau, des veloutés, des gratins… une salade marocaine, une tajine, des samoussas.. du savoureux, du rustique, du « paysan ». L’hiver, ça mijote, les fumets réconfortent, réchauffent, on met du soleil, la cuisine est riche, simple, conviviale, elle se partage.

Aller à la cueillette des champignons dans un sous-bois, des fruits d’automne dans un verger, revenir du jardin avec un potiron et des betteraves, aller à la ferme, choisir, échanger, préparer avec gourmandise le repas… et avoir du plaisir.

Entrées, plats, desserts, faites votre choix !

.

img488.

Carottes râpées à la marocaine
Photos et recette prises dans le livre

.
Ingrédients pour 4 personnes
:

– 2 oranges
– 1 cuillerée à soupe de raisins secs noirs
– 3 grosses carottes
– 3 cuillerées à soupe d’huile d’arachide
– 1 cuillerée à soupe de vinaigre de vin rouge
– 1 gousse d’ail (hachée finement)
– 1 cuillerée à café de gingembre frais haché
– 1 cuillerée à café de graines de cumin
– 1 cuillerée à café de miel d’acacia
– 1 bouquet de coriandre (effeuillée)
– sel

Préparation :
– Faites chauffer légèrement le jus d’une orange avec les raisins secs et laissez gonfler hors du feu.
– Pelez et râpez les carottes. Retirez les segments (quartiers sans la peau) de la seconde orange. Ajoutez-les au reste des ingrédients.
– Mélangez le tout et laissez en attente une heure avant de déguster afin que les arômes fusionnent.

Astuce : Utilisez des carottes de sable, plus douces et plus sucrées.

.
img487.

.

.

24 réflexions au sujet de « Laurent Mariotte, mes petits plats automne-hiver »

  1. J’adore ce gars, il semble tellement avenant 😉 Miam cette recette fraiche. Pour ma salade marocaine j’utilise des carottes et des courgettes que je détaille en rondelles. Gingembre, cumin, ail et coriandre sont de la partie aussi. Jus de citron, jus d’orange et miel !

    • Je ne connais pas Mariotte et c’est vrai qu’il a une bouille sympa. Mon amie qui m’a offert ce livre, l’apprécie.
      Les recettes qu’il propose sont simples, à la portée de tous. C’est tentant.
      Nath… ça te dit un osso buco pour dimanche prochain ?

  2. Recette à tester très prochainement ! Mon Cher et tendre fait des carottes/cocottes au cumin qui accompagnent très bien les viandes blanches. Je vais l’épater avec cette entrée !

  3. J’aime bien ces recettes parce qu’elles sont simples et pour une fois avec des ingrédients hyper faciles à trouver… Je n’aime pas du tout les raisins secs et encore moins les mélanges sucrées, salées, mais je retiens le livre… Je te fais des gros bisous et te souhaite un bon dimanche… (et je commence doucement à émerger et à penser à autre chose, c’est dur de se remettre dans le bain après une actualité comme celle là)

    • La recette que j’ai mise est avec la tajine et les samoussas, le seul exotisme. Après c’est terroir. En ce qui me concerne, j’aime toutes les fantaisies sucrées-salées dans la cuisine ! sauf le basilic dans les gâteaux.
      Bise L’Or

  4. Coucou Syl, je viens de rentrer. Je suis « à la bourre ». J’adore la salade d’orange, j’en ai pas mal mangée au Maroc. La photo c’est ta salade? Les marocains sont vraiment les rois de la salade. Leur cuisine est raffinée. Mais là ce n’est pas un livre spécial Maroc, il a l’air bien. Aujourd’hui j’ai parlé aussi d’un livre de cuisine que j’ai trouvé à la biblio, et j’ai mis à « l’honneur » le mendiant aux fruits d’Aspho. Je dois te répondre, mais plus tard, je suis en retard.
    Ah au fait il paraît que je suis la reine du osso bucco 🙂 mais comme ils mentent comme ils respirent; je suis partante, pourquoi pas.

Répondre à Syl. Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s