Le Noël d’Hercule Poirot

« Il était deux fois Noël » avec Chicky Poo, Samarian et Petit Spéculoos
Challenge Agatha Christie de George

.
.

.

le noel d'hercule poirotLe Noël d’Hercule Poirot
Agatha Christie

.

22 décembre… Londres,

Stephen Farr, un bel homme de quarante ans qui arrive d’Afrique du Sud, voudrait être ailleurs qu’à Londres, un ailleurs où il y a du soleil… mais il a une mission et il est décidé à l’accomplir. Dans le train qui le mène dans la région du Middleshire, il fait la connaissance d’une jeune Espagnole, Pilar Estravados. Il se réchauffe à son regard, elle est la chaleur et la passion qu’il désire ; il la trouve sublime, piquante, un peu cruelle, très chatte, et si différente de ses congénères.
Aux premiers échanges, la séduction passe, mais ce que tous deux ne savent pas encore, c’est qu’ils ont une même destination et des objectifs bien déterminés…

A Gorston Hall,

Alfred et Lydia Lee ne comprennent pas pourquoi Siméon, le patriarche de la famille, souhaite réunir tous ses enfants pour les fêtes de Noël, alors que deux de ses fils ne l’ont pas revu depuis une vingtaine d’année. Homme despotique, machiavélique, ayant fait fortune en Afrique du Sud avec des mines de diamants, Siméon se délecte des ambiances haineuses et s’amuse à humilier ses enfants. Tous des mauviettes, ils ne sont pas de sa trempe dit-il !
Alfred, un ancien militaire, marié à Lydia, a été obligé de démissionner de l’armée pour reprendre l’affaire familiale. Demeurant dans le manoir avec son père, il est son vassal et subit tous les jours son autorité.
George, un député, marié à une jeune femme de dix ans sa cadette, trouve son père trop mesquin sur la pension qu’il lui octroie. Il aimerait bien avoir une avance sur son héritage…
David, un artiste peintre, marié à Hilda, n’a pas revu son père depuis la mort de sa mère. Il lui reproche sa méchanceté, ses infidélités, tout un passé tyrannique et mortifiant.
Harry, la brebis galeuse… Après avoir escroqué l’entreprise, il s’est enfui à l’étranger et depuis n’est plus revenu. Les nouvelles qu’il envoyait étaient toujours suivies de demandes d’argent.
Quant à la seule fille de la famille, Jennifer, à présent décédée, elle a fait sa vie en Espagne et n’a eu qu’une fille que personne connait. Ces fêtes seront l’occasion de présenter la jeune Pilar qui a fait le voyage pour rencontrer sa parenté.

Lydia en tant qu’hôtesse doit composer avec cette dynastie si disparate. Et lorsque le fils d’un ancien associé d’Afrique du Sud se présente et accepte l’invitation de Siméon à partager avec eux les festivités, on pense aussitôt à… plus on est de fous, plus on rit… Il faut préciser que le cynique Siméon a annoncé vouloir changer son testament.

La veille de Noël, alors que chacun se prépare pour le réveillon, l’esprit encombré des cruautés assénées par Siméon, des bruits de bagarre et des cris provenant de sa chambre se font entendre. Quand ils arrivent à forcer la porte fermée à clef, ils découvrent une pièce dévastée et le corps du vieil homme baignant dans une mare de sang. Égorgé.
C’est le surintendant Sugden, qui avait rendez-vous avec lui, qui constate le crime et le vol des précieux diamants. Ces cailloux étaient vénérés par Siméon car ils étaient à l’origine de sa richesse.

Près de Gorston, Hercule Poirot réveillonne avec le colonel Johnson, chef de la police du Middleshire. Leur repas est interrompu par un appel téléphonique… Siméon Lee a été assassiné.
Est-ce à cet instant précis que les petites cellules grises du célèbre détective se sont mises à gamberger ?… car l’enquête ne se fera pas sans son assistance…
Qui  a commis le crime ?

.
Un Noël particulier avec Hercule Poirot. Dans ce roman, les friandises, fruits confits, petits gâteaux, puddings flambés, les décorations pour le sapin, les crackers et tout ce qui fait un Noël anglais sont restés dans le placard. Il n’y a que le froid qui tétanise Hercule…
La mort est survenue le soir du réveillon et a figé l’ambiance. Comme dans tous les romans d’Agatha Christie, le scénario se développe en plusieurs plans. Le décor (un manoir anglais, une campagne), les personnages (une famille, des invités), l’atmosphère (des animosités, des rancunes, des mensonges, un style), un mort (un assassinat, une pléiade de supposés meurtriers avec leurs secrets) et l’arrivée d’Hercule Poirot. Dans cette histoire, ni son ami Hastings ni l’inspecteur Japp feront leur apparition. Si l’enquête est menée par un surintendant, Hercule ne peut s’empêcher de participer et de dénouer l’intrigue. La réunion rituelle avec tous les protagonistes qui clôture l’histoire, une véritable apothéose à son intelligence, sa finesse, nous laisse encore pantois car il est impossible de découvrir la trame avant le bouquet final ! Pourtant ce n’est pas faute d’avoir incriminé tout le monde (même le majordome)… sauf la bonne personne.

Je vous recommande cette enquête, une très bonne histoire pour retrouver l’homme aux moustaches cirées.
.

D’autres billets chez Belette, Bianca, Titine, Karine,

.

Le-Noël-dHercule-Poirot1.

.

.

Publicités

33 réflexions au sujet de « Le Noël d’Hercule Poirot »

    • Avec Agatha Christie, c’est toujours surprenant. Je n’ai jamais été déçue. Je crois que je l’apprécie de plus en plus. A mon âge, je la redécouvre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s