Paris en octobre – 2

Suite du séjour parisien… après une balade au Louvre et l’expo de Hokusai au Grand Palais… Montmartre et Niki, nous voici !

Réveil avec le sourire, un petit-déjeuner, des viennoiseries, des figues, un thé, du miel. Nous sommes prêts pour l’ascension des marches de la basilique du Sacré-Coeur. Le ciel est presque blanc et l’atmosphère est douce.
.

sacrécoeur1bannsacrécoeur
sacrécoeur4
Après le Sacré-Cœur, nous nous sommes dirigés vers la place du Tertre… assez folklorique et commerciale. Déambulation dans les rues, nous nous sommes retrouvés devant le musée de Montmartre. Il y avait de la lumière, alors nous sommes rentrés… Un musée refait à neuf qui sentait bon le bois.

bannmontmartre1

En dehors des collections permanentes, nous avons pu admirer dans la première salle quelques aquarelles de Patrick Prugne pour son album « Poulbots ». Les planches étaient belles dans leurs couleurs et leurs compositions… si précises.

poulbots-couv_MGP4080_1Le parcours se fait dans la musique, Gymnopédies de Satie et autres chansons légèrement éraillées. Nous sommes seuls. Nous découvrons une multitude d’affiches, de peintures et de dessins… Toulouse-Lautrec, Steinlen, Valadon, Utrillo… qui racontent le cabaret du Lapin Agile, le Moulin Rouge et toute cette époque du Bateau-Lavoir.

 _MGP4036bannmontmartre2
1. Huile sur bois, Enseigne du cabaret Le Lapin Agile d’André Gill
2. Dessin de Théophile-Alexandre Steinlen
3. Plume et aquarelle, « Femme costumée pour le bal des Incohérents » d’Henri Lanos

bannmontmartre3
1. Jeux d’ombres

2. Lithographie des Quat’z’Arts de 1894, de Louis Abel-Truchet
3. Huile sur bois, « Régisseur de cirque » vers 1885 de Joseph Benjamin Baptiste Faverot

bannmontmartre4 Fernand-Pelez_VachalcadeLa Vachalcade de Fernand Pelez, huile sur toile vers 1900

.
MGP4081_1aCôté rue

Nous montons encore un étage et nous visitons la reconstitution de l’appartement-atelier de Suzanne Valadon et Maurice Utrillo, son fils. On ferme les yeux, on s’y croirait… Tout est dans l’attente, la palette, le chevalet, les valises, la bouteille… la poussière.

   MGP4099_1aCôté jardin

. bannmontmartre5Chambre d’Utrillo   –   Porte-manteau de l’entrée

MGP4095_1aAtelier

MGP4097_1a   bannmontmartre6bannmontmartre7Ce musée est à conseiller ! ce fut une très agréable surprise. Nous sommes repartis avec des cartes et l’album de Prugne…

poulbots
Retour par les petites rues vers la place du Tertre pour le déjeuner. Nous avons suivi les conseils de la jeune femme du syndicat d’initiative pour un restaurant « Cadet de Gascogne ». C’était bien… mais la prochaine fois, j’aimerais aller au Moulin de la Galette, guère plus loin.

bannmontmartre8.
Lorsque nous sortons du restaurant, l’atmosphère s’est légèrement rafraichie. Nous descendons, descendons, les rues… Nous croisons le passe-muraille Marcel Aymé, Le Moulin de la Galette, le Bateau-Lavoir (déception pour la façade), l’église Saint-Jean.

.
bannmontmartre9bannmontmartre10bannmontmartre11bannmontmartre12Nous nous dirigeons vers le métro, il est à peine 14 heures, nous avons rendez-vous avec Niki de Saint-Phalle… suite dans l’épisode III… Quelle chouette journée !

.

MGP3948a .

.

.  

24 réflexions au sujet de « Paris en octobre – 2 »

  1. Ton compte rendu de ta virée est très intéressant, j’aime beaucoup le passage sur Suzanne Valadon et Utrillo. Tu avais le droit de prendre des photos? C’est sympa ce partage, bon ça donne envie!!!!

    • Pour Hokusai, je n’avais pas le droit, puis beaucoup trop de vigiles pour jouer la rebelle. Pour le musée de Montmartre, nous étions seuls et je n’ai surtout pas demandé l’autorisation de peur qu’on me l’interdise. Pour Niki (billet à venir), tu pouvais tout photographier !

    • J’ai été surprise par le nombre de touristes ! Mais ils étaient tous concentrés entre le Sacré-Cœur et la place du Tertre. Ailleurs, pratiquement personne, le musée vide et la place du Bateau-Lavoir seulement occupée par les pigeons. Nous étions dans une bulle.

  2. Joli balade Syl…classe. Montmartre me rappelle toujours Amélie Poulain…j’avais déjeuné non pas au moulin de la galette mais aux 2 moulins, le troquet du film…rien de vraiment bon mais super moment !!

  3. Il faut absolument que je visite le musée Montmartre, je me contente à chaque fois de passer devant, parce que je n’ai plus le temps .. Malgré le tourisme de masse, c’est toute une atmosphère Montmartre 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s