Ne t’éloigne pas

ne t'éloigne pasNe t’éloigne pas
Harlan Coben

.

Le lieutenant Broome de la Criminelle d’Atlantic City voit ressurgir une enquête non élucidée, vieille de dix-sept ans ; un homme, bon citoyen, mari et père modèle, disparaît un soir sans laisser de trace. Mêmes lieux, même époque de l’année, une disparition similaire se produit et l’incite à croire que les deux affaires sont liées. Avec son ex-femme et coéquipière, il va chercher le « dénominateur commun » : un bar, des entraîneuses, des clients, de la violence, de la prostitution, beaucoup de solitude, des hommes qui oublient femmes et enfants pour assouvir leurs pulsions…
Broome va ainsi reprendre contact avec des personnages hantés par ce passé. Ils ont disparu eux aussi, chacun pour fuir leurs cauchemars, mais des évènements vont les faire revenir. Une mère de famille comblée par sa petite vie bourgeoise et un photographe talentueux qui a sombré dans l’alcoolisme sont des éléments essentiels aux dossiers.
Dix-sept ans… et beaucoup attendent un dénouement. Certains vont même chercher les explications avec des méthodes fort peu conventionnelles… Un couple, qu’on appelle Ken et Barbie, va semer des cadavres en extirpant des indices avec un fer à souder et un scalpel.
Très vite, Broome s’aperçoit que ces deux disparitions font écho à une vingtaine d’autres enquêtes non abouties. Et si c’était un serial killer qui sévissait ?
C’est février, la période du carnaval. Broome devra faire tomber les masques.

.
Depuis quelques livres, il est pour moi difficile de retrouver ce que j »aime chez Coben ; du suspens, de l’essoufflement, de la surprise… Si j’ai passé un moment agréable dans cette lecture, je n’en sors pas ébouriffée. Comme dans toutes les enquêtes que je lis, j’aime à suivre mes pistes en parallèle de celles écrites. Et si je trouve dès le début… je suis déçue. Que le lecteur est dur pour l’auteur qu’il apprécie ! Je peux reconnaître que le style est toujours limpide, que certains personnages sont séduisants, que… l’auteur est charmant… mais ça ne fait pas tout.
En quatrième de couverture, ils disent « Une formidable poussée d’adrénaline, un voyage en enfer mené tambour battant par le maître de vos nuits blanches. Oserez-vous fermer l’œil cette nuit ? »… Oui ! non seulement j’ai fermé l’œil mais l’autre aussi. Et j’ai bien dormi malgré les litres dispensés d’hémoglobine.

.

Atlantic_City,_aerial_view
Atlantic City
.

.

 .

30 réflexions au sujet de « Ne t’éloigne pas »

    • Mo’, en fait si je suis aussi critique, c’est que je n’ai pas ressenti de rythme. L’électro est resté plat malgré des scènes peu ragoutantes. Sinon, c’est un bon polar pour la plage…

  1. Voilà ce que je reproche à ce type d’auteurs qui ont fait quelques bons livres à leurs débuts et ensuite, surfent sur le succès en pondant de grosses …daubes… pour rester polie ! Le dernier que j’ai lu (j’ai même oublié le titre) avant d’aller à QDP, car il y était ne m’a pas du tout donné envie de recommencer : la cervelle sur le trottoir, beurk très peu pour moi …et trop de sang, de violence gratuite pour un scénario de série B !

    • Non, ce n’est pas une « grosse daube ». Ça vaut tous les polars de gare. Mais on sait qu’il peut mieux faire, c’est tout.
      Je ne sais pas qui me l’a passé… C’est peut-être So ou Do… Elles ont peut-être aimé…
      Biz

  2. Comme tu le sais, ce n’est pas du tout ce que je lis. Je connais l’auteur de réputation mais c’est tout. Les quatrièmes de couvertures sont souvent trompeuses, de pales résumés censés faire vendre le livre et pourtant comment faire pour ne pas les lire quand on est en librairie et que l’on ne connait pas du tout l’auteur??
    Belle journée !

    • Bonne soirée !
      Harlan Coben est un bon auteur. Seulement… j’ai l’impression que ses livres s’affadissent de plus en plus. Malgré ma critique, il reste un de mes bons auteurs.

  3. Je traverse depuis cet été une panne de lecture assez importante et peut-être avec un bon polar, oui pourquoi pas… J’ai déjà lu cet auteur mais je n’avais été trop emballé. Là j’ai repris un titre que j’avais commençé en vacances. Ta rentrée s’est bien passé ? Je l’espère… La nôtre n’était pas terrible, terrible… J’ai l’impression que tu ne reçois toujours pas mes billets, j’ai fait ma reprise la semaine dernière… Je te fais des bisous et te souhaite un bon mois de septembre Syl (et avec cet été pas top je n’ai toujours pas pris le temps de t’envoyer un mail, je voulais te remercier pour ta carte qui m’a vraiment fait très plaisir, je suis toujours ravie de voir que tu penses à moi ;0) Alors je me décide à le faire ici, et dès que les choses se calmeront un peu pour moi je te l’enverrais ce mail ;0)

    • Comme dans toutes les maisons, la rentrée est synonyme d’effervescence. Ma panne est plus due à un farniente qui s’étiiire… et des mots qui ne s’alignent pas, des idées qui ne construisent rien. Pour tes billets, je ne reçois plus ta news-letter depuis longtemps et tu n’es pas la seule. Je crois qu’il va falloir que je me réinscrive partout.
      Bon septembre à toi aussi !
      PS : J’ai lu « Le chardon et le tartan », ça te plairait !

  4. J’en ai lu plusieurs (avec plaisir) puis peu à peu, l’impression d’avoir les mêmes intrigues, les mêmes ficelles, j’ai arrêté. Bien fait, oui, mais…

  5. J’ai lu A découvert, je crois, de Coben et je n’ai pas trop aimé ( trop de clichés). ce que tu me dis de ce livre ne me tente pas et me confirme que ce n’est pas indispensable que je le lise !

  6. Je n’ai lu que deux romans de cet auteur, sans doute pas les meilleurs, car je ne les ai pas trouvé bons ! Il m’en reste un dans ma PAL mais s’il est à l’image des autres, je ne suis pas prête de lire à nouveau Coben

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s