Au bord de la rivière

logomoisanglaislogo album1logo Challenge-anglaisLogo-Sharon« Le mois anglais » avec Titine, Lou et Cryssilda
17ème billet

.
.
« God save the livre » d’Antoni, « Je lis aussi des albums » d’Hérisson et « Animaux du monde » de Sharon

.

.

au bord de la rivièreAu bord de la rivière
Une histoire adaptée du livre « Le vent dans les saules »
Texte original de June Woodman d’après le livre de Kenneth Grahame
Illustrations d’Eric Kincaid
Adaptation française de Michèle Grinstin

 .

C’est le printemps, Monsieur Taupe fait le grand ménage de sa maison. Après avoir passé une couche de lait de chaux sur les murs et plafonds, il décide de laisser les corvées ménagères et d’aller voir la nature renaître. Les prés sont fleuris, les oiseaux gazouillent, l’air est délicieux, et ses pas le conduisent vers les berges de la rivière qu’il n’a jamais vues. Là, il y rencontre Monsieur Rat, un être charmant, qui lui propose une balade en barque. Quelle belle aventure ! Le cadre est enchanteur et la compagnie est très agréable… Virée en bateau sous la frondaison des arbres, pique-nique dans une clairière ensoleillée, douce somnolence… jusqu’à ce qu’un ami de Monsieur Rat vienne les déranger. C’est Monsieur Loutre… puis très vite, Messieurs Blaireau et Crapaud arrivent…

La journée tire à sa fin, Monsieur Taupe est bien triste de laisser ses nouveaux compagnons ; il aurait aimé que cela dure indéfiniment ! Affligé de le voir ainsi, Monsieur Rat décide alors de l’inviter chez lui pour partager quelques jours de vacances et lui faire découvrir les joies de la rivière.
Il faut dire que la bande à Monsieur Rat est une joyeuse équipe… Monsieur Taupe peut remiser ses pantoufles, l’aventure est là ! D’autant plus que Monsieur Crapaud va leur proposer un voyage en roulotte ; sa dernière lubie !

.img408

.
Cette histoire est la première de quatre petits livres édités par Gründ. « Au bord de la rivière » est suivi par « Dans la grande forêt », « Sur les grandes routes » et « Panique à la Crapaudière ». Cette collection, superbement illustrée par les aquarelles d’Eric Kincaid, est une adaptation de June Woodman, du roman « Le vent dans les saules » de Kenneth Grahame, sorti en 1908.
La vallée de la Tamise est le cadre d’un univers animalier qui côtoie celui des humains.  L’auteur qui a reçu le prix Lewis Carroll en 1958, a un style très élégant, doux, presque vieillot, qui rappelle celui de Beatrix Potter. On découvre une bande d’amis qui ont tous des caractères différents. Monsieur Taupe n’a pas le genre aventurier et pourtant, il se laisse embarquer par les autres avec beaucoup de complaisance. Monsieur Rat est celui qui va l’introduire dans ce monde entreprenant. Il est sympathique, bavard et chaleureux. Monsieur Crapaud est le propriétaire de la Crapaudière, un beau manoir. Riche, arrogant, un peu obsessionnel, mais aussi brave, il lui arrive toujours des péripéties qu’il partage avec ses amis de façon très généreuse ! Monsieur Blaireau est la voix de la sagesse, sorte de Maître Yoda. Quant à Monsieur Loutre, il a une bonne nature, amicale et pleine d’entrain.
Amitié, complicité, solidarité, aventures, humour, les histoires de ces gentlemen charmeront les enfants et leurs parents.
Lectures du soir, elles sont de bons souvenirs…

.

img409
Dessins d’Eric Kincaid

.

.

.

24 réflexions au sujet de « Au bord de la rivière »

  1. Ces superbes dessins me disent quelque chose, je pense que j’ai déjà lu des albums illustrés par cette personne (histoire de lapin). J’adore.
    L’illustration du blaireau en train de peindre m’a bien fait sourire, et on dirait quelqu’un, non?:)

    • Tu ne confonds pas avec Beatrix Potter ? J’ai relevé le nom de l’illustrateur et j’aimerais bien le découvrir dans d’autres livres.
      Monsieur Taupe entrain de peindre ? C’est tout moi !

  2. Les dessins sont délicieusement rétros mais je me suis arrêtée à Monsieur Taupe, celui d’après ne m’inspire rien qui vaille, je ne peux même pas le regarder !!! :(…………….. Bises♥

  3. Monsieur Moustaches me vantent souvent le vent dans les saules mais moi j’ai le souvenir d’un dessin animé et donc je me dis que ça doit être un livre pour enfant. Du coup, ça me tente moyen. Mais peut-être ai-je tort. Dis moi que j’ai tort.

    • Oui, ce sont des histoires pour les enfants, mais quel plaisir de les découvrir en même temps qu’eux ! je pense plutôt que tu devrais écouter Monsieur Moustache… OUI ! T’as tort !
      Bisou

    • J’ai hésité à la mettre pour ton challenge. C’est un conte animalier, mais pas dans le sens des « Il était une fois »… Si je dois mettre ton logo, tu me le dis. Biz

  4. j’adore ces illustrations et je ne sais pas si ce livre est pour les enfants ou pas, mais j’aime bien les textes aussi.
    bon mois de juillet chez toi ma gentille Syl
    gros bisous
    rosa

    • Un peu des deux… enfants et parents ! Avant de commencer la lecture, le regard est attiré par les illustrations. Mais l’histoire est bien agréable à lire, aussi !
      A++

  5. C’est le tout premier chapitre du roman en fait. Je suis fan absolu du vent dans les saules et je ne peux que t’encourager (si ce n’est pas déjà fait) à en lire l’adaptation en BD de Michel Plessix. C’est un petit chef d’oeuvre !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s