Le vrai goût du Monde, l’Espagne

 logogourmandises2Les gourmandises de la semaine

Cheesecake au citron – Louise
Crémeux de pamplemousse, framboises et meringue – Dorothée
Embeurrée de chou vert – Nahe
Un pique-nique créole – Nath Choco
Petits pâtés créoles et salade de fruits – NathChoco

Un tag ! Le gâteau littéraire
NathChoco, Syl., Miss Pendergast, Strawberry,
Littérature

« La singulière tristesse du gâteau au citron » d’Aimée Bender – Didi
Sur les blogs

« Nestlé dessert », collectif – Hilde

.
.
Un livre offert par Nahe, une amoureuse de l’Espagne

le vrai goût du monde espagneLe vrai goût du Monde
Espagne
Jean-Louis André et Jean-Marie del Moral

.
.
A lire ce livre, il semble que la cuisine espagnole soit sans conformité, populaire, conviviale et sensuelle. Le soleil incite à la nonchalance, le temps s’étire et « suspend son vol »… à l’idée, ça me rend lyrique et je songe aux vers de Lamartine…
Pour les espagnols, il y a « un minimum vital ». Vous trouverez que les essentiels sont des tortillas, des bocadillos, des boulettes de viande, des poivrons, des calamars, de la morue, du jambon Serrano, des olives, des churros, des tapas… des marinades, des fritures… et de l’huile d’olive, des piments. Les cinquante recettes, données par différents restaurateurs, sont colorées et gourmandes, avec beaucoup de légumes méditerranéens et d’agrumes, du miel, du lait, dans les desserts. Il faut également souligner que les abats sont souvent proposés… Tripes à la madrilène, rognons d’agneau au xérès, lasagnes au boudin noir, riz parfumé aux tripes de morue…

A la vue des photos, on aimerait s’y trouver, traîner nos espadrilles dans les rues, goûter la chaleur dans les champs d’oliviers, admirer l’architecture et les ferronneries ouvragées, se baigner dans cette culture riche et bonne.

L’Espagne, c’est ¡ Olé !  des rires, de la générosité… ¡ Mi corazón ! un pas de tango, de la séduction… ¡ Ser un hidalgo ! de la fierté et des traditions…

Pour ce dimanche, j’ai choisi una torpilla española con redes de salmonetes.

img368

titretorpillaOmelette espagnole
Une recette d’Alberto Herraiz

.Pour 4 à 5 personnes
Préparation : 25 minutes, Cuisson : 20 minutes
800 g de pommes de terres, 5 œufs, 1 oignon, 30 cl d’huile d’olive, sel, poivre

Éplucher et laver les pommes de terre.
Les couper en lamelles de 2 millimètres. Peler et émincer l’oignon. Dans une poêle frire les pommes de terre et l’oignon avec l’huile d’olive. Les retirer avant qu’ils ne soient dorés puis enlever le surplus d’huile.
Dans un saladier battre les œufs avec une pincée de sel et de poivre. Ajouter les pommes de terre.
Dans une poêle bien chaude, verser la préparation et la mélanger quelques secondes à l’aide d’une fourchette afin que la coagulation soit homogène.
Lorsque la préparation est bien prise, baisser le feu.
Recouvrir la poêle d’une assiette recouverte d’un filet d’huile puis retourner le tout de manière à recueillir l’omelette dans l’assiette. La faire glisser dans la poêle sur sa face non cuite et la laisser prendre à feu doux.
Déposer l’omelette sur l’assiette et la servir découpée en petits carrés.
.

titrerougetsRougets aux agrumes
Une recette de Felip Llufriu

.Pour 4 personnes
800 g de rougets, 2 citrons, 3 oranges, 3 mandarines, sucre semoule, beurre
(La recette est présentée avec des légumes que je n’ai pas mis… mange-tout, carottes, mini-courgettes, mini-navets, pointes d’asperges, fleurettes de choux-fleur, fleurettes de brocolis, haricots verts.)

Cuire les quartiers d’agrumes avec le sucre (le poids équivaut à 30% de celui des agrumes) pour réaliser une confiture.
Après environ 2 heures de cuisson, mixer le tout et ajouter une noix de beurre.
Poêler les filets de rougets.
Dans chaque assiette répartir un peu de confiture d’agrumes, recouvrir avec une portion de légumes et disposer les filets de rougets. Parsemer éventuellement le poisson et les légumes de quelques zestes de citron vert.

.
.
.rouget
.
.
.

23 réflexions au sujet de « Le vrai goût du Monde, l’Espagne »

  1. Mhummm, l’omette me tente beaucoup, les rougets aussi mais sans les agrumes… J’adore les agrumes mais je n’apprécie pas les associations sucrées, salées. Gros bisous et bon dimanche Syl :0)

    • J’ai poivré la confiture d’orange. J’y ai mis un peu de séchouan. Mais c’est vrai que c’est doux.
      Bonne semaine L’Or et bonne reprise !

  2. Cool ces gourmandises de la semaine.
    Je sais préparer une bonne paella côté recettes espagnoles ! Olé !
    J’adore les agrumes et le mélange sucré salé ne me dérange pas du tout.
    Tu dois avoir une bien belle bibliothèque de livres de cuisine 🙂
    Bisous

    • Je n’ai jamais osé faire la paella ! Je vois la chose trop compliquée à réaliser, un peu comme le couscous.
      L’orange s’harmonise très bien avec ce plat.
      Mes livres de cuisine ? Oui, j’ai une belle collection dans ma cuisine. Mais la place commence à se restreindre !
      BIz Didi

  3. whaouh, cette recette là est extra ! On adore les tortillas…mais on ne sait pas les faire ! je vais essayer, eh, eh !
    sinon, juste pour te faire un petit coucou, les vacances sont finies, je retourne hiberner !!! (je sais, je suis en retard !)
    je repasserai te lire de temps à autre, et te faire quelques bises korriganes…Et puis je participe à UN challenge alors…
    biz ma gentille Syl, à bientôt
    jeneen/guilan

    • Guilan, j’ai donné une astuce à Louise dans les commentaires. Essaie en faisant comme ça.
      Je te souhaite une bonne reprise qui je sais va être chargée ! L’année est vite passée !
      Bises à vous deux et à très vite…

  4. Quel boulot Syl!
    C’est drôlement bien, on découvre des recettes, des blogs. On voyage.
    Pour l’omelette, le plus dur (pour moi), c’est la cuisson puis le « retournement »!!!
    mais je vais la tenter avec ton astuce de l’huile sur l’assiette 🙂
    Pour les rougets, cette confiture c’est pas mal ( car ce poisson a un goût un peu fort), mais
    c’est du travail et j’ai un poil…

    • Tu veux une astuce supplémentaire ???
      1. Tu beurres royalement un plat rond.
      2. Tu mets ton mélange touillé oeuf + pommes de terre + échalote ou oignon + quelques herbes de Provence + un peu de crème.
      3. Tu enfournes et tu surveilles ton gâteau !
      C’est de la triche, je sais, mais c’est très pratique ! Les torpillas sont épaisses, hautes, pas comme les omelettes ordinaires.
      Bonne cuisine Louise !

        • J’ai fait l’omelette avec ton astuce. Super, c’est la première fois que je vois une omelette aussi belle, parfaite au niveau de la cuisson et de la présentation. Tout le monde a aimé.
          Maintenant je vais frimer avec cette omelette.

  5. Une bonne tortilla, je note. 🙂
    Je suis allée plusieurs fois en Espagne étant plus jeune (ayant un cousin originaire de Galice) et j’aime beaucoup la cuisine de ce pays: les tapas, le poulpe, bref ton billet me donne faim.
    Merci d’avoir ajouté mon lien à ce rendez-vous dominical, j’essaierai de participer dimanche prochain. 🙂

  6. Je découvre la recette de rouget mais la tortilla est un vrai grand classique familial : en version de base au chorizo ou parfois plus fantaisistes avec les restes. Tu as raison avec ton astuce, certains Espagnols la font au four, cela évite les brûlures à l’huile chaude… un autre classique, même avec le couvercle adhoc 😀 Bizz

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s