Patchwork et quilts en liberté

.

patchwork-et-quilts-en-libertePatchwork et quilts en liberté
16 créations inspirées à réaliser soi-même
Jane Brocket

.
Vous avez toujours voulu tenter l’expérience, vous n’avez jamais osé. Tout est trop dur, trop compliqué, impensable à réaliser… La complexité des ouvrages vous paralyse, par où commencer, comment faire ?
Jane Brocket raconte dans son livre sa passion pour les quilts et son approche un peu timide au début. La néophyte, poussée par l’impétuosité et la bonne volonté, s’aventure avec ses fils et son aiguille dans le jardin des textiles.

Une réflexion de son amie Lucy… « Enfin Jane, s’exclama-t-elle d’un ton exaspéré, il ne s’agit que de couper des bouts de tissus et de les assembler ! » la mène vers une vision plus simple du travail. Ça doit être « une activité facile, plaisante et ludique ».
Après un stage d’un week-end pour se familiariser avec les outils et les techniques de base, Jane s’exerce sur des modèles simples issus de livres d’initialisation. Bien vite, elle acquiert « une philosophie »… Elle ne veut pas enfermer et sacraliser ses œuvres, elles veut les faire vivre. Elles seront poser ça et là et serviront.
Un quilt n’est pas qu’un travail ou un beau plaid, c’est aussi une histoire. Lorsqu’on le coud, on pense à la personne qui le recevra, les pensées sont dans chaque point, et le choix des tissus est un magnifique instant… On peut dire que c’est de l’ordre de l’intime.

img341

De l’introduction, nous passons à la technicité. Commence le calcul des métrages, la sélection des tissus entre choix et achat, les compositions, la coupe et la création. Avant toute couture, il est important de se projeter et de visualiser l’ouvrage final. Bien que cela soit un travail délassant voire amusant, il ne faut pas oublier que c’est aussi un bel investissement en temps et en finances.
Pour ses modèles, Jane ne cherche pas à les alambiquer. Il suffit de bien choisir les tissus et de les placer judicieusement. Ainsi, de simples bandes d’étoffes fleuries feront un superbe patchwork. Des créateurs comme Kaffe Fassett offrent une gamme alléchante de motifs et de couleurs…

img342Vingt modèles précèdent les techniques de base, l’agencement du plan de travail et un glossaire. Les explications claires s’accompagnent de toutes les mesures, fournitures et illustrations nécessaires à la conception. Les photos sont lumineuses et les réalisations sont représentées dans un décor sobre, élégant, mettant en valeur des cotonnades et des soieries. La richesse étant accentuée sur les motifs et les couleurs.

Jane est bavarde ! Le livre n’est pas seulement un instrument basique, c’est aussi un recueil d’idées personnelles sur sa passion qu’elle souhaite nous faire partager. C’est généreux et prévenant comme pourraient être les conseils d’une amie.

Un livre que je vous conseille…
Maintenant, je vais rejoindre mon atelier. A très vite !

img340

.
.
.
.
.

21 réflexions au sujet de « Patchwork et quilts en liberté »

  1. Bon une question stupide j’en suis certaine, mais réellement je ne sais pas. Tu le fais à la main ou à la machine? Les deux me paraissant de toute façon hyper compliqués mais qu’est ce que c’est beau.Je comprends quand tu dis que c’est euphorisant sauf que moi ça me mettrait dans un état de nervosité absolu; surtout au final en voyant le résultat obtenu. 🙂

    • Les photos qui sont dans le billet sont tirées du livre. Je crois que les patchworks proposés sont faits à la machine. De nos jours, il n’y a plus cet élan sectaire, ce snobisme, on peut créer à la machine sans rougir.
      En ce qui me concerne, je suis nulle en machine, mes trajectoires sont tordues, et je fais tout à la main. Etant une perfectionniste tatillonne casse-pieds, je m’y retrouve mieux.
      Il faudrait que je t’initie… et on ferait de la méditation…

  2. Haaaa de la méditation en cousant mais bien sûr !!!! 😆 Les photos sont superbes, et quand tu dis (ou elle) que c’est simple eh bien…je ne te crois pas ! Qu’on y mette de l’amour ça oui je te crois sur parole ! Mais c’est comme tout, donne les mêmes ingrédients à 10 personnes pour faire un gâteau et compare les résultats ! Ou les mêmes mots pour faire une phrase, ou les mêmes couleurs pour un tableau, bref, on est doué ou on ne l’est pas !!! Je te laisse à tes petits points et à tes rêveries de brodeuse, c’est magnifique et tu es une artiste, une vraie !!!! 😉

  3. Comme je l’ai déjà dit, j’aime les beaux tissus, les broderies, les beaux boutons, etc. Mais je n’ai pas toujours le soin ou la patience pour tout réussir. Il faut dire aussi que j’ai du mal à dompter ma machine à coudre, même si cela s’améliore lentement. Il est vrai qu’au patchwork, il y a des choses si jolies…

    • J’en ai le tournis à voir tout ce que je veux réaliser ! Deux vies, il faudrait ! entre le bricolage et la lecture… Puis bientôt va se greffer le jardinage…
      Malheur !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s