Pivoines, le grand livre des amateurs

logo un_bouquet_des_pivoines_par_pierre_joseph_redoute
« Beaux livres » d’Eiluned
« Chlorophylle » de Syl.

.

.

pivoinesPivoines de Jean-Luc Rivière
Texte de Pierre-Yves Nédélec
Photographies de Michel Reuss

.
« Sauvage ou apprivoisée, classique ou moderne, la pivoine garde toujours une part de mystère. »

Cette tubéreuse est le symbole de la prospérité, la stabilité et la longévité. Nous l’admirons sur toutes ses formes et ses couleurs à travers ce livre. La collection de Jean-Luc Rivière est un véritable trésor mis en valeur par les mots de Pierre-Yves Nédélec et les photographies de Michel Reuss.

img334
Un peu d’histoire…

Il y a trois types de pivoines, les arbustives, les herbacées et les hybrides.
D’origine chinoise, elles furent cultivées pour leurs vertus thérapeutiques et voyagèrent jusqu’au Japon en l’an 700. Elles arrivèrent en Europe au XVIIIème siècle. C’est le botaniste Joseph Banks qui en commanda. Les hybrides, créés en 1948 par le Japonais Toichi Itoh, vinrent au début du XXème siècle.
Les herbacées que l’on ne trouve à l’état sauvage qu’en Chine poussent entre 800 et 1.500 mètres d’altitude.

Un peu de culture…

Les formes sont multiples… « simple, en couronne, globuleuse, japonaise, anémone, semi-double, double »… les couleurs offrent un festival de nuances et les parfumeurs succombent à leurs fragrances riches, sucrées, subtiles.


img333Kokuryu Nishiki

.
La pivoine résiste à toutes les intempéries mais elle préfère le soleil. Pour lui plaire, il faut la planter dans une terre aérée, bien drainée, à l’est ou au sud-est.

Lors de la première plantation, il faut se montrer patient car la floraison peut venir au bout de la troisième année.
Le cahier de culture donne des conseils utiles… Comment choisir la plante, comment et où la planter, l’entretenir, la soigner lors des maladies, la tailler, la diviser, semis, greffage…

img331Souvenir du Professeur Maxime Cornu

.
Le reste du livre est une rencontre avec près de 150 variétés, illustrées et détaillées. Chaque photo dépasse la fiche technique. Les racines sont des coraux et les fleurs des oiseaux.

Admirables compositions qui rappellent les estampes. On perçoit la texture entre soies et velours, la richesse toute délicate aux tons poudrés, satinés, qui vont du blanc crémeux au brun-grenat. La tige plie sous le poids de la fleur qui salue l’air et la terre. La simple dévoile son cœur en toute innocence, la double est secrète dans sa générosité.
Elles se nomment Souvenir du Professeur Maxime Cornu, Black Panther, Savage Splendor, Hesperus, Comtesse de Tudder, Reine Elizabeth… elles ont une histoire, elles sont uniques, elles émerveillent nos sens.

Nobles pivoines, vous êtes des parures pour les fées, vous avez su garder la magie et les mystères de l’orient.

.
img332Jacqueline Farvacques

.
.
.
.
.

Publicités

40 réflexions au sujet de « Pivoines, le grand livre des amateurs »

    • Louise, j’étais chez toi !
      Oui, j’en ai dans mon jardin. Une dizaine. Tous les ans, je plante une variété différente. Elles sont bien vivaces ! J’ai trois pieds qui ont fleuri l’année de leur plantation. Pour les autres, j’ai su me montrer patiente !

  1. J’adore les pivoines… Quand j’étais jeune fille Yves Rocher avait un parfum de ce nom, Pivoine, dont je me rappelle encore l’odeur, délicieuse, et le flacon dont le bouchon était en forme de la fleur rose… Le flacon était blanc. Un beau souvenir ;0)

  2. J’adooooore ton billet ! Tu en parles avec du velours dans la voix, j’ai senti le parfum délicat, j’ai vu s’ouvrir une corolle, il va falloir que j’en bouture dans mon petit jardin car celles du grand jardin sont envahies par les ronces, je ne sais pas si elles seront accessibles cette année ! Tu me diras comment les bouturer ??? Un livre magnifique !

  3. Coucou Syl, un grand plaisir de découvrir ton univers, merci de ton passage sur mon blog.
    Gros coup de coeur pour les pivoines, la fleur de Saint-Yves, je les adore.
    Merci de tes précieuses infos et de tes photos, un régal.
    J’ai bien reçu ton mail, j’attends donc de tes nouvelles.
    Très bon week-end, bisous.
    Lylou

    • Bienvenue chez moi LylouAnne !
      Un bouquet de pivoines sur une coiffeuse avec un collier de perles posé près du vase en opaline… Tu dois avoir ça dans ta collection…
      Pour l’instant, j’ai cinq d’inscrites. J’attends la réponse des autres et te dirai dimanche.
      Bonne soirée

    • Les miennes ont une belle vie sauf lorsque la pluie les gorge d’eau. Elles se renouvellent bouton après bouton et les massifs restent longtemps fleuris. En bouquet, elles tiennent moins.

  4. J’adore ces fleurs au parfum délicat. J’ai planté des pivoines pourpres à l’automne, les pousses commencent à sortir, pour la floraison… j’espère ! 🙂 J’en ai déjà d’un rose très pâle.
    Et je me rappelle très bien aussi le parfum dont vous parlez 🙂
    Et de cette héroïne de Pearl Buck…

    • « Pivoine » de Pearl Buck est un bon souvenir !
      Tu as déjà des pousses ?! Je n’ai pas encore regardé, j’ai laissé des tapis de feuilles mortes pour protéger du froid. J’irai voir si demain est plus clément. J’en ai des pourpres, des crèmes, des roses…

  5. Au Parc de la Tête d’Or il y a tout un coin rien que de pivoines. Que c’est beau quand elles sont en pleine floraison. Mais elles n’aiment pas la pluie ces demoiselles.
    J’adore les pivoines et leur finesse.
    Un vrai beau livre à feuilleter.

  6. Je ne savais pas qu’il existait autant de différentes sortes de pivoines, je ne connaissais que les arbustives. C’est une fleur que j’aime beaucoup, elle ressemble un peu à la rose mais plus généreuse, plus sauvage, moins délicate…

    • Je ne savais pas également que les variétés étaient si nombreuses ! Il faut dire que la personne qui a fait ce livre est un spécialiste !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s