Magasin Général, Les femmes – Tome VIII

La BD du mercredi chez Mango
Le Québec de Karine et ses amis
« Il était une fois Noël » avec Chicky Poo, Samarian et Petit Spéculoos – 5ème billet

.

Marie, Tome I Serge, Tome IILes hommes, Tome III
Montréal, Tome V – Ernest Latulipe, Tome VICharleston, Tome VII

.
magasin-general 8Les femmes
Magasin Général, Tome VIII
Régis Loisel et Jean-Louis Tripp

.
.
Feu Félix Ducharme n’en revient pas ! Sa femme Marie est enceinte et on ne sait pas de qui…

« Enceinte ?
C… comment ça enceinte ?
Voyons donc ça s’peut pas !!!
T’as jamais pu avoir d’enfant…
Coudonc… on a jamais pu avoir d’enfant nous autres ! »

Marie y pense timidement. Comment une chose peut-être possible ? Le médecin avait dit…
C’est Serge qui lui confirme son état avec bonheur… « C’est formidable Marie… »
L’instant est précieux et hors du temps dans les bras de son confident. L’enfant aura un père ! La question ne doit même pas se poser. Pourtant Marie demande doucement à son ami s’il est sérieux, et oui… il l’est. Qu’importe si on ne connaît pas le géniteur !
Marie souhaite garder cette douce félicité secrète. Encore quelques jours rien que pour elle et après, elle l’annoncera à Notre-Dame-des-Lacs.

Les hommes sont partis comme tous les ans, il neige, on prépare Noël.

Il n’y a pas que Marie qui prépare une surprise. Le curé Réjean, toujours dans sa conscience tourmentée, amorce un grand bouleversement (de quoi perturber les sœurs Gladu, Albertine, Rosa et Jeannette, qui deviennent obsédées par les clous et les marteaux). En méditation chez Noël, il décide d’imposer à ses paroissiens de nouvelles dispositions. D’accord pour le poste ! mais seulement…
« – Une messe tous les deux mois, plus Noël, les Rameaux, Pâques et la Saint-Jean !
– Non ! non ! non !… une messe aux deux semaines, pis en plus de Noël, Les Rameaux, Pâques et la Saint-Jean… il nous faut Pentecôte, l’Assomption de Marie et la Toussaint !
– Et l’Immaculé Conception !
– Plus les baptêmes, les mariages et les enterrements !
– Bon, je vous accorde les baptêmes et naturellement les mariages et les enterrements mais pas plus d’une messe courante par mois et pour les fêtes… je veux bien rajouter l’Assomption…
– Et la Toussaint ?
– Va pour la Toussaint ! Mais pour les confessions ce sera un après-midi par mois, pas plus !
– Ben…
– Euh… »
(Ce ne sont pas des négociations syndicales, mais presque.)

Serge prépare le réveillon au restaurant. Le sapin est coupé, on le décore. Les tables se parent de nappes blanches, les marmites fument, les verres se tiennent prêts pour trinquer, le gramophone va jouer du charleston… Tout nous renvoie à l’année précédente à l’arrivée de Serge ; la joie, le renouveau, les idées, l’exubérance, la motivation, une future naissance, un futur mariage et des fêtes en prime !

Comme on est bien ici, avec eux ! C’est le huitième tome, certainement l’avant-dernier, et on aimerait continuer à s’inviter à Notre-Dame-des-Lacs, petit coin du Québec.
Cette série se caractérise par la bonne humeur qu’elle génère et son humanité ; les sentiments sont généreux. Au bout du monde, à l’écart de la vie trépidante des villes, les âmes, riches de dévouements et de tolérance, s’arrangent d’une normalité très particulière.
Depuis l’arrivée de Serge, l’évolution des mentalités s’est faite en douceur. Son influence amène l’osmose solidaire qui rend cette bourgade unique. Le cocon est tissé.

Vous savez quoi ? Suggérer, recommander, préconiser… sont des synonymes de « conseiller » !!!

.
Des billets chez Argali, Bladelor,
.
.
img272
.

.
.

31 réflexions au sujet de « Magasin Général, Les femmes – Tome VIII »

  1. Pas certain que ce soit l’avant-dernier d’après ce que j’ai pu comprendre. La série pourrait se clôturer au tome 10. Ce n’est pas plus mal, j’aime bien les chiffres ronds.

    • A ben moi aussi ! Tout en espérant qu’ils ne nous l’abiment pas ! Qu’il ne se passe rien, ne me dérange absolument pas ! Au contraire, j’aime me balader dans cet univers heureux. Va pour 10 !!!

    • Il est simple Mo’, mais je n’en demande pas plus. Il doit ce lire pour les soeurs Gladu !!! Si tu voyais leurs têtes ! Elles sont traumatisées par l’annonce de Réjean !

    • Nous sommes d’accord… Je suis venue voir si tu avais chroniqué d’autres tomes que le 1er. Mais apparemment tu t’es arrêtée à cette chronique. ravie que cela te plaise.

    • Tu n’as qu’à noter un volume par chariot de commissions. Il se perdra dans la liste de tes courses et ainsi tu te constitues petit à petit la série… Ca ne sera pas un achat égoïste car l’Homme de ta maison aimera la lire aussi.

  2. Oui, c’est vraiment une BD chaleureuse ! Tiens, pour ce genre de petite communauté attachante (et à défaut de Doctor Who ! 😉 ), je te conseille Gilmore Girls ou (dans une moindre mesure) Everwood !

Répondre à sandy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s