Philipok

logonoël« Je lis des albums » de Hérisson, « Contes à rendre » de Coccinelle, « Classique » de Stéphie
« Il était une fois Noël » avec Chicky Poo, Samarian et Petit Spéculoos

..
.


philipokPhilipok

Une histoire de Léon Tolstoï
Illustrée par Gennady Spirin
Adaptée par Ann Keay Beneduce et Françoise Rose en français

.
.
L’histoire débute comme tous les contes par « Il était une fois… »

Philipok, un petit garçon qui n’est pas encore en âge d’aller en classe, veut suivre son frère tous les matins. Prestement, il enfile son manteau, met son bonnet, et engage ses pas dans ceux de son aîné… Sa maman attendrit le retient par son paletot et lui dit d’un air navré que son temps est aux jouets et pas encore à l’étude.
Près de sa grand-mère, Philipok joue, regarde avec intérêt le livre sur les lettres et rêve. Lorsque sa babouchka ferme les yeux, son imagination le pousse vers la porte. Chaudement couvert, l’abécédaire sous le bras, Philipok prend le chemin de l’école.

Sur la route, il subit quelques mésaventures… mais que ne ferait-il pas pour aller voir l’instituteur ?!

.
img270.

img269Ce conte ne s’étend pas en palabres, il est bref. Dès les premières phrases, le conteur nous parle du rêve de Philipok qui veut aller étudier. Garçon sage, il parvient tout de même à désobéir et à poursuivre son idée. Si l’enfant paraît têtu et indiscipliné, il est heureux de le voir impatient d’apprendre ; le « savoir » est ainsi élevé au rang de la plus merveilleuse des aventures. Les périples qu’il rencontre lors de sa courte quête sont ses premières embuches.
Une propagande pour l’instruction…

L’histoire de Tolstoï est admirablement mise en valeur par les dessins à l’aquarelle de Gennady Spirin, un illustrateur Russe que j’ai récemment rencontré entre les pages de « La princesse Grenouille ».
C’est une magnifique poésie qu’il nous livre, si douce, si lointaine. Les couleurs sont des velours et des satins, de la fourrure et des fils de soie, une campagne enneigée et des isbas en bois.
Je conseille donc ce superbe petit livre, optimiste et heureux, pour les enfants et… nous les grands !

.

img271.
.
.
.
.
.
.

45 réflexions au sujet de « Philipok »

  1. Lien noté, merci Syl pour ce beau conte russe ! D’ailleurs je me demande si cette année, il y aura encore Un hiver en Russie (la blogueuse ne m’a pas encore répondu). Bonne semaine.

    • « La princesse Grenouille » est à la bibliothèque mais j’ai trouvé à Cul…a le « Pilipok ». Et il y en a d’autres !!! J’ai commandé « L’arche de Noé » et « La princesse G. ». J’aimerais avoir « L’oiseau de feu » aussi !!!
      Kiss

    • C’est le seul petit bémol que je pourrais émettre. Les couleurs ne sont pas aussi belles qu’elles doivent l’être dans l’album. Un peu fanées. Même pour cette édition « Les petits Gautier », ils auraient dû donner le lustre. Sinon, c’est très beau ! J’aimerais beaucoup voir les aquarelles originales !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s