Mélusine, La cuisine du Diable – Tome XIV

logo hallbdB.D. du mercredi de Mango
Dans la maison hantée de Lou et Hilde,
Halloween, 13ème billet

.
.
.
melusine-t-14-la-cuisine-du-diableMélusine
La cuisine du Diable, tome 14
Scénario de François Gilson
Dessins de Clarke – Couleurs de Cerise

.
Parenthèse :
« – La première chose que nous allons apprendre à ce cours de cuisine, c’est… ?
– Manger !! »
Il me semble entendre San-Tooshy et C
laudiaLucia !

img224Mélusine est une petite sorcière bien sympathique qui travaille dans un château pour la duchesse Aymée Döperzonn, un fantôme, et son vampire de mari, le comte Gonzague Hernyvanz.
A l’école de sorcellerie, des cours de cuisine sont donnés par le professeur Charles Rimbaut… mais Mélusine s’ennuie et ne trouve aucun intérêt à les subir. Manipulation de couteaux, découpe de volaille, préparation de légumes, bouillons… rien de bien passionnant ! Il faudrait juste une pincée de magie pour pimenter les leçons… alors, Mélusine ne s’en prive pas !
Sortillèges, élixirs, bave de crapaud, mouches épilées, yeux de grenouilles, Crochazaar des marais, sont bien plus captivants que oignons, pommes de terre et crème fraîche.

.img226a
Entre deux enseignements, Mélusine vaque à ses occupations et la vie d’une sorcière n’est pas de tout repos… Avec ses amis Cancrelune, Krapella, sa cousine Mélisande, sa tante Adrazelle, il y a de quoi faire !
Cet album est le quatorzième d’une série qui en compte vingt et un. Il est aussi le premier que je lis. Cette découverte n’est pas très concluante car si j’ai trouvé les personnages charmants et les gags « mignons », j’avoue m’être un peu ennuyée. Il faut préciser que je ne suis pas très habituée à ce genre d’histoires.
Je suis désolée pour les fans de Mélusine ! je pense que cela sera ma dernière incursion dans ce petit monde.
En ce qui concerne les dessins et la colorisation, je n’ai rien à redire. J’ai aimé.

Un billet chez Hilde
.

img226b.
.
.
.
.

36 réflexions au sujet de « Mélusine, La cuisine du Diable – Tome XIV »

  1. Dommage! J’étais toute disposée à l’aimer, moi, cette petite Mélusine si mignonne! mais c’est vrai que depuis quelque temps je suis préposée à ces petites lectures familiales, alors… mais un peu épicée, c’est encore mieux cependant et je te comprends!

    • Mais tu peux l’aimer ! Avec tes loulous, je parie qu’ils aimeraient (tu es maman, mais je ne sais pas de combien…). Les dessins sont simples et sympathiques. Les couleurs attrayantes. Les gags feront rire les enfants. Que du bon pour eux !

  2. 21 tomes… C’est un peu beaucoup pour moi, surtout que tu ne sembles pas emballée plus que ça ;0) Mais une sorcière qui se lance dans la cuisine ça aurait pu être original :0) Bises

  3. Je n’ai jamais lu de Mélusine et je me disais que je devrais essayer. Mais ton billet m’a un peu refroidie….J’ai peur d’avoir trop tarder à la rencontrer aussi.

  4. J’aimais beaucoup Mélusine quand j’avais 10-13 ans. J’en ai relu quelques planches il y a un ou deux ans et c’était vraiment moins bien que dans mon souvenir. Je pense que ça correspond à un âge, mais quand on est adulte ça n’a plus la même saveur…

  5. Je ne sais pas trop si je me laisserai tenter, quand je lis tes réserves. Peut-être si je tombe sur le tome 1 en médiathèque. J’ai déjà eu ma dose de petits gags et de bâillements en lisant Pierre Tombal alors j’avoue que j’ai un peu peur de répéter la même expérience 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s