La cuisine des fées

logoSyl.2logocuisinehantéeDans la maison hantée de Lou et Hilde,
Halloween, 12ème billet

Un dimanche dans la cuisine
.

.

la cuisine des féesLa cuisine des fées et autres comptes gourmands
Laurence et Gilles Laurendon – Christine Ferber
Photographies de Bernard Winkelmann
Mises en scène et illustrations de Philippe Model

.

Un livre dans lequel on s’émerveille à chaque page.
« La cuisine des fées » a un avant-propos, six chapitres et un index des recettes. On pénètre dans un univers artistiquement mis en scène, illustré d’aquarelles et délicieusement pensé depuis des années.
La gourmandise se pare des plus beaux atouts et prend son histoire dans les contes de notre enfance. Elle veut régaler les enfants, les amuser, les combler de féeries. Près de soixante-dix recettes semblent être extraites des grimoires de fées et de sorcières. « La maison magique », « Le jardin enchanté », « La forêt mystérieuse », « L’antre de l’ogre et de la sorcière », « D’un château à l’autre » et « Le pays merveilleux » sont des lieux enchanteurs où nous retrouvons Peau d’Âne, Tom Pouce, Cendrillon, Riquet à la Houppe… et tant d’autres !
Nous nous transformons alors en un ogre qui dévore tout du regard et qui se lèche les babines en imaginant le bouquet des saveurs et la finesse des textures.

C’est magique… La galette au beurre du Petit Chaperon Rouge prend une envergure majestueuse dans son panier. La tartine grillée à la crème épaisse avec sa confiture de quetsches des frères Grimm a une rusticité… raffinée ! La bouillie de fromage blanc, de riz, d’avoine, d’orge et de riz perd sa modestie et devient, sans vantardise, des « nuages ». Le pain perdu aux épices dans son plat en étain s’égaie de fruits rouges et paraît être le plus merveilleux des desserts… Et… il y a toute la préciosité et la poésie des pâtisseries plus sophistiquées. Des copeaux de chocolat garnissent le gâteau du marquis de Carabas. Une dentelle de caramel chapeaute une tarte à la crème. La pureté d’un glaçage blanc dit royal nappe un gâteau de mariage. La maison en pain d’épices de Hansel et Gretel a des murs garnis de meringues, de bonbons givrés à la violette et aux fruits, de macarons, de pistaches, et d’autres friandises.

Générosité, grâce, enchantements, ce livre est un plaisir. Il est à recommander !

Dans le courant de la semaine, je ferai deux recettes :
.

Petits biscimg222uits aux noix et à la vanille

– 230g de beurre tempéré
– 90g de sucre glace
– 1 blanc d’un gros œuf
– 200g de farine
– 1 pincée de sel
– 70g de cerneaux de noix moulus
– 1 gousse de vanille
Pour la décoration :
– 10g de sucre glace
– 10g de cacao en poudre

– Fendez la gousse de vanille en deux dans la longueur et grattez les graines de la pointe du couteau. Mettez le beurre, le sucre glace, le sel et les graines de vanille dans le bol d’un robot ménager et fouettez jusqu’à ce que ce mélange prenne la consistance d’une pommade. Ajoutez le blanc d’oeuf et fouettez encore pour obtenir une crème onctueuse et très mousseuse.
– Tamisez la farine et les noix moulues. A l’aide d’une cuillère en bois, incorporez délicatement dans la crème mousseuse.
– Préchauffez le four à 200°C (th. 6-7). Dressez des petits serpentins de pâte sur une plaque couverte de papier sulfurisé en vous aidant d’une poche et d’une douille cannelée.
– Mettez à cuire environ 8 minutes : les biscuits vont légèrement s’étaler sur la plaque. Ils seront parfaitement cuits lorsqu’ils auront pris une belle couleur dorée.
– Laissez-les refroidir sur une grille et saupoudrez-les d’un peu de sucre glace et de poudre cacao.

img223

Pommes croquantes au caramel

– 4 belles pommes rouges
Pour le sucre cuit au caramel :
– 500g de sucre semoule
– 5 gouttes de jus de citron
– 12,5 cl d’eau

– Rincez les pommes et séchez-les soigneusement.
– Dans une casserole, faites chauffer l’eau, le sucre et le jus de citron. Lorsque le sucre bout, nettoyez les parois intérieures de la casserole à l’aide d’un pinceau et d’un peu d’eau. Posez un thermomètre à sucre dans la casserole : lorsqu’il atteint 155°C, le caramel est clair et dit au « gros cassé ». Froid, il sera croquant comme un bonbon.
– Ôtez la casserole du feu. Piquez chaque pomme sur une fourchette et trempez-les dans le caramel. Enrobez-les en veillant à ce que la couche de caramel ne soit pas trop épaisse. Attendez que le caramel se solidifie un peu avant de les poser sur une feuille de papier sulfurisé.
– Réchauffez les reste de caramel en remuant à l’aide d’une spatule en bois. Lorsqu’il est bien liquide, ôtez-le du feu, prenez deux fourchettes entre le pouce et l’index, trempez-les rapidement dans le caramel et secouez-les au dessus d’une feuille de papier sulfurisé. le sucre cuit va tomber en filets dorés. Recommencez plusieurs fois, puis réunissez ces fils en un petit nid. Déposez chaque pomme dans un nid de sucre.
.
.

img221.
.
.
.
.
.

59 réflexions au sujet de « La cuisine des fées »

  1. La dernière image est magnifique ! Qu’est-ce que j’en ai inventé des noms de plats  » magiques » pour faire manger mon fils ! Avoir un enfant qui ne mange RIEN pousse à la créativité ! Je ne sais pas faire le caramel comme tu expliques, je n’ai pas de thermomètre et même, je serais capable de me casser une dent ! A chaque fois que j’ai essayé j’ai bousillé une casserole, je m’arrête au caramel « tendre » ! 😀

    • Très beau Sandy ! Mais AcrO a raison sur le fait que les recettes n’ont rien de très particulier. La simplicité est magnifiée par les décors. Moi, c’est ce que j’ai aimé, mais ça peut décevoir d’autres.

  2. Je n’ai pas été aussi charmée que toi 🙂 Les photos sont belles, c’est sûr… mais si tu enlèves celles qui sont réalisables (dans le sens : réussies et gustativement et esthétiquement parlant), cela se réduit à peau de chagrin. J’ai bien été contente de l’emprunter et non de l’acquérir, j’avoue.

    • C’est vrai ce que tu dis ! En fait, j’ai aimé les photos, les décors, les extraits de contes, les pages illustrées… mais les recettes ne sont pas très difficiles. Tu cuisines, tu es même une fine cuisinière, donc tu ne peux être que déçue. J’ai apprécié la simplicité exaltée par les mises en scène. Une simple coupe de figues confites m’émoustille ! Tout le monde peut réaliser les recettes, c’est abordable et surtout ça donne envie. Je suis contente de l’avoir sur mes étagères dans la cuisine ! C’est un beau livre…

        • Oh ! Yo comprende !!! alors en ce sens, je ne suis pas d’accord avec toi ! J’ai sous les yeux le livre et je reprends quelques recettes… Tu verras, qu’elles sont très abordables, sauf pour certaines qui demandent de l’attention et des efforts. Je peux te donner les recettes si tu veux expérimenter.

          Tu as (je n’ai pas tout pris) :
          – Tartines à la crème épaisse et confiture de quetsches : facile
          – Gâteau de Peau d’Âne : Facile
          – Petits gâteaux de Tom Pouce : Facile
          – Petits bonshommes en pain d’épices : Facile
          – Galettes à l’orange et au citron : Facile
          – Soupe de pêches de vigne au pinot noir et à la cannelle : Facile
          – Galettes au beurre de la grand-mère : Facile
          – Dents de loup à l’anis : Facile
          – Matefaims : Facile
          – Pain perdu aux épices : Facile
          – Bouillie magique : Facile
          – Délice d’ourson aux griottes et cerises noires : Facile
          – Pattes d’ours : Facile
          – Crêpes aux fleurs d’acacia : Facile
          – Civet de lièvre : Facile
          – Biscuits aux noix et à la vanille : Facile
          – Pommes en habits de fête : Mi-facile, mi-compliquée

          – Le nid d’abeille : Paraît difficile
          – Gâteau de mariage de Riquet à la Houppe : Difficile
          – Tarte Forêt-Noire : Compliquée
          – Maison au pain d’épices : Compliquée
          – Blanc-manger de l’ogre : Ca m’a l’air compliqué ! Mais peut-être pas.
          – Gâteau du marquis de Carabas : La déco est très soignée.

  3. On me l’a offert, et je le regarde régulièrement, il me fait rêver ! Par contre si c’est un bel objet, je ne me suis jamais encore lancée dans aucune des recettes, alors que je l’ai depuis quelques années…

    • Bonjour Catherine ! Alors régale-toi de loin… ça ne dure qu’un petit temps. Biz
      Je ne fête Halloween que sur le blog ! Sinon, je décore la maison pour l’automne. Mais c’est tout ! Les enfants sont trop grands maintenant.

  4. Tu cherches vraiment à nous faire grossir avant Noël ! 😆 C’est sans doute pour mieux nous faire engraisser avant de nous faire mariner dans une soupe à l’humain. 😉

  5. Tes photos sont vraiment belles et ta première recette me plairait à coup sur. Je crois avoir vu ce livre cet été en Bretagne et pourtant je n’étais pas vraiment du coté des fées de Brocéliande.
    Bises.

  6. Magnifique livre, dommage que je n’aie pu que l’emprunter ! 😉
    Cela dit, je me lance demain dans la réalisation de la maison en pain d’épice et je n’ai malheureusement pas réussi à trouver les bonbons givrés à la violette, au miel et au pin… il est trop tard maintenant mais si vous savez où en trouver pour la prochaine fois, c’est volontiers !:)
    Bonnes Fêtes à tous !!

    • Bonnes fêtes Marina !
      Pour les violettes, j’ai eu la chance de les trouver dans une grande surface. Mais je pense qu’on peut agrémenter par d’autres gourmandises. Je vous souhaite une belle réalisation ! et qu’elle ait toute l’admiration qu’elle mérite !!! A bientôt…

      • Oui, merci, elle a fait sensation hier au dessert 🙂 Le résultat en vaut la peine ! Il faut juste prendre son temps et ne pas brûler d’étapes dans la recette !
        Je conseille à ceux qui souhaitent la faire aussi de ne pas ignorer le tempérage du chocolat noir, ça aide vraiment et je l’ai même fait à l’œil, sans thermomètre ! Et, je ne sais pas si c’est moi qui suis lente ou si c’est la recette qui est longue, mais j’ai consacré à peu près une journée entière à cette recette, alors prévoyez du temps !!
        Bonnes Fêtes (encore une fois) à tous !

          • Oui, nous l’avons immortalisée 😉 C’est vraiment un dessert très convivial puisque chacun y trouve une friandise qu’il aime, à grignoter !
            J’ai mis une photo de la maison comme photo de profil, je ne sais pas si vous pouvez l’afficher en plus grand…(dites-moi si vous ne pouvez pas !). Elle n’est malheureusement pas aussi magnifique et délicate que celle du livre mais je suis plutôt satisfaite que ça ne soit pas tourné à la catastrophe pour ma première fois ! 🙂 (vous noterez qu’il n’y a pas de glace royale, par manque de temps ! 😦 )
            J’espère que vous avez aussi passé un bon Noël !

Répondre à Asphodèle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s