Kahalim l’Opulent

logo album1logo ContesChallenge
« Je lis des albums » de Hérisson
,

« Contes à rendre » de Catherine

.
.
.
.
kahalimKahalim l’Opulent
Texte de Gérard Moncomble
Illustrations d’Anne Romby

.
.
« Kahalim est riche. Kahalim possède sept palais gorgés d’objets précieux, de soieries, de faïences vernissées, de tapis d’Azurie. Sept palais dont chaque écurie compte cent chevaux noirs, qu’il ne monte jamais. Sept palais blancs, percés d’ajours ciselés, coiffés de toits vermeils. Sept palais aux pièce si nombreuses qu’il faut, à dos de mule, un jour entier pour les visiter toutes. Certains disent même qu’il a sept fois sept palais… »

img188
Parmi ses richesses, Kahalim a l’Osalide, une pierre bleue qui guérit l’âme et apporte la sérénité, ainsi que le châle de Mâasmé la magicienne. Il peut être fier et heureux d’avoir autant de fortune, mais l’ennui et la mélancolie le rendent sombre et insatisfait.
Par une nuit de fêtes célébrées dans ses sept palais, un vieil homme apparaît et lui pose une question. « Qui veux-tu être ? »

Kahalim veut être le plus prospère des marchands. Mais sornettes ! il l’est bien assez.
Durant sa nuit, les propos du vieil homme reviennent le tourmenter et au réveil, Kahalim décide d’aller chercher d’autres trésors.
… Il doit partir seul dans le désert, arriver à vendre son bien le plus précieux et revenir encore plus riche…
Muni de l’étole de Mâasmé, étoffe magique, Kahalim s’en va vers son destin, tout en sachant que s’il n’arrive point à la vendre, les sables l’engloutiront.

img190
Orphelin, pauvre, fils de Dizar, conteur-voleur de mots, et de Sarbina, danseuse-sorcière, Kahalim a voulu tout effacé de sa mémoire. Dans le désert, il comprendra qu’il n’est pas bon de renier son passé, ses racines, son âme, car ce sont ses richesses les plus chères.
Il rencontrera Bâal-Bes qui veut emprisonner son esprit dans une cage et Leth la Rouge, celle qui vient chercher les vies.
Un très beau conte aux couleurs de l’Orient, paré d’illustrations d’Anne Romby.
Comme pour ses autres albums, elle orne ses dessins de délicatesse, dentelle végétale, pétales de fleurs, et couleurs poudrées.

A recommander… avec :
La Belle et La BêteLa princesse sans nomL’oiseau magique

.
img189.
.
.
.
.
.

Publicités

18 réflexions au sujet de « Kahalim l’Opulent »

  1. C’est juste magnifique, ça y est j’étais repartie en Orient, j’entendais la musique et je me prélassais sur une ottomane en mangeant un loukhoum et en buvant un thé à la rose !!! Rêve quand tu nous tiens !!! 😀

    • La Belle et la Bête est le premier que j’ai pris. J’avais été surprise par la qualité et les textures. On retrouve la même technique pour les autres. Les couleurs sont très belles et le papier a un grain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s