Quelque part dans les expressions de chez nous…

logo régionlogoquébec4
Septembre au Québec, 4ème billet,
avec Karine et Yue-Yin
Challenge « Nos régions » de Lystig

.

Cadeau de mon cousin pour ce jour :
« Fau que sache, nosto pople, que se soun, nòsti rèire, apoundu libramen, mai dignamen, à la generouso Franço : dignamen, valènt-à -dire en reservant sa lengo, si coustumo, sis us e soun noum naciounau. Fau que sache, noste pople, que la lengo que parlo es estado, quand a vougu, la lengo pouëtico e literà ri de l’Europo, la lengo de l’amour, dóu Gai-Sabé, di liberta municipalo, de la civilisacioun… » Frédéric Mistral

.
Pour nous divertir, Karine nous propose certaines expressions de chez elle. A titre d’échange, elle demande celles de chez nous. Voici ce que je lui réponds… A vous de deviner les tournures !

Au Québec :

1 – Hier soir, j’ai mangé un gros sous-marin. Douze pouces, minimum !
2 – J’ai pogné le cotteur, et là, j’ai un flat! (Saguenay ici!)
3 – Me prends-tu pour une valise ? J’ai tu une poignée dans le dos ?
4 – Non mais c’est ben poche !
5 – Tire-toi une buche !
6 – Scuse, chus en retard. Mais c’est pas d’ma faute, ma minoune est ben maganée !
7 – Tu peux-tu me booster, mon char starte pas ?
8 – Non mais tu me fais des accroires ! (voire même prononcé « accrères »)
9 – J’ai pris une méchante brosse ! J’étais paquetée !
10 – C’est quoi cette patente à gosses là ?
11- J’ai été attaquée par un paquet de bibittes !
12 – Passe-le au blender, ça va enlever les mottons !
13- Non mais tu l’as-tu vue ? Elle a l’air de la chienne à Jacques !
14 – Est dont ben colonne ! Pis épaisse, en plus ! (Pauvre fille…)
15 – Merci maman pour le souper ! C’était écoeurant !
16 – J’en ai mon maudit voyage !
17 – Sont où mes gougounes ?
18 – Cache-toi comme il faut cette nuit, on gèle.
19 – Au party hier, mon cousin était gelé ben dur. Et sa blonde, elle était ben chaude !
20 – C’est complètement capoté !

Maintenant…

En Provence, sur le mode d’une conversation « animée »…
Deux parents qui découvrent l’appartement de leur fils parti faire ses études à la fac des beaux-arts, à Aix :

– Bè té, tu bisques et tu deviens boufigue, tu vas avoir une embouligue !
– Parce qu’elle, c’est une cagole accrochée à lui comme une arapède et lui, un cacou ! Vé, c’est un vrai cafoutchi ici ! Méfi aux estrasses sous la pile, tu risques de t’embroncher et de t’escagasser… Tu peux faire rentrer les galinettes… et ça pègue partout. Je te dis que c’est un fada ! il glandouille toute la journée, avec des yeux de gobi, son cague-brailles qui montre son tafanari de stoquefiche et je ne serais pas surpris qu’il se nègue dans le pastaga.
– Peuchère, depuis qu’il est pitchoun…
– Quoi, peuchère ? C’est un totti ! Empégué et ensuqué !
– Boudie, ne marronne plus Olive ! Tu deviens une vraie bazarette ! Range plutôt…
– Des cacarinettes dans la tête, toutes esquichées… O fan de chichourle ! Qu’es aco cette cagade ?
– Il me semble qu’il appelle ça « art abstrait »…

.
joan-mitchell-1961-s
Joan Mitchell

Vous trouverez la traduction chez Lystig !
.
.
.
.
.

Publicités

89 réflexions au sujet de « Quelque part dans les expressions de chez nous… »

  1. Mdrrrr! ^^
    Tellement bon!!
    J’ai même appris 2-3 trucs que je connaissais pas mais tous les classiques y sont 🙂
    Degun, boucan et o fan je les emploie tous les jours et je me concentre très très fort quand je change de région pour ne pas les utiliser et qu’on me comprenne!!
    J’adore les yeux de gobi!! Ça faisait longtemps! 😀

  2. Hé bien, je m’aperçois que je suis plus doué en provençal qu’en québécois…le Québec peut produire le pire (Céline Dion au hasard….) et le meilleur ( Charlotte Le Bon…au hasard aussi).
    J’ai bien une idée pour la première expression mais je ne la développerais pas ici…

    • La première je crois que ça parle d’un sandwich. Il faudra que Karine développe l’image…
      Céline Dion ? Charlotte Le Bon ? Ben mazette ! C’est comme si je te disais Roch Voisine et Serge Dupire.

        • Ben non, en plus je ne crois pas ! J’ai tapé sur google images « québécois » et je suis tombée sur ces deux. Le premier, je le connais quand même !!! J’ai bavé devant la télé la première fois que je l’ai vu. « Seul sur le sableu, les yeux dans l’eau… ». Le second, il paraissait intelligent, c’est tout. Puis alors figure-toi que… c’est tout une histoire !… je suis allée à la pêche aux informations et qui je vois ? le logo de « Plus belle la vie » !!!! Oui mon p’tit bonhomme !!! Dupire est un acteur de la série. Voilà ! nous serons moins bête ce soir !
          Alors ? Qui a l’air le plus bête des deux ? le premier ou de deuxième ?

  3. hihi y’a plein d’expression que je comprends car soit elles sont en usage à Toulouse soit je les ai lu quelque part (pagnol peut être 🙂 ) mais bon enfin pas toutes quand même 🙂

    • Oui, dans cette petite scène à la Pagnol, la gouaille marseillaise s’exprime dans toute sa plénitude ! Je pense qu’à Toulouse, ils nous en ont fauchées…

  4. Je comprends un peu le provençal mais le québécois pas du tout, du coup j’ai l’impression d’être un peu la seule à passer à côté de la blague mais même pas mal d’abord !

  5. Mais qui qu’vous jactez toutes deux, j’y comprends rin !!!! J’étais bénèze sus’ c’blog, mais tantôt c’est pus pareil ! J’arrête là, ch’suis acnie rin qu’à essayer d’vous déchiffrer !

  6. J’adore vos dialogues croisés et vos accents qui n’ont rien à envier à celui d’ici. J’ai entendu des choses similaires dans les cafés à la sortie du bouquin « Les bretonnismes »!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s