Toutes griffes dehors

Challenges « Totem » de Liligalipette, totem Chat, « Animaux du monde » de Sharon et « Petit BAC  » d’Enna, catégorie partie du corps
.
Un livre voyageur expédié par Soène, Merci !

.
.
toutes griffes dehorsToutes griffes dehors
Giorda

.
Emmanuel dit Manu est réveillé une nuit par des cris perçants. De la fenêtre de sa chambre, il voit Bulle et Bébé, les siamois de la maison, aux prises avec un gros chat noir. L’intrus dans le jardin est mal accueilli. Avant qu’il ne s’en retourne derrière la haie, il lance son regard jaune en direction de Manu. Ce regard est un message, une intimidation très virile, d’un brigand à sa victime.
Oui… un bandit, un véritable brigand !

Manu n’aime pas aller au collège. Redoublant de sa classe de cinquième, il traîne sa misère et ne fait aucun effort. Le lendemain matin de cette nuit agitée, il part en quête de renseignements. A qui appartient ce foutu chat qui vient manger la gamelle des siamois et celle de Totot le hérisson ?
Obnubilé par ce Brigand, Manu en parle à ses parents et à sa sœur Anne-Laure qui ne l’écoutent même pas. Sa famille ? Parlons-en ! Un père méprisant, une sœur parfaite, adulée, « qui vaut de l’or », une mère qui le regarde souvent tristement, déçue et qui s’abandonne dans les livres… Non… vraiment ! Manu se sent solitaire et délaissé. La vieille voisine ? Elle vit avec ses chiens et ne dit que deux mots à travers la porte qu’elle laisse close. Le marchand de journaux ? Sa prof de français qui le déteste et qui lui met des mauvaises notes ? Son copain Freddy ? Aussi cancre que lui… Il n’a pas inventé l’eau chaude mais il a des idées parfois… Ce chat a un regard frondeur, vicieux, et ce défi, Manu va l’emporter ; il tuera le chat dans un duel.
Lance-pierres, pièges, collet, tout est mis en œuvre pour lui faire sa fête. Jours et nuits, il y pense, cette obsession est un tourment. Il en écrirait presque des histoires !

L’ado grincheux, mal habillé, souvent agressif comme un animal sauvage, met toute son énergie à guetter le « chat-brigand ».
Ce chat n’appartient à personne, il est seul, comme lui. Il est certainement rejeté, comme lui. Et il doit être malheureux… comme lui.
Lorsqu’il le voit éviter ses pièges, s’en jouer, le toiser de son regard lumineux, et que sa silhouette chaloupe vers le fond du jardin, le ventre plein de pâté, Manu l’imagine en autre chose qu’un brigand, une image plus noble, plus racée.
Il sort son vieux dictionnaire et cherche un mot qui se rapproche de « brigand ». Un mot paraît le définir, c’est « brigantin ».

Puis un jour, Brigand est blessé et Manu souffre pour lui. C’est alors l’occasion de communiquer avec son entourage, de se rapprocher de sa famille, d’écrire des poèmes et de découvrir que Manu, Emmanuel, signifie « celui qu’on attend, le bienvenu », c’est sa mère qui le lui dit…

.
Ce beau roman raconte le désespoir d’un adolescent qui s’identifie à un chat solitaire. Manu pense que ses parents le repoussent, qu’il n’a jamais été désiré. La colère l’étouffe, se reporte sur ce chat intrus et le rapport de force libère sa détresse.
De cette rencontre, l’enfant et le chat s’apprivoisent et l’aventure réconcilie Manu avec son entourage, peut-être même avec l’école.
L’auteur insère dans l’histoire, l’importance des mots et des livres.
Quelques illustrations de Christian Maucler agrémentent la lecture.

Un livre à conseiller.

.
Billets chez Soène,

.
chat-noir-

Image modifiée prise « ici »

.
.
.

Publicités

23 réflexions au sujet de « Toutes griffes dehors »

        • Nous avons eu des pensées l’une pour l’autre… tu veux que je t’envoie une photo ? J’ai fait ça cet aprem… Je suis la reine de l’emballage cadeau ! Petit à petit l’oiseau fait son nid… Chaque fois que je sors, je pense à toi.

  1. Les histoires de chats des éditions Jeunesse ne sont pas que pour les enfants !
    Et en plus, il y a de quoi alimenter le Challenge Totem de Liligalipette pour celles & ceux qui ont choisi le thème du chat.
    Syl, j’ai beaucoup aimé ton billet, beaucoup plus fourni que le mien ! J’y retrouve totalement cette belle histoire qui finit bien 😉
    J’adore aussi ton image « trafiquée » 😆
    Allez, le challenge continue. Hier j’ai trouvé, chez un bouquiniste du quai, un autre Patricia Highsmith ! Du coup, j’ai laissé en plan mes autres lectures… Je deviens comme la grenouille, plus grands yeux que grand ventre… Je vais éclater de lecture !
    Bon dimanche et gros bisous d’O.

    • Essaie de te contenir jusqu’au salon de la semaine prochaine. Je pense que tu trouveras de quoi te rassasier.
      Bon dimanche et semaine à venir.
      Biz

  2. L’histoire me semble très intéressante, au départ un duel, qui se finit en solitudes qui se rencontrent, ça m’a tout l’air d’une jolie lecture !! Bisous et bonne semaine à toi aussi

    • Il y a de quoi décortiquer dans cette lecture ! Elle aborde des sujets assez difficiles qui ne laisseront pas les enfants indifférents. Une lecture pas très évidente.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s