Alix Senator, Les aigles de sang – Tome I

Challenges « Au coeur de la Rome Antique » de Soukee et « Animaux du mnde » de Sharon
« Mercredi BD » chez Mango
.
.
.

.
alixAlix senator
Les Aigles de sang, Tome I
D’après l’œuvre de Jacques Martin
Scénario de Valérie Mangin – Dessins et couleurs de Thierry Démarez

.
.
An 12 avant J.-C.,

Marcus Aemilius Lepidus est retrouvé mort, le corps éventré, déchiqueté. Le « dernier rival d’Auguste » pour le grand pontificat, n’est plus.

Au capitole, aux pieds de Jupiter, Auguste reçoit les présages et la bénédiction du dernier augure. Les aigles, tout un symbole, ont survolé sa demeure sise sur le Palatin et la succession de Jules César est acclamée.
Parmi les sénateurs, Alix Graccus, heureux de voir son vieil ami accéder à la plus haute fonction, ne peut s’empêcher d’être sceptique, soucieux. Le pouvoir absolu n’a jamais été bon, même pour la meilleure des âmes.

Le sénateur Alix a plus de cinquante ans. Il a un fils qui se nomme Titus et élève Khephrem, le fils de son ami Enak disparu depuis quelques années. Les deux garçons partagent une complicité fraternelle qui rappelle un peu celle de leurs pères.
Titus et Khephrem partent en Campanie avec Agrippa. La jeunesse doit se former, loin de Rome et expérimenter une liberté moins praticienne.
Un jour de chasse, le séjour vire au cauchemar. Un aigle attaque Agrippa et le tue en l’éviscérant. Les enfants traumatisés, ont juste le temps de voir un aigle géant s’envoler. Ils avait des serres d’or.

Les ragots à Rome propagent des histoires sur les deux morts et le nom du nouvel empereur y est mêlé. Auguste, très attristé par le décès d’Agrippa, se confie à Alix et le charge d’enquêter discrètement. Ces morts ont un caractère mystérieux…
Dans le ciel de Rome, les aigles planent, à l’affut, menaçants. Le sénateur Alix, assisté de son serviteur Xanthos et des deux garçons avides d’aventure, commence par rechercher un dresseur de rapaces. Les Égyptiens ont ramené de leur contrée des oiseaux, comme Rome n’en a jamais vu.

L’Égypte… des souvenirs amers reviennent en mémoire à Alix. Le règne d’Auguste repose sur des bases cruelles et sanglantes et des fantômes, silhouettes du passé, réapparaissent. « Un terrible ennemi a fait son nid dans les entrailles mêmes de Rome. »

.
Je n’ai jamais lu la série Alix. Je compte la commencer pour le challenge de Yaneck…
Écrite et dessinée par Jacques Martin dès 1948, elle raconte les aventures d’un jeune garçon d’origine gauloise, adopté par un riche romain ami de César. L’auteur étant décédé en 2010, d’autres auteurs ont pris le relai. Alix a vieilli, il a cinquante ans.
J’ai apprécié les dessins de Thierry Démarez, ainsi que les couleurs posées. Ils m’ont rappelé la série Murena. J’ai aimé ses paysages et les vues de Rome, les détails, quant aux personnages, même si j’ai moins aimé les traits grimaçants, figés, cartonnés, d’Alix, leurs expressions étaient bien dessinées.
Pour le scénario, c’est Valérie Mangin qui l’a écrit. L’histoire est intéressante, elle a su me plaire. Cependant… j’ai trouvé que le dénouement n’était pas à la hauteur de l’intrigue. J’imagine que les dernières pages de ce premier tome, ne dévoilent qu’une infime partie de l’histoire et que le second volume rattrapera cette petite déconvenue. Par la suite, n’ayant pas été charmée par leurs caractères, je souhaiterais aussi ressentir un peu plus de sympathie pour Alix et ses garçons.
La dernière vignette montre un navire voguant vers l’Égypte. On peut penser que notre prochain voyage sera de l’autre côté de la Méditerranée.

Pour la note que je dois attribuer, je mettrai un 17/20.

Une bande dessinée offerte par PriceMinister et les Editions Casterman dans le cadre de l’opération « La BD fait son festival ». Un grand merci à eux !
.
.
alix1.
.

.
.
.
.

22 réflexions au sujet de « Alix Senator, Les aigles de sang – Tome I »

    • Je ne connais pas Alix, mais je me pose une question… Est-il aussi peu sympathique, petit ? Il est très intimidant. Son regard noir, ses cheveux blancs, son maintien praticien (et un peu aryen), font de lui un personnage peu agréable. J’espère que ça changera par la suite.
      Avec cet album, c’est l’occasion pour moi de découvrir un classique. Je commencerai par le tout premier : « Alix l’intrépide ».
      A très vite chez toi pour lire ton billet du jour…

      • le fait est qu’il a une sale tête sur la couverture ! je me souviens de dessins plus fins et plus doux, il avait une très bonne tête dans les bd de ma jeunesse, j’adorais Alix (un peu « aryen » en effet…)
        j’adore la BD que j’ai reçue, « l’enfance d’Alan », superbe !

        • Tant mieux pour ta BD. C’est dommage quand on adhère pas. C’est comme si tu recevais un cadeau cassé !
          Bises et passez une bonne semaine les filles !

  1. Tu es cohérente dans tes choix. J’aime ça.. Tu aimes la Rome antique et tu me donnes vraiment envie de te suivre mais je crains toujours d’être déçue et je ne comprends pas ce qui me freine réellement! La dernière image avec les aigles planant sur la ville est magnifique, je trouve!

    • Les dessins sont beaux et j’ai aimé quelques vignettes aux couleurs douces et surannées. Je reviendrai te dire si la série « Alix Senator » mérite ton attention, lorsque je lirai le second tome. Pour l’instant, il y a un petit truc qui me chiffonne, alors qu’elle est bien réalisée.
      Je voudrais bien lire d’autres critiques pour comprendre !!!

    • Egalement, je ne peux faire la différence, mais les critiques disent que la continuité est bien assurée. C’est de l’aventure… ça n’a rien à voir avec l’émotion de ta dernière BD qui me fait très envie !

  2. Pour moi qui suis intéressée par la période gallo-romaine, et qui suis très critique sur les reconstitutions, cet album m’a enthousiasmée. Les dessins sont d’une précision incroyable pour tout ce qui concerne l’urbanisme et l’architecture. L’histoire sonne juste, l’aventure est prenante. J’ai trouvé que les couleurs donnaient plus de « rondeur » aux personnages, un peu froids dans l’ancienne version. En résumé : découvert en bibliothèque parmi les nouveautés, Alix Senator a été une belle découverte à mon goût !

    • Bonjour Fadette,
      J’ai bien aimé mais je suis plus critique que toi. C’est un petit sentiment que je garde en fermant l’album. Pas sur les dessins (même si Alix semble avoir fait des injections de botox), mais plus sur la conclusion de l’intrigue. En fait… il me manque la suite ! ou quelques pages de plus.
      Nous avons du soleil dans le Berry aujourd’hui ! La campagne était gelée, mais la journée s’annonce belle.
      A bientôt…

  3. J’avais lu toute la série des Alix quand j’étais ado, je les aimais beaucoup même si c’était assez cruel et assez violent (je me rappelle d’un en particulier où on donnait des enfants à une statue en flamme à l’intérieur pour des sacrifices) Du coup tu m’as donné envie de les relire :0)

    • En effet ! ça doit surprendre lorsque tu es enfant. Pour comprendre le personnage, je vais lire le début de la série. Mais il va falloir que je les achète car ma bibliothèque ne les a pas. A suivre…

  4. Bonjour
    Je suppose que, depuis 4 ans, vous avez pu aller plus loin dans les deux séries, à savoir celle d’Alix « classique » (qui doit en être du côté du 35e tome, avec d’autres dessinateurs et d’autres scénaristes depuis le décès de Jacques Martin en 2010), mais aussi celle d’Alix Senator, dont le 5e tome vient de sortir.
    Pour ma part, dans la série « classique », celui que j’avais le moins apprécié, c’était « Les barbares », à cause de sa dose de « fantastique » (et pas seulement de « science-fictionnel » ou de surnaturel comme dans d’autres albums). Alix Senator flirte parfois avec cette tendance…

    • Bonjour, Non, j’ai arrêté mon incursion avec ce tome ! Je crois que la série n’est pas faite pour moi. Je n’ai donc lu aucun épisode à part celui-ci…

Répondre à Guilan Jeneen Pianasso Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s