Venise hantée, L’étrange mort de Lord Montbarry – Tome I

logo_babelioUne bande dessinée offerte par Babelio, les Editions Atmosphères et les Editions Proust, dans le cadre des Masses Critiques… avec tous mes remerciements !
.
.

venise hantéeVenise hantée
L’étrange mort de Lord Montbarry – Tome I
Scénario de Roger Seiter
Dessins et couleur de Vincent Wagner

Librement adapté du roman de Wilkie Collins, « L’hôtel hanté »

.

Venise, novembre 1877,

Lord Montbarry invite sa jeune épouse, la comtesse Narona et le frère de celle-ci, le baron Rivar, à passer la froide saison de l’hiver dans un vieux palais vénitien.
La demeure authentique offre des étages aménagés avec raffinement, mais garde ses autres quartiers au sous-sol insalubres. Elle ne peut espérer dans l’immédiat d’autres rénovations car sa magnificence a attiré la convoitise de riches financiers pour faire d’elle un palace.
Le baron Rivar est très curieux des dépendances… même vétustes, elles seraient idéales pour installer son laboratoire de chimie.

A Londres,

Au « Jessop Club », une réunion se tient sur l’achat d’une résidence vénitienne que l’on ambitionne de transformer en un hôtel luxueux, et les investisseurs se concertent sur la confiance que l’on peut accorder à un tel projet… Des finances, la conversation s’oriente sur un autre sujet : le récent mariage de Lord Montbarry et le scandale occasionné. La comtesse Narona serait une aventurière de la pire espèce, avide de fortune et mante religieuse à ses heures…
Henry Westwick, le jeune frère de Lord Montbarry, écoute les commérages. Navré et fâché par cette histoire, il songe à sa jeune cousine Agnès qu’il aime en secret depuis fort longtemps. Elle était promise à Montbarry et se retrouve à présent la victime ridicule de ce désaveu.

A Venise,

En peu de temps, des faits étranges se passent. Lord Montbarry se dispute avec sa femme et enjoint à son (hypothétique) beau-frère de les quitter, la gouvernante démissionne, le factotum Ferraris tombe malade et disparaît, il émane de la demeure des odeurs pestilentielles qui s’échappent des caves… jusqu’au jour où…

A Londres, février 1878,

« Toutes mes condoléances, Mr Westwick !… »
Lord Monbarry est mort d’une bronchite malgré tous les soins apportés par sa femme. Ce décès surprend son entourage qui délègue à Mr Wilkie Collins, avocat, le rôle d’enquêter à Venise…

.
Tiré du livre de Wilkie Collins, « L’hôtel hanté », entre Londres et Venise, l’histoire de ce premier tome plante les décors, présente les personnages et suggère un meurtre, une énigme presque incompréhensible, nébuleuse. On se laisse mener sans pouvoir accéder au moindre indice et sans pouvoir étayer nos suspicions. On se doute que la trame du scénario est complexe, que les évidences sont trompeuses… mais à quel point ? Là, est la subtilité de cet album qui nous laisse tergiverser jusqu’à la lecture du second volume.
Comme je ne peux broder sur l’enquête, ou alors échafauder mille pistes trop farfelues, je m’attarde sur les planches…
J’aime le trait, les couleurs, les détails et l’ambiance qui s’en dégage, la toile de fond paraît plus travaillée que le reste. Pour les portraits, ceux des hommes sont plus intéressants que ceux des femmes. Le caractère des personnages est bien traduit… Agnès a la douceur, la délicatesse, la comtesse Narona a le regard dur… Cependant, connaissant la réputation de Wilkie Collins à égarer le lecteur dans de machiavéliques impostures et pensant que les auteurs de cette bande dessinée ont suivi son esprit, j’explore avec plus de minutie les expressions esquissées, cherchant la droiture et la fourberie.
J’ai aimé cet album, il me tarde donc de lire la suite ! En attendant, il ne me reste qu’à sortir de mes étagères quelques meurtres à élucider…

D’autres billets chez Titine,
.

venise hantée1

.
.
.
.
.
.

Publicités

24 réflexions au sujet de « Venise hantée, L’étrange mort de Lord Montbarry – Tome I »

    • Bonjour Stellade, Tu viens de Babelio ?
      On retrouve l’atmosphère 19ème et celle des polars de l’époque. Ce premier tome est une mise en place… maintenant, il faut attendre la suite !

  1. Je l’ai aperçu en librairie, je pense me laisser tenter car c’est un de mes Wilkie préférés à l’heure actuelle. N’hésite pas à lire le roman, un régal ! Et j’ai fait ce mois-ci un billet sur un autre Wilkie qui se passe en partie en Italie, je le recommande aussi 🙂

    • Lou ! alors tu connais le meurtrier ? ou la meurtrière ??? ou… peut-être que c’est Lord Montbarry qui est à l’origine d’une mise en scène ! Je ne veux pas savoir… je vais attendre gentiment et patiemment le dénouement !
      Eiluned m’a offert 3 livres de Wilkie. Je vais les ressortir.
      Je viens te lire…

    • C’est en m’inscrivant chez Mango que j’ai commencé à m’y intéresser. Ma bibliothèque municipale est ma ravitailleuse. Son groupe du mercredi est super sympa, tu devrais venir… Bonne semaine Bianca

  2. Moi aussi j’ai eu une BD pour l’opération Masse critique de Babélio. Je fais apparaitre mon billet demain pour les mercredis BD de Mango la BD s’appelle Loup de Pluie !
    Bisous.

    • C’est dommage Manu, et je crois que tu n’es pas la seule à avoir lu une mauvaise version.
      J’espère que ce n’est pas celle que j’ai dans ma pal !

  3. Je suis bien embêtée avec notre BD, j’aimerais bien lire le roman pour comparer mais j’ai aussi envie d’attendre la suite ! Et je ne sais pas du tout quand le 2ème tome va sortir. Mais je suis bien d’accord avec toi, c’est un plaisir de la lire.

        • Puisque vous semblez aimer Wilkie Collins, connaissez-vous son roman « Seule contre la loi » ? C’est un roman court vraiment admirable qui était paru chez Phoebus… Avec Roger Seiter, nous l’avons également adapté en BD il y a quelques années chez Casterman sous le titre « Mysteries ». Les deux albums sont épuisés, mais vous pouvez les trouver d’occasion sur le net. Casterman, en coédition avec Magnard, a aussi publié une intégrale de poche que vous trouvez partout. Mais il faut avoir de bons yeux pour lire les textes car le format est très petit.

          • Non je ne connais pas. Je viens de voir sur un site marchand votre adaptation et je l’ai commandée. Ca me fera patienter jusqu’à l’automne !
            Merci et à bientôt…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s