Les leçons d’une courtisane


Les leçons d’une courtisane
Emma Wildes

Quatrième de couverture :

« La belle Brianna est mariée depuis trois mois au duc de Rolthven, qui a toutes les qualités rêvées. Sauf qu’il ne lui consacre pas une minute. Il n’a que faire d’une oie blanche, se désole-t-elle. Mais elle l’aime et veut le mettre à ses pieds, aussi se lance-t-elle dans un ambitieux projet : séduire son mari ! Aidée des conseils d’un petit manuel interdit tombé entre ses mains, la sage duchesse va alors se muer en déesse de la volupté… à la grande stupeur de son époux.
Un jeu dangereux, dont Brianna n’a peut-être pas mesuré toutes les conséquences. »

Cette romance est une déception car j’aurais aimé ressentir un peu plus d’émotion. Il n’est pas bon de s’endormir sur la page « des ébats passionnés » et cette somnolence n’est pas à mettre sur le compte de mon rhume. Malgré tous les critères réunis, sans être trop sévère, je dirais que ça manque de piment, ça paraît superficiel, lisse, et le duc est trop sage, voire mou, pas assez à la hauteur de sa stature.
L’histoire est partagée entre un couple, Brianna-Colton, et un couple en phase de le devenir, Robert-Rebecca. Séduction, conquête, jeux… les femmes sont des amazones modernes qui, armées d’un petit livre interdit, prennent les brides de leurs avenirs.

A mes copines « Force Rose »… Patacaisse, Sandy, Vilvirt ?…
Ce livre est à votre disposition, si vous désirez le lire, je vous l’envoie !
.


Alphonse Léon Noël
.
.
.
.
.

15 réflexions au sujet de « Les leçons d’une courtisane »

  1. Quel dommage, les déceptions c’est vraiment pénible quel que soit le style du livre, oui je pense que Sandy serait ravie de le lire, je crois qu’elle aime ce genre de collections… (j’aime beaucoup ton illustration !)

    • C’est une belle gravure qui illustre l’intimité d’une femme. Pour le livre, j’attends toujours trop de cette collection ! J’ai aimé quelques romans qu’on m’avait prêtés et c’est dur de retrouver la petite étincelle…

  2. Ha oui mais s’il t’as déçue, c’est pas très engageant tout de même !!
    Mais je veux bien me dévouer pour la cause ! Et puis je le ferais passer si d’autres veulent le lire en suivant !

  3. Dommage que ce soit une déception, le résumé était tentant… Enfin, c’est du moins le genre de scénario qui me plairait dans une fanfiction, une lecture sans prise de tête et agrémentée de quelques (nombreux) passages passionnés ; je sais aussi que je ne pourrais m’empêcher de comparer le livre aux chefs-d’œuvre libertins du 18e siècle et que la chute serait rude pour ce roman.(Oui, je ne suis presque pas exigeante et injuste ^^)

    • Les passages passionnés étaient présents. Mais j’avais envie de secouer le duc ! L’auteur a rendu insipide ces parenthèses. J’ai dormi ! Tu te rends compte !
      Tu sais que je pense sérieux à ton challenge ?! Je vais venir regarder tes livres pour piocher des idées.
      Biz Minou et bonne semaine

      • Ce n’est plus des passages passionnés si tu t’endors ! C’est du « 50 nuances » (comment ça, je suis mesquine ? J’en ai lu un passage : ridicule et rien de porno là-dedans ; un érotique mal écrit, peut-être, mais pas un porno, même destiné à mummy)
        Mais je suis ravie que tu penses à mon challenge, laisse-toi tenter… Je te conseillerai des auteurs et des héros plus réveillés que ce duc 😀
        Biz et bonne semaine 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s