Grimoire de sorcières


Voyage de Lou et Hilde, destination Halloween
Je lis des albums, chez Hérisson

.
.
.
.
Grimoire de Sorcières
Benjamin Lacombe
Sébastien Perez

.
.
C’est à nos risques et périls que nous ouvrons ce grimoire. On nous met en garde avec tout le sérieux que l’on peut conjecturer. La curieuse que je suis, ne peut suivre le conseil. Il est des histoires que l’on doit taire, que l’on doit ignorer. Si par mégarde notre indiscrétion les réveille, alors il faut assumer.

« Enfin, ne vous fiez jamais aux apparences, elles sont souvent trompeuses. Et rappelez-vous que l’histoire est sans fin tant que le don est transmis… »

Les personnages sortent des pages et se présentent. Femmes de légendes, elles sont les gardiennes des secrets des sorcières, leurs ancêtres. La première fut Lilith.

Lilith

Lilith et Adam sont nés le même jour, d’une terre argileuse, pour peupler la Terre. Au Paradis, Lilith était avide de connaître tous les animaux et les végétaux. Adam, plus craintif, s’en abstenait et la réprimandait. Un jour, hors du jardin d’Eden, Lilith rencontra des anges aux ailes noires, des créatures déchues. Les terres en bordure du Paradis étaient le royaume de Belzébuth, un démon…
L’histoire est la vengeance d’une femme trahie par son compagnon qui lui a préféré une plus douce amie, Eve. Pour accomplir sa revanche, elle a marchandé son âme au démon. De cette alliance, il s’est transformé en un serpent pour offrir la pomme à la naïve Eve.
Lilith est la mère des sorcières, des âmes maudites.
.
La seconde fut Isis, Egypte, déesse de -2500 à 535
Isis avait pour frère Osiris et Seth. Mortelle, elle rêvait d’être une déesse. Elle avait des « yeux couleur de l’eau » et son regard intimidait le monde. Savante sur l’utilisation des plantes, elle s’en servait pour faire le bien comme le mal.
Isis et Osiris furent un jour convoqués par le dieu Ra…

Léonora

Délicatement, nous tournons la page et nous rencontrons Mélusine, Yama Uba, Gretchen, Jehanne, Lisa, Malvina, Léonora, Mary et Anny, Mambo, Olga… jusqu’à Lisbeth. Les philtres, les visions, le vaudou, les malédictions, les secrets sont distillés.

Mary et Anny, soeurs siamoises

Le grimoire, comme un arbre généalogique, livre au fil  des siècles des noms bibliques, mythologiques, des noms légendaires, historiques. Leurs destins pour la plupart sont tragiques. Déçues et trahies, elles profanent et sont damnées. D’autres, sont héroïques et attisent les jalousies et les peurs. Et d’autres encore, ont soif de pouvoir, leurs désirs et leur avidité les perdent.
Des sorcières, des démones, des filles de Belzébuth, elles ont parfois de beaux gestes envers l’humanité ; soigner, protéger et aimer.

.
Olga

Descendante des anciennes, née en 1975, Lisbeth se doute bien que les prémonitions qui l’habitent ne sont pas communes. Petite fille solitaire de dix ans, elle sauve son petit voisin Edward d’un grave accident. Amoureux, il était parti lui chercher une ellébore pour son herbier. De ce jour, elle prend conscience de ses pouvoirs et oeuvrera toute sa vie pour le bien et la vie.


Lisbeth

Un album fait par deux auteurs talentueux. L’univers de ces deux hommes a un parfum onirique. Dessins, couleurs, histoires contées sont un ravissement. Il est très difficile d’en définir l’essence tant la richesse est dense. On contemple avec émerveillement chaque détail des peintures, ombres et lumières, chaque mot lyrique et sensible, chaque invention et fantaisie.
Le drame, la barbarie, la noirceur des histoires ne peuvent pas être lus par les jeunes enfants. Ce grimoire ne doit être découvert qu’à un âge affranchi. Il est bien recommandé à la première page toute prudence… et de faire « le bon choix ».

Ce grimoire est précieux. Offert par mon amie Somaja, au sourire bienveillant, il est un relai vers les mondes fantastiques. J’y pénètre confiante. M’y perdrais-je !

A bientôt…


Des billets chez Soukee, Liyah,

.
.
.
.
.
.
.
.
.

23 réflexions au sujet de « Grimoire de sorcières »

  1. Tu me fais envie avec tous ces noms… Ma passion des sorcières n’est pas tout à fait éteinte et tu viens de la réveiller.
    ps : le nouvel habillage de ton blog est superbe !

    • Tu aimes ça Minou ? Oh ! mais ce livre est fait pour toi ! Tu es une petite sorcière ?! Moi aussi, j’aime ce monde de sortilèges. Mais… les sympathiques, les gentils… pas la magie noire.

    • C’est vrai que Lacombe parle à ta sensibilité d’artiste !
      Nous avons déjeuné dehors aujourd’hui. Les journées sont parfaites pour le jardinage.
      Bise

  2. J’adore ce livre et je suis très fan de Benjamin Lacombe! Elle est belle ta dédicace, ma belle-soeur m’en a chopé une aussi sur mon exemplaire de Notre Dame. C’est du cadeau qui fait plaisir et ça me fait penser qu’il faudra que je la partage également! 😉

    • Je n’ai jamais vu l’auteur mais je sais qu’il est gentil, patient et abordable. Ma chasseuse d’autographe a été charmée. Les dessins de « Notre Dame » sont aussi très beaux ! C’est le genre de livre à mettre sur la table basse.

  3. J’aime beaucoup ce que fait Benjamin Lacombe. J’ai lu « La Petite Sorcière » et adoré les illustrations. « L’Herbier des fées » est magnifique et je compte bientôt découvrir « Les contes macabres ». Profite bien de ton joli grimoire. 🙂

    • J’ai « L’herbier des fées » ! Un livre délicat, poétique.
      Et « Les contes macabres » sont en tête de ma liste pour mon prochain cadeau !!!
      Bon dimanche

  4. Je suis une grande fan de l’oeuvre de Benjamin Lacombe (Les Amants papillons et le récent Ondine figurent parmi mes albums préférés). Mais je ne connaissais pas Grimoire de sorcières…Je sens que grâce à toi, je vais bientôt réparer cette erreur!

    • Et regarde aussi « L’herbier des fées » ! C’est superbe. J’ai découvert l’univers de Lacombe en début d’année et depuis, je collectionne…

  5. J’aime beaucoup beaucoup ce grimoire… mais je trouve que pour l’apprécier davantage, il faudrait lire « La petite sorcière » de Lacombe puisque le grimoire est issu de cette histoire.

    • Lorsque je cherchais des images à mettre à la suite de mon billet, j’ai bien vu « La petite sorcière ». J’ai noté. Mais avant, je regarderai à la bibliothèque, car ma liste sur les livres de Lacombe ne cesse d’augmenter !

  6. Ping : Destination Halloween… avec l’agence de voyage démoniaque | Thé, lectures et macarons

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s