Avant la tourmente

Rendez-vous avec Anne Perry

 .
.
Joseph et Matthew Reavley
Avant la tourmente
Tome I
Anne Perry

Quatrième de couverture :

« En ce magnifique mois de juin 1914 à Cambridge, les journées s’étirent, ensoleillées, intemporelles. Mais pour Joseph Reavley, professeur à Saint-John, cet été idyllique est anéanti par la mort de ses parents dans un accident de voiture. En lui annonçant l’horrible nouvelle, son frère Matthew, agent des services secrets britanniques, lui révèle que leur père lui apportait justement un mystérieux document… Les deux frères se mettent alors en quête de ce fameux dossier concernant un sinistre complot, et rejoignent leurs soeurs Hannah et Judith dans la demeure familiale… »

En général, lorsque je commence mon billet par la quatrième de couverture, c’est que je n’ai pas apprécié ma lecture. Cette rencontre ne m’a pas séduite, ou plus exactement elle m’a laissée sceptique et j’en suis marrie !
Pourtant tout avait bien débuté.

Une famille, deux frères et deux sœurs. Ils ont tous les quatre des personnalités affirmées, originales, même s’ils sont un peu rigides et issus d’une famille bourgeoise très traditionnelle. L’amour qu’ils se portent, la solidarité fraternelle, m’amènent à de la sympathie.
Joseph et Matthew… Le premier, l’aîné, a préféré rejoindre l’église anglicane que de continuer ses études de médecine. Dans ce tome, il est professeur à Cambridge. Le second a étudié l’histoire contemporaine et les langues avant de rentrer au Secret Intelligence Service. Il travaille à Londres.
Hannah et Judith… La première est la femme d’un officier de la marine britannique. La seconde, petite dernière, vit dans la maison familiale. Elle est indécise sur son avenir.
La fratrie se réunit pour le décès de leurs parents morts dans un accident de voiture. Après les funérailles, les questions ne tardent pas à fuser car l’accident semble artificiel. Un dossier que Monsieur Reavley devait remettre à son fils Matthew a disparu et durant les obsèques, quelqu’un est venu fouiller le bureau de leur père.
Ce même jour, on apprend qu’à Sarajevo, l’archiduc d’Autriche s’est fait assassiner avec sa femme.

Dès les premières pages, l’histoire aimante l’attention du lecteur qui anticipe déjà sur les répercussions de l’attentat. On voit se profiler les débuts de la première guerre mondiale, les alliances avec l’Allemagne, une fermentation politique qui œuvre secrètement, les consciences qui s’échauffent, la jeunesse qui parle déjà de protéger « les idées, la beauté, la connaissance, la liberté de penser »…
La lecture s’engloutit alors dans la politique et les évènements. L’auteur nous livre une documentation bien fournie sur ce cycle ainsi que les prémisses pour l’unification de l’Irlande. C’est à ce moment, qu’Anne Perry m’a perdue ! Les conciliabules, les pions qui se positionnent, l’Empire anglais qui est menacé, les conspirations, les intimidations, toute la froideur de l’intelligentsia diplomatique qui trame juste « avant la tourmente »… cette concrétion aurait pu me passionner mais je n’ai ressenti que de l’ennui.

Un vent de panique souffle sur l’Europe et l’Angleterre se prépare à porter le deuil…
Le mystère du dossier reste toujours très vif dans les pensées de Matthew et Joseph mais un autre bouleversement survient. Joseph apprend la mort d’un de ses élèves, Sebastian Allard. Un crime qui lui fera poser des questions…
Dans cette partie, j’ai retrouvé l’écriture de l’auteur. Plus que son style, c’est l’intrigue qui traite des thèmes qu’elle affectionne dans ses romans victoriens… honneur, tradition, consciences, famille. J’aime la finesse avec laquelle elle dépeint le monde guindé de la bourgeoisie, les images, l’ambiance et ses convenances.

On alterne donc avec Matthew, partagé entre les arcanes politiques et la recherche du dossier, et Joseph qui sonde les âmes en enquêtant sur le crime de Sebastian.
J’ai trouvé que cette bascule rendait des transitions indistinctes et confuses. Ce n’est pas le fusionnel des histoires qui me dérange mais plus leurs « longueurs » stagnantes.
Je pense lire la suite qui j’espère m’intéressera bien plus.
Ce livre était une introduction… très longue, presque apathique. L’auteur a peut-être voulu nous attirer doucement vers un climat et un décor plus fracassant et dantesque.

Vous pouvez aller lire les avis de mes copines de lecture… Miss Léo et Mazel.
.
.
.

Université de Cambridge
.
.
.
.

3 réflexions au sujet de « Avant la tourmente »

  1. Commentaires

    je compte quand même le tester un de ces jours mais c’est le problème quand on s’est trop attaché à ses autres séries on doit être déçu
    Commentaire n°1 posté par Aymeline le 08/06/2012 à 13h05

    Oui, teste. J’ai lu ce livre sans penser aux autres. Il aurait pu beaucoup me plaire car j’ai aimé les personnages. Mon reproche c’est sa longueur. Il me semblait qu’il y avait trop de passages « politiques ». Tiens ! tu me fais penser à un truc que je file écrire…
    Bise
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 08/06/2012 à 13h11

    Je l’ai lu il y a deux mois et je n’ai toujours pas rédigé mon avis, je pense que cela veut tout dire. Je ne lis donc pas ton billet, je tache de rédiger le mien ce weekend. J’ai eu l’impression désagréable de me noyer dans le thé…
    Commentaire n°2 posté par Sharon le 08/06/2012 à 13h20

    « Noyer dans le thé »… je vois que tu rejoins le bastion des déçus ! C’est vraiment dommage, il y avait du fond, mais la forme ne convient pas.
    J’attends de te lire…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 08/06/2012 à 14h44

    C’est dommage que tu n’aies pas plus accroché que ça. De Anne Perry, je n’ai lu qu’un seul titre mais j’avais passé un bon moment. Je tenterai celui là et je verrai bien. Bon courage pour la suite 🙂
    Commentaire n°3 posté par Belledenuit le 08/06/2012 à 13h25

    J’aime cette auteure. Je passe dans ses livres de longues heures mais ce tome a été désolant. Il mérite des césures. On verra pour le prochain…
    Merci Belledenuit
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 08/06/2012 à 14h47

    Je n’ai encore jamais lu Anne Perry, et une chose est sûre, je ne commencerai pas avec ce roman là ! J’aime les romans qui s’inscrivent dans un contexte historique un minimum détaillé mais là j’ai l’impression que ce serait trop d’après ce que tu dis.

    J’espère que tu apprécieras plus la suite !
    Commentaire n°4 posté par Natiora le 08/06/2012 à 13h32

    Tu as deux séries, les Monk et les Pitt, qui sont géniales. Je te conseille celle avec William Monk… Attention… je le dis à tout le monde… il est préconisé de les lire dans l’ordre chronologique.
    Si tu te décides, je mettrai en lien tes lectures dans le challenge.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 08/06/2012 à 14h50

    j’ai lu l’avis de Miss Léo qui n’a pas l’air convaincue non plus ! mais comme j’ai déjà beaucoup à faire avec la série Pitt, ce n’est pas plus mal !
    Commentaire n°5 posté par George le 08/06/2012 à 13h37

    Oui George, il te reste encore de nombreux épisodes !
    Je voudrais lire aussi la série sur la révolution française. On en a pas terminé avec Perry !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 08/06/2012 à 14h52

    Merci, je vais suivre tes conseils !
    Commentaire n°6 posté par Natiora le 08/06/2012 à 14h52

    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 08/06/2012 à 15h06

    Ah tu n’as pas trop accroché ?! Bon comme je débuterai par autre chose alors. Merci !
    Commentaire n°7 posté par san-tooshy le 08/06/2012 à 15h58

    J’ai peur de me répéter ! Mais commence par « Un étranger dans le miroir ». Je pense que tu préfèreras William Monk à Thomas Pitt.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 08/06/2012 à 16h02

    Le deuxième m’a déjà plus intéressée (il faut dire que dès qu’une tranchée se pointe à l’horizon, je cours y plonger !!) Je sais que j’étais un peu déçue par rapport aux séries Pitt et Monk, mais je n’ai pas de souvenir précis… et je suis tellement fan que je les ai tous d’avance, bien sûr… je dois lire le numéro 3.
    Commentaire n°8 posté par Anne le 08/06/2012 à 16h20

    Donc cette série est quand même décevante. Dommage ! peut-être qu’elle produit trop.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/06/2012 à 19h13

    C’est bizarre car cette série ne me tente pas du tout ! Il faut dire que j’en ai un peu marre de la première guerre mondiale, vu et revu… Donc, je garde ma Charlotte et Monk…:)♥.
    Commentaire n°9 posté par Asphodèle le 08/06/2012 à 18h17

    Je n’aime pas les livres qui parlent de guerre… première, deuxième, Algérie… C’est pourquoi, je me fais mon propore challenge avec cette série.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/06/2012 à 19h14

    eh, pour une fois, je suis sur la même longueur d’onde que la vendéenne !!! (ça se fête, allez un p’tit coup de chouchenn !)

    j’ai commencé ce livre un jour, et tu vois, Anne perry m’a perdue bien avant !!!

    bon, je préfère m’en tenir à Monk.

    biz
    Commentaire n°10 posté par jeneen le 09/06/2012 à 12h51

    J’ai bien aimé les personnages. En fait, j’ai surtout aimé ce qu’ils vont devenir. Ce livre est une esquisse ! Mais mon préféré reste Monk !
    Dis… tu as vu qu’Armichou est sur Canal + en ce moment ?
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/06/2012 à 18h28

    Bon, si je te comprends bien je crois que, d’Anne Perry, y’a d’autres choses à lire avant, non ?
    Commentaire n°11 posté par l’or des chambres le 09/06/2012 à 21h52

    Ouiii ! Les William Monk ou les Pitt. Mais je préfère les Monk !
    1er bouquin : Un étranger dans le miroir.

    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/06/2012 à 10h26

    Beaucoup d’avis mitigés. Vu que Anne Perry pêchait déjà en lourdeur et en longueurs dans la série Pitt, je vais passer sur celle-ci.
    Commentaire n°12 posté par Manu le 10/06/2012 à 19h32

    Oui, tu peux passer. C’est vrai qu’elle aime détailler ! mais j’aime bien dans certains cas.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/06/2012 à 09h35

    Je n’en ai lu qu’un, que j’avais bien aimé. Une lecture divertissante, sans plus.
    Commentaire n°13 posté par Alex-Mot-à-Mots le 10/06/2012 à 20h42

    Si tu as des liens à me donner, je les prends !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/06/2012 à 09h32

    oui j’ai vu !!!! mais je n’ai pas canal + !!!! j’ai failli m’abonner ! (en plus, il, est dans deux séries ! ) ah la la, soupiiiirrrrr…..j’ai re-regardé Vicar of Dibley pour me consoler…je craque (avec ses pulls ringards et son rire de baryton !)

    biz
    Commentaire n°14 posté par jeneen le 12/06/2012 à 22h26

    Bientôt tu le verras dans Bilbo… ♥
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 13/06/2012 à 11h54

    Moui moui moui… Pas mon truc, la politique ! De toute façon, il faut encore que je découvre cette auteure en commençant avec les Pitt ! 🙂
    Commentaire n°15 posté par Morgouille le 28/06/2012 à 18h11

    Je suis déçue de ce premier tome pour sa longueur. Les Pitt… tu vas aimer. Et après tu passeras aux Monk (c’est ma série préférrée !!!).
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 29/06/2012 à 22h37

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s