L’herbier des plantes sauvages

logochlorosyl
Chlorophylle de Syl.

 

.
.
L’herbier des plantes sauvages à l’usage de tous les amateurs
275 espèces botaniques répertoriées
Usage, culture, description, particularités
Pierre et Délia Vignes

.
.
Lorsque j’étais petite, j’aimais cueillir des fleurs et les presser entre des pages. J’immortalisais non pas la fleur mais l’instant. A chaque événement, gai ou triste, je saisissais mon souvenir.
La capture, je la redécouvre parfois après de nombreuses années dans des cahiers, des boîtes ou de vieux portefeuilles.
J’ai deux marguerites du dernier jour où j’ai dit au revoir à ma grand-mère, j’ai des trèfles de mon séjour en Angleterre, des herbes prises dans un champs bordant un Lac District, j’ai mes premières roses offertes par mon mari dans un coffret et aussi les roses de mon bouquet de mariée, d’autres pour la naissance de mes fils… et j’ai celles aussi de ma naissance gardées précieusement par ma mère.
Les fleurs… j’ai toujours aimé les peindre et je me suis souvent inspirée des planches des botanistes et celles de Pierre-Joseph Redouté.


Depuis que j’ai mon jardin, j’ai voulu collectionner les fleurs et planter dans un lieu clôt quelques simples. Si mon approche au début de mes exigences était pédante (je ne voulais qu’une certaine harmonie de couleurs et surtout pas d’orangés ou de jaunes), mes aspirations furent révisées. Fini l’ostracisme dans mes parterres et place à beaucoup plus de liberté bucolique… car avoir des prétentions florales coûtent du temps et des efforts !

Sur mes étagères, j’ai d’innombrables revues et livres dont cet ouvrage des éditions Larousse qui est une merveille. Il est une bible qui regroupe 275 espèces de fleurs, d’herbes, sauvages que l’on retrouve partout où elles choisissent de pousser… enceintes jardinées, bords des chemins, champs, petits murets…

Dans la préface du livre, on nous recommande de faire attention avec les plantes.
« La nomenclature des plantes et leur collection sont indissociables de l’histoire de la botanique. En effet, si reconnaître avec certitude les plantes comestibles ou favorables à la santé est une science de première nécessité, il n’est pas moins utile de reconnaître avec la même assurance les « espèces » néfastes à l’homme ou aux animaux domestiques. »
On ne peut pas s’improviser guérisseur du jour au lendemain. Alors, digitales, pavots et autres jolies corolles qui peuplent mon espace ne sont là que pour embellir ma cour comme le font Les Fleurs Animées de Jean-Jacques Grandville, un autre illustrateur qui a toute mon admiration.Cet herbier est un ouvrage de référence pour tout jardinier. La présentation des planches est admirablement bien exposée et photographiée. Sur fond noir, la quintessence de la fleur est très détaillée… sa moelle, son essence, le visible et l’invisible… La photo décrit ses composantes. Les fleurs coupées sont prises dans toute leur fraîcheur et les couleurs sont lumineuses. On les palperait et respirerait !

Dans son anatomie, il y a des noms usuels que nous employons tous dans notre langage de néophytes et d’autres noms plus savants. Je m’amuse alors à lire tout un monde inconnu… organes souterrains, fleurs en capitule, alternes, en ombelle simple, pétiolée en coeur, gamopétale, ombellule, akène plumeux… c’est poétique et j’aurais « presque » envie d’apprendre le glossaire pour le réciter.

On commence par le mimosa argenté. Sa présentation est la même pour toutes les autres.
A gauche, une fiche qui décrit la plante, à droite, la photo avec « ses différents organes ».
On trouve… son nom en latin « Acacia dealbata de la famille Mimosacées », l’origine de son nom, une description détaillée de la planche de droite, des informations sur sa taille, sa floraison, son implantation géographique, sa préférence de sol… et « une rubrique consacrées aux relations de la plante avec l’homme (ses usages en cuisine, en cosmétique ou au jardin, ses vertus médicinales…) ».
On termine par la zostère naine, une herbe à feuilles rubanées que l’on trouve dans les prairies sous-marines et les étangs littoraux.

En fin de livre, on retrouve un glossaire indispensable, un tableau synoptique qui classe les 275 espèces principales par familles et un index en français et en termes scientifiques.

L’herbier est un superbe livre qui vous ravira. Il est mon grimoire…

 

herbier 5
herbier 6

herbier 7
herbier 8
herbier 9

 

Une réflexion au sujet de « L’herbier des plantes sauvages »

  1. Commentaires

    Effectivement, c’est un beau livre, j’aime beaucoup ces illustrations
    Commentaire n°1 posté par Catherine le 15/05/2012 à 08h42

    Les photos sont superbes. Après on regarde les herbes folles du jardin différemment !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/05/2012 à 08h56

    Il y a beaucoup de poésie dans les illustrations et la présentation. Bonne journée
    Commentaire n°2 posté par somaja le 15/05/2012 à 09h03

    Oui, ça ne fait pas statique, ni moribond, ni mité comme peut l’être parfois un herbier. Et comme tu le dis, la beauté des fleurs est poétique !
    Bises
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/05/2012 à 09h34

    Il est superbe ton billet Syl, et quelle magnifique habitude que de garder des fleurs sèchées en souvenir d’évènements importants… L’idée est vraiment belle… Et tu me donnerais presque des envies de jardiner avec tes mots, alors que je n’ai pas du tout la main verte (mais alors pas du tout, j’ai déjà du mal à garder en vie mes plantes d’intérieur…)
    Commentaire n°3 posté par l’or des chambres le 15/05/2012 à 10h26

    Merci. Lorsque je parle de jardinage, c’est en fleurs et non en légumes ! Je suis nulle pour le potager. Chez moi, c’est de plus en plus l’anarchie. Il va falloir que je sévisse !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/05/2012 à 12h30

    Avec ma mère l’autre fois, sur un petit chemin boisé de campagne, on regardait les plantes sauvages et on se disait qu’on ferait bien un herbier. L’ouvrage que tu présentes a l’air magnifique, et ton introduction est si jolie !

    Quand on voit ce genre d’ouvrages, on peut se dire et se redire, que nous avons bien de la chance de vivre sur une terre aussi variée, féconde, et à la nature si imaginative…

    Commentaire n°4 posté par Eiluned le 15/05/2012 à 12h21

    Sutout au printemps, la variété est fleurie. Il te plairait ce livre ! C’est aussi une belle muse pour la peinture.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/05/2012 à 12h27

    Clin d’oeil amusant : je crois que ma mère a reçu ce livre à Noël ! Elle a un jardin un peu bordélique, parce que le climat ne l’aide pas, et qu’elle non plus n’a pas envie d’y consacrer tous ses efforts mais elle adore toutes ces histoires botaniques…

    Bonne journée, bises !
    Commentaire n°5 posté par nathalie le 15/05/2012 à 12h29

    Je suis comme ta maman ! Il faut être très passionné quand on a un jardin et ne pas préférer lire ou coudre ou cuisiner ou…
    Bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/05/2012 à 12h32

    Arrrgghh voilà un livre qu’il me faudrait !! J’en reconnais quelques unes grâce à mon père qui m’en a appris un peu (les digitales, la bourrache) mais j’ai des lacunes ! Il a l’air superbe en plus ! Bises 🙂
    Commentaire n°6 posté par Asphodèle le 15/05/2012 à 12h53

    Un très beau livre que l’on peut feuilleter aussi bien pour ses belles images que pour sa science. ♥
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/05/2012 à 20h49

    Oui, oui, moi aussi je parlais bien de jardinnage et de fleurs… C’est bien là que je ne suis pas du tout douée… Au niveau potager je n’en parle même pas… D’ailleurs c’est simple je n’essayerais jamais !! Bisous
    Commentaire n°7 posté par l’or des chambres le 15/05/2012 à 13h11

    Tu verras, gratter la terre a des vertus thérapeutiques !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/05/2012 à 20h48

    J’aime bien la pagination. BOn après le contenu, il faut voir (et lire surtout)
    Commentaire n°8 posté par Philisine Cave le 15/05/2012 à 19h58

    Lire… par-ci par-là au gré de ta curiosité. C’est un livre qui est en permanence sorti sur la table du salon.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/05/2012 à 20h44

    Je me souviens avoir feuilletté ce superbe livre !

    Quant à tes souvenirs fleuris c’est tout à fait charmant

    Bisous
    Commentaire n°9 posté par Didi le 15/05/2012 à 21h14

    Merci Didi !
    Bises
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 16/05/2012 à 14h12

    J’aime beaucoup les illustrations.

    Bon mercredi, j’ai rallumé le chauffage.

    Gros bisoux
    Commentaire n°10 posté par strawberry le 16/05/2012 à 08h06

    Ici, froid et gel matinal. Bouh !
    Bises
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 16/05/2012 à 14h11

    ce livre est très joli 🙂
    Commentaire n°11 posté par Aymeline le 17/05/2012 à 13h16

    Oui ! Il est une invite au printemps qui tarde.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/05/2012 à 13h40

    Il a l’air bien joli ce livre! J’aime les herbiers et je m’intéresse depuis toujours aux plantes, aux fleurs… Je note les références!
    Commentaire n°12 posté par Allie le 20/05/2012 à 15h22

    Allie, tu n’auras pas de surprise ! et c’est le genre le livre encyclopédique qui se lit avec plaisir.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 20/05/2012 à 15h36

    superbe livre, et jolies anecdotes, tu es vraiment tombée dedans quand tu étais petite !

    jen adore, bien sur, ma jardinière ! Mais j’ai des lacunes énoooormes !

    pourtant les herbiers,c ‘est qympa ! souvenirs…

    biz (et bon début chez Flo ! je n’ai pas encvore eu le temps d’aller voir les autres.)
    Commentaire n°13 posté par jeneen le 20/05/2012 à 20h05

    Je vais voir aujourd’hui les autres billets. C’est un beau thème qu’elle propose Flo !
    Bonne semaine les filles !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 21/05/2012 à 09h26

    Ce livre a vraiment l’air magnifique… Comme ton billet de lecture : on en a vraiment un bon aperçu grâce à toi ! Je ne m’intéresse pas plus que ça aux fleurs et plantes, mais cet ouvrage m’en donnerait presque l’envie (et surtout le récit de tes souvenirs: c’est une belle habitude…)

    C’est décidément une première session non-fiction pleine de belles découvertes, autant dans les livres que les blogs (je découvre le tien et suis sous le charme de ta bannière)
    Commentaire n°14 posté par Mina le 20/05/2012 à 21h36

    Bonjour Mina, Bienvenue ici !
    Il n’est pas nécessaire d’avoir un jardin pour avoir ce livre. Certes, c’est avant tout une belle référence mais je le prends aussi comme un livre d’art. Il m’inspire dans mes dessins ainsi que dans l’assortiment de mes couleurs dans mes patchworks.
    Hier, je n’ai pas eu le temps de venir lire toutes les participantes de notre rendez-vous « Non-fiction », je le ferai dans l’après-midi…
    Alors à bientôt
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 21/05/2012 à 09h18

    Comme d’autres l’ont déjà écrit, ton billet est une petite merveille sur le fond et la forme. Les illustrations sont vivantes contrairement à l’image que l’on peut avoir des herbiers et cela donne envie de feuilleter un tel livre ! Par contre, y’a juste près de 600 pages O_o (je vais regarder les photos, hein 😉 ). Ma biblio l’a : que veut le peuple (des sous ! :p).
    Commentaire n°15 posté par Flo le 21/05/2012 à 21h40

    Flo, c’est vrai que cet herbier n’est pas mité.
    Tu crois que je l’ai lu ? Je regarde avant tout la forme des fleurs, leurs coloris, leurs tailles et ce que je peux en faire dans mon jardin. Le reste, je le garde pour mes aquarelles.
    Tu dessines ?
    (((des sous ! oui pour des livres, des voyages…)))

    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 22/05/2012 à 09h45

    Ouh la tricheuse ! Je suis vraiment choquée .

    Je dessine, oui, comme un enfant de 3 ans (je t’assure que je n’exagère pas. Même des gamins se sont moqués de moi quand j’étais instit’ ).
    Commentaire n°16 posté par Flo le 22/05/2012 à 09h53

    Tu étais chez moi, et j’étais chez toi.
    Je vais me commander le livre sur l’aquarelle. L’auteur a raison ! avant de dire quoi que ce soit, il faut lire le livre. J’ai peut-être mis plus de ton à ton billet qu’il n’en fallait !
    A suivre…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 22/05/2012 à 10h16

    Ce n’est pas comme ça que l’on arrivera à prendre le thé (sans alcool !!!) ensemble 😉

    Tu veux que je te prête le livre sur l’aquarelle ? Je n’ai pas le livre sur moi mais d’ici 15 jours je peux le récupérer et te l’envoyer.

    Et ne te mets pas martel en tête : dans la pub, ce qui compte c’est de faire parler de soi en bien ou en mal ! Même quand tu assassines un bouquin (ce n’est pas le cas de mon billet cela dit), tu lui fais de la pub et l’éditeur ne crachera jamais dessus… (l’auteur non plus si on lui explique les bases du marketing 😉 ).
    Commentaire n°17 posté par Flo le 22/05/2012 à 15h55

    Flo, je te remercie pour l’offre, mais je l’ai acheté ce matin. Je dois le recevoir en principe à la fin de la semaine. Cela sera comme une lecture commune !
    Non, ton billet est courtois.
    Bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 22/05/2012 à 17h31

    Ca roule 🙂 Ca te fera une lecture à présenter pour la session qui vient de débuter 😉
    Commentaire n°18 posté par Flo le 22/05/2012 à 17h49

    Oui ! Celle-là puis un livre d’aquarelles sur la Provence. Je combine…
    Bonne soirée
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 22/05/2012 à 18h37

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s