La mémoire envolée

Challenge des albums de Hérisson
avec un livre offert par San-Tooshy

.
.
la mémoire envolée La mémoire envolée
Texte de Dorothée Piatek et dessins de Marie De
sbons


Magie de recevoir une surprise !
Hier, j’ai reçu ce très bel album illustré par Marie Desbons. Inattendu, effarement, arrachage du papi
er dans les temps d’un chrono essoufflé… pour cette histoire douce et si mélancolique. Sourire et larmes, la petite fille a bien de la chance d’avoir une mamie comme ça.

Une mamie qui est
la mémoire envolée 2aussi douce qu’une pêche, qui sent bon le miel et à qui on aime faire de gros câlins. Elle habite avec des amis de son âge dans une grande maison où elle joue, elle danse et mange des petites gourmandises. Mais la petite fille se souvient aussi de l’ancienne maison. Elle aimait jouer à la marchande, à cache-cache, et se déguiser en Mamie. Dis, tu te souviens Mamie ? de tout ?

Mamie est la plus merveilleuse, la plus généreuse et la plus forte car rien ne l’effraie.
N’est-ce pas Mamie ? C’était bien avant.

Mais Mamie est fatiguée. La petite fille la laisse se reposer au pays des rêves éveillés, là où des avions atterrissent dans le potage, où les papillons se nichent dans son chignon, où les mots ont d’autres images et se glissent à la place des autres. Mamie est fantastique, elle a beaucoup d’imagination et reste toujours câline.

la mémoire envolée 1
Avant c’était Mamie qui venait déposer le bisou du soir quand la petite fille fermait ses paupières… aujourd’hui les rôles ont changé. La petite fille protège le sommeil de Mamie avec un baiser doux et elle se souvient pour toutes les deux des heureux moments.

Avec des mots ronds comme des coeurs, l‘histoire, délicieuse, fantasque et pleine d’amour, raconte une mémoire envolée. Les illustrations sont un superbe complément et un réconfort. Douceur, harmonie, sérénité, tendresse, délicatesse, c’est un enchantement pour la personne qui tourne les pages ou pour l’enfant qui entend l’histoire.
Les dessins riches en détails sont parfois mis comme des appliqués de tissus ; pois, carreaux, fleuris… et les couleurs sont lumineuses. On y voit du bucolique, une cuisine créative, des objets kitsh, une grand-mère toujours souriante et une petite fille très aimante qui se trouve bien dans le giron protecteur.

Avec habileté, pudeur, sans tragédie, les auteurs nous dévoilent la maladie d’Alzheimer.
Une très belle émotion.

Mille mercis San-Tooshy.

la mémoire envolée 3

Le blog de Dorothé Piateck, auteur
Le blog de Marie Desbons, illustratrice

.
.
.
.

 

Une réflexion au sujet de « La mémoire envolée »

  1. Commentaires

    Cet album a l’air très beau.
    Commentaire n°1 posté par Sharon le 17/04/2012 à 07h13

    Il l’est. Et une manière assez simple pour expliquer certaines choses aux enfants.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/04/2012 à 11h54

    Quel bel album ! Que ce soit les dessins et le thème !!! Et ton billet est superbe !
    Commentaire n°2 posté par Asphodèle le 17/04/2012 à 09h36

    Il suscite une émotion qui n’est pas malheureuse. ♥
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/04/2012 à 11h51

    Je suis ravie que tu aies aimé.
    Commentaire n°3 posté par san-tooshy le 17/04/2012 à 11h14

    Difficile de ne pas l’être. Et comme je le dis, heureusement que les dessins rendent un charme à l’histoire car sinon, j’aurais vraiment pleuré ! Merci encore, c’est une attention délicate.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/04/2012 à 11h48

    Mais ce n’était pas mon intention. Ce que j’aime avec cet album, en plus des illustrations poétique, c’est de dire que les enfants peuvent tout entendre et tout comprendre. il y a juste une façon de le dire. Pour une fois, l’histoire n’est pas niaise. Et puis un enfant qui ne sait pas lire peut aussi s’intéresser à la relation forte entre la petite fille et la mamie et être émerveillé par ce lien si fort. Mais désolé de t’avoir rendu triste !
    Commentaire n°4 posté par san-tooshy le 17/04/2012 à 12h17

    Triste, je le suis avec le regard de l’adulte. Maintenant, j’ai lu cette histoire à la place de la petite fille, et là, c’est magique car la poésie t’emporte et on se plaît bien dans le monde de Mamie. Et ce qui est beau c’est qu’avec l’amour, on peut combler certaines déficiences. Ne sois pas désolée ! ce cadeau m’est cher.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/04/2012 à 12h25

    Les images sont vraiment très belles, empreintes de beaucoup de nostalgie, il me semble ; ce qui pourrait sembler normale pour « une mémoire envolée ». On aurait presque envie que tu nous mettes une ou deux phrases pour découvrir les mots que tu nous décris si bien et pour mettre en valeur les images que tu as mises dans ton article.
    Commentaire n°5 posté par Anne et ses passions le 17/04/2012 à 16h38

    Il y a peu de texte c’est pourquoi je n’ai rien mis. Mais j’ai bâti mon billet sur le ton du livre. Imagine une petite fille qui voit sa grand-mère toujours merveilleuse.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/04/2012 à 18h24

    tellement triste quand même…mais les illustrations sont superbes…une bonne façon d’aborder ce thème. merci dame Syl, pour ce beau billet !
    Commentaire n°6 posté par jeneen le 17/04/2012 à 22h57

    Je vous en prie !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 18/04/2012 à 21h45

    Je ne suis pas tentée mais il a l’air très joli.
    Commentaire n°7 posté par Adalana le 18/04/2012 à 00h52

    Plus que joli ! Ca te prend le ventre et tu souris en même temps.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 18/04/2012 à 21h40

    Sur le même thème je peux te conseiller L’histoire du renard qui n’avait plus toute sa tête (http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2011/12/lhistoire-du-renard-qui-navait-plus.html), un album tout en finesse.
    Commentaire n°8 posté par jerome le 18/04/2012 à 09h38

    Merci Jérôme, je vais aller voir. Je viens lire ta bd du jour !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 18/04/2012 à 09h58

    Oh la la, j’ADORE les illustrations de Marie Desbons… Le sujet est délicat, mais on dirait que c’est une réussite…
    Commentaire n°9 posté par l’or des chambres le 18/04/2012 à 15h12

    Oui, une belle réussite. Comme quoi, on peut se permettre bien des sujet lorsqu’ils sont traités avec tact et délicatesse. Bisou
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 18/04/2012 à 21h28

    Oh, je retiens cet album que je trouve très joli, les dessins sont en effet très doux pour un sujet assez grave. merci pour la découverte
    Commentaire n°10 posté par unchocolatdansmonroman le 01/05/2012 à 13h31

    Je t’en prie !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 13/05/2012 à 12h38

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s