Le baiser dans la nuque

Challenge Petit BAC d’EnnaCatégorie « Partie du corps »
Un livre conseillé par Sandy

.
.
Le baiser dans la nuque
Hugo Boris

.
.
« Bientôt Fanny sera sourde. Bientôt elle n’entendra plus les pleurs des enfants qu’elle aide à mettre au monde. Pourtant, avant que le silence ne se referme sur sa vie, la jeune femme décide de prendre des cours de piano.
Louis, son professeur, elle l’a croisé à la maternité. Un homme solitaire et secret, doux et blessé. Au fil des leçons, une complicité pudique s’installe entre eux. Peu de mots, quelques gestes, des regards, et puis la musique. Pour affronter et surmonter la maladie, qui progresse, mais aussi, surtout, pour se soutenir mutuellement. »

Parfois, la quatrième de couverture aide à raconter un livre. J’aurais pu faire comme à mon habitude et relater la première rencontre de Louis et Fanny à la maternité, mais je préfère cette sobriété de quelques lignes qui m’est si peu coutumière.

C’est un livre discret qui se dévoile à travers quelques leçons de piano prises les jeudis après-midi. Avare, ou plutôt d’une pudeur délicate dans les dialogues, l’auteur préfère laisser parler des notes de musique martelées, caressées, ânonnées, vitupérées, suggérées, par Fanny et Louis. Dans cette bulle de sons, les angoisses et les passions résonnent, laissant la musique être un baume pour les maux. Les mélodies, expertes ou novices, sont alternées par les histoires et les cris des nouveaux nés que Fanny met au monde. Des chapitres ainsi portent les prénoms des bébés, des prénoms que Louis collectionne et écrit sur des partitions de musique.
Bien vite, Fanny se noie dans la musique du silence. Elle imagine la symphonie et les phrases qu’elle joue, traversent son corps.
La pluie, la neige, le froid, des journées courtes, les isolent dans ce cocon face à la fenêtre qui donne sur l’extérieur, une forêt dense, sombre et hostile.
Furtivement, presque dans l’anonymat, ils vont se frôler, se connaître, se désirer et s’aimer… le temps d’un hiver ou le temps d’une renaissance.

Un superbe livre que je vous conseille, émouvant et solennel comme une prière murmurée.

« Elle prendra les aigus, il prendra les graves. Il jouera pour elle, elle jouera pour lui.
Une première fois pour débroussailler le terrain. Une deuxième pour prendre ses marques. Une troisième, pour de bon. Quatre mains qui se promènent, fatiguent les touches, encombrent le clavier…
Les notes se mélangent. Il ralentit quand elle a du retard. Elle le surveille du coin de l’oeil. Il fait sa part, elle fait la sienne.
Elle rit : il s’aventure dans sa partie du clavier, vient gêner ses doigts, la bouscule sur son territoire, exprès.
Il recommence, vient plaquer un accord intrusif entre ses deux mains, où il n’a rien à faire. Elle tend la main et enfonce quelques touches au hasard dans les graves, une volée de fausses notes punitives sur son terrain.
Il se penche vers les aigus, tend son bras, plaque trois fausses notes pour lui faire comprendre qui est le chef, il sent un sein contre son épaule, qu’elle ne retire pas, qui lui donne le trac.
Mais elle se venge déjà, franchit les lignes adverses, plante un accord dissonant dans les graves, pour l’exemple, ressent une inquiétude délicieuse, qu’elle cache sous les éclats de son rire perlé de jolie môme.
Ils se chamaillent à coups de fausses notes et de faux accords, riants comme des gamins.
Il tâche bien de rencontrer ses doigts sur les touches.
Elle laisse sûrement sa cuisse contre la sienne, une ou peut-être deux secondes de plus qu’il ne faudrait. »
.
.

Photo du film « La leçon de piano »

D’autres billets chez Sandy, Moka,
.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « Le baiser dans la nuque »

  1. Commentaires

    il a l’air très beau
    Commentaire n°1 posté par Anne Sophie le 10/04/2012 à 16h56

    Bonjour ! C’est une très belle histoire. Je te la conseille + que + !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/04/2012 à 16h59

    Il a l’air bien en effet, ça changerais un peu de mes vampires et autres buveurs de sang mdr !!!!

    Bisous ma poulette !!
    Commentaire n°2 posté par Mia le 10/04/2012 à 17h29

    Prépare les kleenex !!! Mais note-le ! Cot-cot
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/04/2012 à 17h55

    bonjour,

    j’ai découvert ton blog hier et tenais à te féliciter car il est trés joli et trés raffiné !

    je ne connaissais pas du tout ce bouquin mais le note dans ma wish-list pour un prochain achat.

    bonne soirée
    bises
    Commentaire n°3 posté par Marie le 10/04/2012 à 18h03

    Bonsoir, c’est très gentil Marie ! et merci, ça fait plaisir.
    Lorsque tu l’auras lu, n’hésite pas à revenir me le dire.
    A bientôt…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/04/2012 à 20h03

    J’ai découvert Hugo Boris avec La délégation norvégienne. Ton billet me donne envie de lire autre chose de lui…
    Commentaire n°4 posté par soukee le 10/04/2012 à 18h12

    Moi aussi ! Mon premier était « La délégation norvégienne », un livre vraiment étrange et fantastique. Tu vas adorer celui-là ! une très belle histoire émouvante (Pense à prendre des Kleenex).
    Je viens chez toi maintenant, prendre un arbre…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/04/2012 à 20h01

    Je me rappelle avoir le billet de Sandy et d’avoir, déjà, été bien tentée… Je vois que tu l’as apprécié toi aussi… (et dis donc c’est bien partie pour toi pour le STAR…. Fonce , allez, j’agite mes pompons )
    Commentaire n°5 posté par l’or des chambres le 10/04/2012 à 18h18

    Merci ma cheerleader !!! J’ai eu un départ catastrophique et la suite sera pire ! Je ne serai pas ta championne !
    Quant à ce livre, c’est un bijou L’Or !
    Bisoussss
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/04/2012 à 19h58

    Haahahaaaa !!!! Dans mes bras ma belle !!! Que tu me fais plaisir ! Que j’aime relire ces mots !! Et quelle délicieuse idée d’afficher une photo de La Leçon de Piano !

    Ravie ravie ravie que tu ais aimé !
    Commentaire n°6 posté par sandy le 10/04/2012 à 19h35

    Tu sais, c’était comme toi, trop de phrases superbes repérées. Mais j’ai mis ce passage car il n’est point triste et c’est l’amorce de leur désir. Tu te souviens avec les pieds nus ? Ca donne des frissons ! C’est le deuxième livre de cet auteur que tu me conseilles et je suis toujours ravie de le lire… Bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/04/2012 à 19h53

    La scène où Harvey Keitel essuie le piano avec sa chamise (histoire d’y laisser une empreinte olfactive) est la plus belle, la plus romantique, la plus sensuelle qu’il m’ait été donné à voir : rien que pour cela, je te remercie infiniment de me rappeler ce souvenir magique avec la petite photo des deux héros !
    Commentaire n°7 posté par Philisine Cave le 10/04/2012 à 19h37

    Philisine !!! Ca me donne envie de le revoir ! Ouf, j’ai le DVD !!!
    Hum, il fait chaud d’un coup !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/04/2012 à 19h48

    Ton billet me donne très envie de découvrir ce livre qui a l’air très émouvant! Je note
    Commentaire n°8 posté par cartonsdemma le 10/04/2012 à 20h21

    Là, je te pousse même à le souligner en rouge ! Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/04/2012 à 20h54

    Super ! N’oublie pas d’envoyer un mail à blog-zerocarbone@bonial.fr pour les prévenir de ton soutien ! 😉
    Commentaire n°9 posté par soukee le 10/04/2012 à 21h10

    C’est fait hier ! Mais je crois que j’ai oublié de donner les références de mon blog !!! Je vais aller voir ça dans la matinée. Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/04/2012 à 08h00

    Je l’ai déjà noté chez Sandy !
    Commentaire n°10 posté par Adalana le 11/04/2012 à 08h35

    Elle a su se montrer tentatrice !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/04/2012 à 09h41

    Un thème qui ne m’attire pas, malgré ton billet élogieux.

    Bises
    Commentaire n°11 posté par Manu le 11/04/2012 à 08h37

    Ce n’est pas grave !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/04/2012 à 09h41

    Je l’avais déjà noté chez Sandy, et là tu confirmes. Comment ne pas penser à La Leçon de piano ? Je n’ai jamais vu un film aussi sensuel.

    Bonne journée ♥
    Commentaire n°12 posté par somaja.over-blog.com le 11/04/2012 à 09h28

    Le piano (comme d’autres instruments) éveille les sens… et le toucher au début est délicat, timide pour après être intense…
    Bisous So♥
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/04/2012 à 09h46

    Bon ok je vais le lire… 🙂
    Commentaire n°13 posté par Cess le 11/04/2012 à 11h05

    Ouille !!! une fille avertie en vaut deux… pour les kleenex… Je t’embrasse !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/04/2012 à 15h09

    Un livre lu et chroniqué que j’avais beaucoup aimé.
    Commentaire n°14 posté par Moka le 11/04/2012 à 12h44

    Bonjour Moka, alors je viens te lire et chercher ton lien…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/04/2012 à 14h56

    Syl, pourrais-tu m’envoyer un mail ?!! J’ai besoin d’avoir plus info sur ce que vous avez découverts Soukee et toi !!
    Commentaire n°15 posté par l’or des chambres le 11/04/2012 à 14h18

    Oui, j’arrive.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/04/2012 à 14h37

    Bonjour ! Je ne connaissais pas du tout ce livre, son titre m’a intrigué, je le trouve très beau. Et après avoir lu ton avis et celui de Sandy, je crois que je ne vais pas tarder à me le procurer ! Merci pour cette découverte 🙂
    Commentaire n°16 posté par Shelbylee le 11/04/2012 à 16h06

    Une belle découverte Shelbylee ! tu nous diras…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/04/2012 à 16h28

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s