Northanger Abbey

Northanger Abbey
Jane Austen

.
Catherine Morland est fille de clergyman et a neuf frères et sœurs.
Elle est une petite personne qui présente un visage ennuyeux, « insipide », et n’a aucun goût pour les études ou les devoirs qui font la qualité d’une demoiselle de son époque.
A l’âge de quinze ans, son physique et son caractère s’améliorent. Elle s’est découverte aussi une passion qui la transporte entre des pages… elle lit des romans gothiques et aspire à être une de ces héroïnes.
Jeune fille en fleur, douce, charmante, curieuse de découvrir d’autres paysages, elle a l’opportunité, pour ses dix-sept ans, d’accompagner ses voisins Mr. et Mrs. Allen, à Bath, une ville thermale où il est bon de se montrer.

A Bath, il y a les boutiques, les thermes, les buvettes où toute la bonne société se croise, les réceptions et les bals ; peaux moites, odeurs de bougies, pieds écrasés, accrocs aux robes, bouclettes défrisées, effervescence frivole, rêves d’hyménées…

Petite provinciale candide, Catherine s’aperçoit que ce monde lui est inconnu. Il faudra qu’elle s’initie aux jeux des mondanités, tout un art ! Animation des sourcils pour susciter l’intérêt ou l’étonnement, moues séductrices ou naïves, mouvements de l’éventail, regard voilé, regard de biais… politesses et badinages, minauderies et préciosités… codes, us et coutumes, vernis de la société. Le langage est orné comme un chapeau peut l’être avec ses dentelles, ses fioritures, et Mr. Tilney le fait remarquer, aussi léger qu’une mousseline de soie.

C’est dans un Pump-room qu’elle fait la connaissance de Mr. Tilney, un clergyman du Gloucestershire. Il l’aborde avec simplicité, politesse et toute la grâce des civilités. D’une manière assez soudaine, Catherine se sent proche de lui. Tout en restant dans la décence, il est taquin, cultivé, charmeur et a la faculté de parler chiffons, boutiques et autres plaisirs féminins. Si elle avait la possibilité de le revoir, elle serait plus que ravie.
Elle rencontre aussi Mrs. Thorpe, une ancienne camarade d’école de Mrs. Allen, et ses filles. L’aînée des deux se nomme Isabelle et Catherine trouve en cette jeune fille accomplie, plus âgée qu’elle de quatre ans, une amie de cœur. Toutes les deux se rejoignent dans des confidences, leurs espérances et les romans de Maria Edgeworth, Fanny Burney et Ann Radcliffe.

Catherine se plaît à Bath. Autour d’elle, gravitent des personnes qu’elle apprécie et la pesanteur qui l’habitait dans son presbytère n’est plus. Elle découvre qu’Isabelle a aussi un frère, John, qui est un ami à son frère aîné James. Ces deux jeunes gens arrivent à Bath, fringants, enjoués et entreprenants. Il y a aussi la sœur d’Henry Tilney, Eleanor, une jeune fille adorable, mais mesurée dans son amitié et sans familiarité, puis son frère, le capitaine Frederick Tilney, un être fier et imposant qui n’a pas la douceur de son cadet.
Les journées et les nuits sont bien occupées entre les balades, les sollicitations, les bals et les chassés-croisés amoureux, mais le comble du plaisir se synthétise en une invitation à Northanger Abbey.

Avec la bienveillance de son père, le général Tilney, Henri demande à Catherine de les suivre dans leur maison familiale, une vieille abbaye de pierres, de lichen, de poussière et de courants d’air.
Catherine trouvera dans ces lieux toute la magie et les mystères qu’elle recherche dans ses livres et son imagination fertile brodera les trames de son histoire… pensez à des ombres, des bruits sourds, du souffle dans les tentures, des horloges qui égrainent les heures, la tempête qui exhale des râles, des jardins à l’abandon et une mort, celle « brève et soudaine » de l’épouse du général.

« – Vous vous faites une idée bien flatteuse de l’abbaye…
– Oh ! oui. N’est-ce pas un vieux monument très beau, exactement comme on en voit dans les livres ?
– Êtes-vous prête à affronter toutes les horreurs que peut renfermer une demeure comme « celles qu’on voit dans les livres » ? Avez-vous un cœur intrépide ?  Des nerfs prêts à supporter des panneaux et des tapisseries mobiles ? »

Après la superficialité toute festive de Bath, Catherine rentre dans un monde bien plus sombre que l’atmosphère d’une vieille demeure. Jalousie, hypocrisie, cupidité, sont des caractères, des sentiments, qui la confronteront à un monde bien plus réel.

Théâtre, illusions, tourments amoureux, parodies, dérisions et satires, Jane Austen a voulu traduire avec finesse, la vision d’une ville à la mode, Bath, et les histoires romanesques des livres gothiques.
J’ai beaucoup aimé ce livre, mais ce que j’ai apprécié le plus, c’est tout ce que dénonce l’auteur ; la frivolité, le décorum de Bath dans la première partie et le lugubre des vieilles pierres dans la seconde. J’aurais pu jouer le rôle de Catherine (l’angélisme en moins) !
J’ai pensé à notre club des « Correspondances d’autrefois » et aux lettres que mes amies écrivent avec talent, en interprétant des personnages austeniens. Cela va m’encourager à répondre à mes missives…

 

 .

Image du film – Catherine

.
.

7 réflexions au sujet de « Northanger Abbey »

  1. Commentaires

    Un très bon souvenir de lecture pour moi aussi, d’autant que j’avais lu le roman d’Ann Radcliffe juste avant !
    Commentaire n°1 posté par George le 14/02/2012 à 18h58

    Oh ! il faudrait que je le lise moi aussi !!! je vais voir pour le commander. Bonne soirée George
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/02/2012 à 19h47

    C’est un roman savoureux et irrévérencieux ! Une jolie parodie des romans à la mode à cette époque, et qui donne envie de lire toutes les lectures de Catherine, qui est adorable en tout point. Je crois que moi aussi, j’aurais été aussi naïve qu’elle ^^
    Commentaire n°2 posté par Eiluned le 14/02/2012 à 19h03

    Tu as vu le film de la BBC ? Il est très bien !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/02/2012 à 19h46

    J’en ai lu deux de l’auteur et j’ai aimé mais je ne suis pas fan. Je n’ai plus eu envie de lire les autres depuis.
    Commentaire n°3 posté par Manu le 14/02/2012 à 19h13

    Il me semble maintenant que je les ai tous lus, enfin, presque ! Mais je voudrais bien les relire ! N’oublie pas de me proposer une nouvelle série !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/02/2012 à 19h40

    Comme je le disais chez adalana, malgré vos avis positifs, ce livre est celui d’Austen qui me tente le moins mais je ne sais pas pourquoi !
    Commentaire n°4 posté par Cess le 14/02/2012 à 19h44

    Peut-être parce que l’héroïne te semble trop timide ? En fait, elle bouillonne intérieurement. Mais j’avoue que vers la fin, je l’aurais volontiers secouée !♥
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/02/2012 à 20h23

    Bien sûr que j’ai vu l’adaptation, que j’ai beaucoup aimée ! (j’ai le coffret des adaptations de Jane Austen par la BBC. Un cadeau de Noël en 2010)
    Commentaire n°5 posté par Eiluned le 14/02/2012 à 19h52

    Miam-miam… moi aussi ! je les ai tous !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/02/2012 à 20h21

    Ben non justement l’héroine me parait un peu bête, et niaise en fait…
    Je sens qu’elle va m’enerver en fait !
    Commentaire n°6 posté par Cess le 14/02/2012 à 21h32

    Bon, peut-être bien… ((tu me fais rire !)). Je préfère le personnage d’Elizabeth Bennet dans « Orgueil et Préjugés ».
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/02/2012 à 21h50

    Et non, pas encore de billet chez moi ! 😉 ca viendra un jour !!!!
    Commentaire n°7 posté par bladelor le 14/02/2012 à 21h54

    J’ai laissé ton nom, pas pour te mettre la pression, mais par nostalgie. Tu as commencé avec nous… Alors, un jour, je reviendrai le mettre. Bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/02/2012 à 22h10

    Seul que je n’ai pas lu, je ne sais pas pourquoi…du coup je n’ai pas regardé l’adaptation BBC qu’on m’avait pretée (je n’ai vu que « orgueil et préjugés ») C’est l’héroine qui me tente le moins…je ne sais pas pourquoi…bon, je me lancerai peut etre, ton billet à l’air de donner un côté plus savoureux de l’hsitoire que je ne pensais (j’aime bien quand la critique est là, pas seulement les histoires de mariage, amour, et bals !)
    Commentaire n°8 posté par jeneen le 14/02/2012 à 23h12

    Dommage Edith ! J’ai aimé la version BBC. Surtout au début, dans son délire… elle se voit entre les pages de son livre.
    J’attends qu’il fasse moins froid pour visionner Armichou.
    Bisou♥
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/02/2012 à 09h20

    Ca y est j’ai rajouté ton lien ! Vive Jane Austen !

    Je te conseille Les mystères d’Udolphe, même s’il est un peu long 🙂

    Bonne journée Syl. ! Bises
    Commentaire n°9 posté par Adalana le 14/02/2012 à 23h57

    Je l’ai noté. Depuis le temps que j’en entends parler ! Bises
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/02/2012 à 09h17

    Bon c’est vrai que ce n’est pas l’héroïne la plus intelligente mais elle est très rafraîchissante en fait et c’est certainement l’Austen le plus drôle. Superbe billet en tous cas!
    Commentaire n°10 posté par Alice le 15/02/2012 à 00h15

    Merci Alice !
    Je ne trouve pas Catherine bécasse. Je la trouve ingénue et fraîche. Elle n’a que 17 ans. Mais vers la fin du bouquin, elle manque de peps !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/02/2012 à 09h17

    J’AIME ! même si c’est vrai qu’à la fin, l’héroïne n’est pas aussi bien.L’adaptation BBC n’est pas mal, mais j’en ai vu une autre bien meilleure, il faut que je retrouve les références…et c’était peut-être bien tout en anglais, donc pas pour toi! bises♥♥♥
    Commentaire n°11 posté par somaja.over-blog.com le 15/02/2012 à 11h33

    Donc, il faut que je me mette à l’anglais ! C’est malheureux ! Il faut que je me trouve des profs d’anglais !!! T’en connais ??? ♥
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/02/2012 à 13h45

    bande de rigolotes!!!!!
    Commentaire n°12 posté par jeneen le 15/02/2012 à 16h20

    Ah, oui ? Voulez-vous du thé très chère ?
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/02/2012 à 20h59

    Ce que j’ai le plus apprécié pour ma part, c’est l’humour.
    Commentaire n°13 posté par Ys le 15/02/2012 à 16h36

    Bonsoir Ys, c’est écrit avec subtilité. J’imagine la chère Jane, à son pupitre, jouer avec les sentiments des uns et des autres…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/02/2012 à 20h57

    Est ce que c’était ton premier Jane Austen ?? Moi oui pour ma lecture d’Orgueil et préjugés et comme toi, j’ai beaucoup apprécié ma lecture… Je pense m’y plonger encore… J’hésite entre ce titre et Persuasion… Bisous
    Commentaire n°14 posté par l’or des chambres le 16/02/2012 à 09h08

    Bonjour L’Or. Non ce n’est pas mon premier. J’ai lu Orgueil et préjugés, Emma, Raisons et sentiments et Lady Suzan. Si tu lis Persuasion, je t’invites à le faire avec Adalana et moi. Nous éditons le billet le 20 mars. Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 16/02/2012 à 13h54

    J’ai prévu de le lire cette année et après je regarderai de la BBC
    Commentaire n°15 posté par san-tooshy le 16/02/2012 à 10h20

    J’espère que les deux te plairont.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 16/02/2012 à 13h50

    pour l(or des livres, j’ai bien aimé Persuasion, très différent des autres ! (mon podium : orgueil et préjugés, raison et sentiments, persuasion) bon, s’il y a le thé, très chèèèèère, je lirai ‘Northanger abbey »…allez
    Commentaire n°16 posté par jeneen le 16/02/2012 à 11h06

    Persuasion, je vais le lire bientôt !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 16/02/2012 à 13h44

    Ce sera ma prochaine lecture d’Austen et c’est prometteur d’après ce que tu en dis!!!
    Commentaire n°17 posté par nathalia le 16/02/2012 à 11h51

    Tu vas aimer. Un livre qui nous emporte et si tu vas au-delà du romanesque, tu apprécieras aussi la plaisante ironie. Bonne lecture
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 16/02/2012 à 13h44

    Que de challenges pour ce roman.
    Commentaire n°18 posté par Alex-Mot-à-Mots le 16/02/2012 à 13h43

    Comme pour un collier ! J’ai enfilé les vignettes !!! Bonne journée Alex
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 16/02/2012 à 13h55

    J’espère aussi car je n’avais pas beaucoup aimé Mainsfield park et l’adapatation était très éloignée (j’ai trouvé) du roman.
    Commentaire n°19 posté par san-tooshy le 16/02/2012 à 14h07

    C’est le seul film que je n’ai pas aimé. L’actrice était tarte, laide et trop nunuche. Les images parraissaient fausses et trop modernes. Dommage mais entièrement d’accord avec toi.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 16/02/2012 à 15h15

    ok, mansfield park, à oublier en adaptation >BBC !!! compris ! bonne lecture avec persuasion…(très différent…)
    Commentaire n°20 posté par jeneen le 16/02/2012 à 15h22

    Tant mieux si ça change ! Oui, pour Mansfield Park, ignore !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 16/02/2012 à 15h45

    Surtout que quelque semaines avant j’avais vu cette même actrice dans une série ou elle jouait une escort girl qui faisait croire à ses amis qu’elle travaillait dans une banque ou un truc comme ça. Cette série est aussi tirée d’un roman dont je ne souviens plus le titre, un truc comme « Journal intime d’un escort « . Et je l’ai aussi vu dans « Sally Lockart » de Pullman http://www.film-de-streaming.com/serie-3776_Les-aventures-de-Sally-Lockhart-The-Sally-Lockhart-mysteries.html
    Commentaire n°21 posté par san-tooshy le 16/02/2012 à 15h26

    J’ai trouvé aussi qu’elle ressemblait à un cochon.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 16/02/2012 à 15h43

    Pour quelqu’un qui porte une auréole c’est pas très sympa (pour elle ou pour les cochons ?). Mise a part, qu’elle n’est pas très jolie, j’ai trouvé qu’il y avait un décalage terrible entre le roman et l’adaptation. Dans le roman elle est timide et dans le film elle est carrément tarte voire débile. Enfin c’était pas mon préféré de Jane Auten. J’espère qu’avec celui là je ne serai pas aussi déçue.
    Commentaire n°22 posté par san-tooshy le 16/02/2012 à 15h51

    Tu ne me laisse rien passer !
    Donc, nous ne retiendrons que les joyeux épithètes de ce film !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 16/02/2012 à 16h06

    Et bien c’est un vrai plaisir de te lire. Une belle plume.
    Commentaire n°23 posté par Missycornish le 20/02/2012 à 22h06

    Merci et je retourne le compliment !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 21/02/2012 à 08h54

    • Dès que la série sort en DVD (version traduite), je l’achète ! C’est super… les personnages, les costumes, l’histoire, les décors… une belle qualité !

    • Bonjour Miss Pendergast et bienvenue sur le blog.
      J’arrive de chez toi et je constate que ton blog est jeune. Je te souhaite de bonnes lectures et de bons partages. Lorsque j’ai vu tes dessins, je me suis dit que tu pourrais copiner avec Strawberry. Mais j’ai aussi vu que vous étiez déjà en contact !
      Northanger Abbey est en effet écrit avec une ironie pleine d’humour. Il est un de mes préférés.

  2. Je lis seulement ton message Syl. Merci en effet mon blog est récent, j’ai déjà pu faire d’agréables découvertes avec quelques personnes Northanger Abbey est également l’un de mes préférés, le ton, l’humour et M. Tilney y sont pour beaucoup ^^

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s