Oscar Wilde et le jeu de la mort

Lecture commune avec Eiluned, Edith et Aymeline
Victorien d’Aymeline Inspiration Littéraire de George et SharonGod save the livre d’Antoni

.
Tome 1  – Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles
.

Oscar-Wilde-et-le-jeu-de-la-mort
Oscar Wilde et le jeu de la mort
 Tome 2
Gyles Branreth
.
.

Londres, du 1er mai au 14 mai 1892,

Deux ans après la première enquête racontée, Robert Sherard reprend la plume pour relater les évènements qui ont précédé la soirée au Club Socrate…

Sherard, d’un coin de la pièce, voit les différentes personnes invitées à partager la table d’Oscar Wilde, son ami, qui, à cet instant, se fait lire les lignes de la main par Mrs. Robinson, une chiromancienne. Au sursaut brusque d’Oscar, les prédilections ne semblent pas être heureuses ! Chaque premier dimanche du mois, dans une salle à manger du Cadogan Hôtel, Oscar Wilde retrouve quelques amis pour combler le vide et la monotonie qui l’étreint de plus en plus. Nommé « Le Club Socrate », cette réunion compte six membres, alliant les Lettres à la Science ; Oscar, Conan Doyle, Bram Stoker, Walter Sickert, Lord Alfred Douglas et Robert Sherard.
Ce soir-là, chaque membre a convié une personne ; ami, connaissance, parent. Avec Mr. Byrd, le secrétaire du club et son invité, la table compte quatorze couverts.
Après un repas riche en mets et en paroles, Oscar, inspiré par les présages funestes de Mrs. Robinson, propose un jeu, « le jeu de la mort ». Sur un papier, chacun devra écrire le nom de la personne qu’il souhaiterait voir mourir.
Seul Conan Doyle ne trouve pas goût au jeu et l’atmosphère se charge de malaise à chaque tirage, car si certains ont choisi un dieu, une métaphore ou un personnage fictif, d’autres ont pris des cibles bien trop présentes…

. Miss Elizabeth Scott Rivers, ancienne fiancée du révérend George Daubeney,
présent à la soirée, invité de Robert Sherard
. Lord Abergordon, parrain de Lord Drumlaring,
présent à la soirée, invité de son frère Lord Alfred Douglas, dit Bosie
. Capitain Flint, le perroquet de l’hôtel
. Sherlock Holmes, personnage fictif de Conan Doyle,
. Mr. Bradford Pearse, un acteur, présent à la soirée, invité par Walter Sickert
. David McMuirtee, un boxeur dont le nom a été inscrit sur quatre papiers,
présent à la soirée, invité par Mr. Byrd
. Le temps
. Eros
. Une feuille vierge
. Oscar Wilde et
. Constance Wilde, sa femme.

Le jeu ayant dépassé ses limites, tous souhaitent se retirer. Mais en tant que président, Oscar insiste. Il veut approfondir la question. La plaisanterie vire à la farce macabre et le nom de sa femme sur un bout de papier lui laisse un sentiment amer, bien plus que pour le sien.
« Ce qui est dit dans l’ivresse a été pensé dans la sobriété. »

Cette soirée ne fut au final, pas une réussite et comme Oscar le clame à ses compagnons, il faut l’oublier et passer à autre chose… Donner à manger aux canards, faire de la sculpture… L’ennui est un terrible ennemi car il ponctue le temps qui passe.

Le lendemain, ce désoeuvrement va vite être enrayé. Le bon révérend George Daubeney déboule chez Oscar dans une panique de larmes et de balbutiements.
« – Miss Elizabeth Scott-Rivers !… cria-t-il. La jeune femme qu’hier soir j’ai déclaré vouloir assassiner… elle est morte ! Brûlée vive. »
Parfois la coïncidence offre des perspectives malheureuses. Mais peut-on parler de hasard, lorsque un synchronisme s’enclenche dans une deuxième mort, celle de Lord Albergordon ?
Si le meurtrier s’applique à éliminer les quatorze noms tous les jours, cela sous-entend que le vendredi 13, le tour sera pour Oscar Wilde.

Assisté de ses amis, Doyle et Sherard, et avec la complicité de l’inspecteur Archy Gilmour, Oscar se livre à une de ses passions… les déductions.
.

Voici alors, entre nos mains, la deuxième enquête du brillant Oscar Wilde !
Depuis bientôt neuf ans que le narrateur connaît Oscar, une amitié fidèle et fraternelle, mais  il est toujours surpris par le personnage. Familier du ménage des Wilde, il voue une admiration pour la belle et dévouée Constance. Constance qui est constante dans son amour pour son illustre mari. Cependant, lui, l’est beaucoup moins… C’est en confidence qu’il avoue à Robert que leurs sept années d’union commencent à le désenchanter. Oscar recherche le beau, la jeunesse et le mouvement et, tout en aimant sa femme, il la délaisse pour d’autres distractions.
Cette intrigue est peut-être moins puissante que la précédente, mais elle a son rôle dans un décor historique riche de ses personnalités ; notables, politiciens, comédiens, peintres, écrivains… et je l’ai lue avec une belle attention. J’aime recueillir après mes lectures, des recherches sur l’époque et sur les protagonistes.
J’ai donc apprécié cette fin de siècle lorsque l’auteur écrit les débuts du téléphone et autres inventions, j’aime lorsqu’il décrit les tenues d’Oscar, fleurs de boutonnières incluses, la peinture de la société, ses mondanités, ses richesses et ses misères, je suis toujours sensible aux élucubrations wildiennes, son humour et sa noirceur et je suis ravie d’avoir retrouvé Doyle et Sherard.

Je vous conseillerais cette lecture si vous avez aimé le premier volume, sinon…
Pour ma part, je continue avec mes amies, l’aventure !

Eiluned : Tome 1Tome 2 – Aymeline : Tome 1Tome 2

.
constance wilde et son fils cyril
Constance Wilde et son fils Cyril

D’autres billets chez Adalana, Sharon, Morgouille,
.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « Oscar Wilde et le jeu de la mort »

  1. Commentaires

    Tu me donnes envie de lire cette série. Bonne journée !
    Commentaire n°1 posté par patacaisse le 14/02/2012 à 07h51

    Une lecture prenante et facile. Tu trouveras peut-être des longueurs dans ce deuxième tome, mais l’ambiance est bien retranscrite. Puis Oscar nous régale de ses réparties !
    Bonne journée Patacaisse
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/02/2012 à 08h07

    Coucou Sylvie,

    J’ai lu, il n’y a pas très longtemps, « Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles » donc le tome 1. Sans que ce soit un policier de grande envergure, j’ai apprécié le style et l’histoire. D’ailleurs, j’ai bien l’intention de lire les autres tomes, à l’occasion. Pour l’instant, je suis dans « Avant d’aller dormir » de S.J. Watson ; un peu de lenteur mais j’apprécie tout de même.

    Bises.
    Commentaire n°2 posté par Anne le 14/02/2012 à 12h21

    Oui, et surtout dans le second, je l’ai lu pour l’esprit wildien !
    « Avant d’aller dormir » est bien ? Ca doit être très psychologique !
    Bisous Anne ! Toujours le plaisir de te lire.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/02/2012 à 20h15

    Rooh je sais qu’Aymeline va faire voyager maios je n’ai pas eu le temps d’aller chez elle hier ! (ni aujourd’hui encore ! j’y vais)… Tu me mets l’eau à la bouche ! Et je suis conteeeente de revoir notre Anne de Poche !!!♥♥♥ …suis sûre qu’on lui manque !!!^^
    Commentaire n°3 posté par Asphodèle le 14/02/2012 à 12h30

    Il me semble qu’Aymeline va t’expédier deux bouquins.

    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/02/2012 à 20h16

    Oh oui, Asphodèle, vous me manquez énormément !! C’est pour cela que me revoilà un petit peu. Merci pour ton message. Je te fais plein de bises.
    Commentaire n°4 posté par Anne le 14/02/2012 à 12h50

    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/02/2012 à 20h11

    Mince, j’aurais du me joindre à vous. J’ai toujours le premier dans ma PAL.
    Commentaire n°5 posté par Manu le 14/02/2012 à 13h37

    Zut ! Mais si tu as les autres on peut t’attendre. Nous avons d’autres séries dans notre escarcelle. Je viendrai te demander avant…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/02/2012 à 20h04

    Ah les boutons de manchettes ! J’ai beaucoup aimé la petite énigme qui y était liée. Très innatendue.

    J’ai hâte de lire le troisième !
    Commentaire n°6 posté par Eiluned le 14/02/2012 à 16h00

    C’est vrai !!! Je vais noter les boutons de manchettes !!! C’est une horreur de porter ça, surtout avec des intentions graveleuses, mais fallait y penser ! Vous me direz pour la date du troisième.
    Bisous Eilu !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/02/2012 à 19h50

    Impossible de mettre un commentaire depuis quelques jours…ça remarche, j’en profite …pour dire que j’avais aussi laissé passer chez toi cette série qui me fait de l’oeil maintenant. Tout pourrait me plaire : l’époque,le personnage, le lieu, bref, un jour…

    Commentaire n°7 posté par somaja.over-blog.com le 15/02/2012 à 11h29

    Vite ! une faille ! Moi aussi, j’ai des problèmes pour laisser des messages.
    Je te garde la série.
    Bisous♥
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/02/2012 à 13h46

    Je crois que j’ai rajouté le lien.

    Je suis totalement à plat aujourd’hui
    Commentaire n°8 posté par Sharon le 15/02/2012 à 17h42

    Il faudrait que tu laisses tout de côté et que tu t’octroies une sieste réparatrice. Bisous Sharon
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/02/2012 à 20h52

    J’ai essayé…. ça ne marche pas. Impossible de dormir. Samedi peut-etre ? (Si je ne m’endors pas pendant un cours – mes élèves s’endorment bien, eux).
    Commentaire n°9 posté par Sharon le 15/02/2012 à 20h56

    Tu sais ce qui te manque ? Une tasse de chocolat au lait avec du gingembre ou… de faire du vélo… ou prends un bain chaud avec des sels. Tu en as ?
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/02/2012 à 21h06

    Je viens enfin commenter hihi, j’ai autant aimé que l’autre même si on sent une part plus sombre dans ce tome-ci 🙂 Pour le troisième c’est quand vous voulez 😉
    Commentaire n°10 posté par Aymeline le 18/02/2012 à 23h45

    Voir avec Eilu. Mars… début ? A vous de me donner les dates !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 19/02/2012 à 10h09

    Coucou Syl ! Je viens de chez Aspho ! 🙂 Je suis vraiment fan de cette série (et des couvertures merveilleuses de 10/18 !!!). J’ai déjà lu les trois premiers mais je vous attendrais bien pour une lecture commune sur le tome 4 ! Qu’en dis-tu ?
    Commentaire n°11 posté par Morgouille le 27/06/2012 à 11h53

    Avec plaisir Morgouille ! Mais il va falloir que tu patientes ! J’ai les livres à la maison, mais pas le temps pour les lire. On se donne rendez-vous à la rentrée ? Je nous note dès septembre et je viendrai te chercher…
    Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 27/06/2012 à 14h51

    Génial ! 🙂 Je ne pensais pas le lire avant la rentrée de toute façon ! Je m’en vais lire les billets que tu as publiés pendant mon mois de juin fort tumultueux… 😀 Bisouilles !
    Commentaire n°12 posté par Morgouille le 27/06/2012 à 17h36

    Morgouille, reçois des bisouilles du Berry ! et je te souhaite un bel été.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 27/06/2012 à 20h19

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s