Oscar Wilde et le meutre aux chandelles

Lecture commune avec Eiluned, Blod et Aymeline
Petit BAC d’EnnaVictorien d’Aymeline – Inspiration Littéraire de George et SharonGod save the livre d’Antoni 

.
.
Oscar-Wilde-et-le-meurtre-aux-chandelles Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles
Tome 1
Gyles Branreth

.

Londres, août 1889,

Au club L’Albemarle, Oscar Wilde a rendez-vous avec son ami, écrivain et journaliste, Robert Sherard, notre narrateur.
Son accoutrement défie son élégance habituelle. Oscar paraît mélancolique et son exubérance ne cache pas l’embarras, la peine, qu’il tente de dissimuler.
Lorsque Robert lui demande si tout allait bien, Oscar, sibyllin, répond par une affirmative et une négative. Il est ravi d’avoir fait la connaissance de Conan Doyle, un médecin écossais auteur de récits policiers et père du détective Sherlock Holmes, mais cette rencontre est accablée par le décès d’un jeune garçon, Billy Wood.
Oscar a un regard perdu. Dans ses pensées, il monte un escalier, impatient et heureux, il tape discrétement à une porte, l’ouvre et voit…

« – J’ai vu une toile lacérée. J’ai vu une chose de toute beauté détruite par des vandales.
– Je ne comprends pas.
– J’ai vu Billy Wood dans une chambre de Cowley Street.
– Billy Wood ?
– L’un des garçons de Bellotti. Assassiné à la lueur de bougies. Dans une chambre au premier étage d’un garni. J’ai besoin de savoir pourquoi. Pour quelle possible raison. Je veux découvrir qui a pu faire une chose pareille. »

Oscar se fait la promesse de retrouver le meurtrier. Un engagement qu’il veut tenir aussi pour la mère effondrée qui réclame le corps de son fils. Il faut préciser que ce crime a deux particularités. La scène de l’assassinat qui ressemble à un rituel ésotérique ou initiatique avec de l’encens et des bougies et la disparition du cadavre. Lorsque Oscar retourne dans la petite chambre avec ses amis pour constater le drame, tout a été lessivé, encaustiqué et aéré.

Aidé par Sherard et sa troupe de jeunes sauvageons, des rues et d’Oxford, Oscar s’entête à rechercher le corps de l’éphèbe. Sans preuve, l’enquête ne peut s’instruire. Dans toutes les morgues de la capitale, les petites venelles obscures, les lieux de réjouissance, il va user sa persévérance durant des jours et des mois.

Alors que commence l’écriture du « Portrait de Dorian Gray », que Noël chante des cantiques, que le Jour de l’An rassemble les amis et la famille, un présent est apporté chez les Wilde. Pour cette période de fêtes, tous sont présents ; le couple Arthur Conan Doyle et Touie, l’inspecteur Aidan Fraser de la Police Métropolitaine, sa fiancée Mademoiselle VeronicaSutherland et Robert Sherard. Dans un carton enrubanné, est placée une forme lourde et ronde. La tête de Billy Wood roule du carton et vient percuter le parquet de Constance Wilde.

La décapitation offre l’argument tant attendu. Le dossier ouvert s’oriente vers un réseau de prostitution masculine où des gentlemen sont impliqués.

« Tempus fugit irreparabile », Oscar célèbre ses trente-cinq ans dans une tenue endeuillée, mais ses années écoulées n’altèrent pas sa force qu’il puise dans la jeunesse et la beauté. Billy Wood en était la quintessence. En sa mémoire, il confondra le criminel sans pitié.

.
Premier livre d’une série de quatre tomes, j’ai beaucoup aimé lire cette histoire ; époque et personnages. Un trio d’amis qui ont vraiment existé : Oscar Wilde, Conan Doyle et Robert Sherard, écrivain, journaliste et biographe d’Oscar Wilde.
Le narrateur reprend par écrit les histoires qu’il a vécues avec son ami et mentor. A la veille de la guerre de 40, il est le greffier de ces années d’insouciance. Admiratif de l’Irlandais, il met alors en évidence toute la singularité et le génie de l’écrivain, le poète, l’esthète et… l’enquêteur. A coup de déductions faciles ou alambiquées, l’intrigue ressemble à celles qu’élucident Sherlock Holmes et le Docteur Watson. « Elémentaire mon cher Robert ! » une petite phrase qui traduit toute la complexité des raisonnements et laisse ébahi l’assistant.
On traverse la fin du XIXème siècle avec des personnages, des peintures, des expositions, des oeuvres… Oscar Wilde est peint avec amitié, vénération, amour.
Quant à l’écriture de Gyles Brandreth, elle a su me captiver, me surprendre, me faire sourire. Il semble que l’auteur se soit inspiré de Conan Doyle et d’Agatha Christie. La truculente verve du personnage principal, Oscar, oscille entre pitreries et facéties dramatiques, c’est à mon avis la moelle de ce livre.
Nous continuons très prochainement la série et j’espère retrouver le même esprit.
Un livre à recommander.

Billets de la LC : Eiluned, Tome 1,  Aymeline, Tome 1, Blod, Tome 1

.

Oscar_WildeOscar Wilde

Des billets chez Adalana, Sharon, Le Papou, Ys, YueYin, Cryssilda, Morgouille,
.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « Oscar Wilde et le meutre aux chandelles »

  1. Commentaires

    Mon préféré de la série.
    Commentaire n°1 posté par Sharon le 09/02/2012 à 21h49

    Je te dirai cela au quatrième ! Faut maintenant que j’écrive le billet. Au plus je retarde au moins je serai inspirée.♥
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/02/2012 à 10h01

    Il n’y a pas un problème dans l’article ? (enfin, je me trompe peut-être…).
    Commentaire n°2 posté par patacaisse le 10/02/2012 à 08h40

    Bonjour Patacaisse ! Oui, je me laisserai toujours avoir ! Je devais faire le billet hier, mais j’ai été atteinte de flemme ! par contre, mon billet, lui, c’est bien rappelé sa parution ! Je comble ce retard aujourd’hui. Merci et passe une belle journée
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/02/2012 à 08h43

    Ahhh !!! Je me disais « mais il est où son avis ?  » (patacaisse pas contente car très curieuse de connaître ton avis 😉 ) .
    Commentaire n°3 posté par patacaisse le 10/02/2012 à 08h50

    Il va venir… et il sera bon.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/02/2012 à 09h57

    Ah!!! Je regrette pas d’avoir attendu ! Tu m’as donné envie de le lire. Je le note !
    Commentaire n°4 posté par patacaisse le 10/02/2012 à 19h58

    OK ! en espérant qu’il te plaise ! Bonne soirée
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/02/2012 à 21h38

    Oscaaaaaaar !!!!! (cri de groupie) bon j’ai adoré et tu le sais déjà, le deuxième m’a autant plu 🙂
    Commentaire n°5 posté par Aymeline le 10/02/2012 à 22h17

    Je suis en bonne voie ! le club Socrate…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/02/2012 à 14h14

    Ah ce cher Oscar ! On ne peut que te remercier, c’est toi qui a eu l’initiative de cette lecutre commune 🙂
    Commentaire n°6 posté par Eiluned le 10/02/2012 à 22h31

    Je rougis… et moi j’ai remercié Adalana ! Je réponds à un deuxième message et je retourne entre mes pages pour combler mon retard sur vous. ♥
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/02/2012 à 14h13

    J’aime beaucoup l’ambiance de cette série ; j’ai moins aimé le troisième volet, mais ça reste très agréable ! Il y en a un cinquième qui n’est pas encore sorti en français, j’ai hâte de le lire !
    Commentaire n°7 posté par Adalana le 11/02/2012 à 10h02

    Si j’ai demander au Père Noël cette série, c’est grâce à toi ! J’avais suivi tes billets. Biz Adalana
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/02/2012 à 10h25

    Un roman à lire entre Noël et le jour de l’an alors.
    Commentaire n°8 posté par Alex-Mot-à-Mots le 11/02/2012 à 19h45

    Un meurtre qui commence fin août et qui se résout l’année suivante. Mais oui, je pense qu’il est préférable de le lire l’hiver… ambiance de manteaux et redingotes !
    Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/02/2012 à 21h55

    J’avais repéré ce livre à sa sortie puis je l’ai enlevé de ma liste de livre à lire parce que j’avais vu des avis très négatifs dessus.
    Commentaire n°9 posté par san-tooshy le 11/02/2012 à 20h28

    Des avis négatifs… oui, je vois, c’est certainement les indices et les conclusions tirées par les cheveux… Cela m’a amusée, au contraire. Je te dirai au fil de mes lectures.
    Bonne soirée San-Tooshy
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/02/2012 à 21h53

    Hoi la la, tu me donnes trop envie ! Quel billet ma chère, quel billet ! Tu ne l’as pas mis dans le Challenge de George « Romans sous influences » (c’est pile-poil dedans !!!) et au petit Bac d’Enna, personnage célèbre ? Ou tu as encore oublié ? Je vais commander la série je crois !!!^^
    Commentaire n°10 posté par Asphodèle le 11/02/2012 à 21h34

    Si, Aspho, je l’ai mis dans quatre challenges ! Je suis entrain de lire la suite qui me semble aussi bonne. Bisou
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/02/2012 à 21h49

    ok j’ai encore rien compris ! c’était pas une LC sur le tome 2 qu’on devait faire ?!!!!!!!!! bon, de toute façon, je suis en retard ! la faute à Aymeline, elle m’a emmenée dans une librairie géante genre plein de salles reliées par des labyrinthees, je me suis perdue, j’ai loupé mon jet (ben oui, ils n’attendent pas les jets, c’est pas comme dans les films, on nous ment !) bref, des couloirs « troits et nombreux, on se serait cru dans Bilbo le hobbit (oui, je fais une fixation sur Bilbo le hobbit…ou sur Thorin???)

    biz la future « Armitagée »…
    Commentaire n°11 posté par jeneen le 11/02/2012 à 23h13

    Edith, En fait la faute est de mon cru. Je suis en retard sur mes LC. Alors que je devrais chroniquer le deuxième, j’en suis à éditer mon premier.
    Nous aurons des photos de cette escapade ? A bientôt, biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/02/2012 à 09h28

    si vous êtes sages…et ça, ce n’est pas gagné !!!!

    biz
    Commentaire n°12 posté par jeneen le 12/02/2012 à 10h29

    OOOh !!! Je suis bien coiffée, mes ongles sont récurés, mon col et mes poignets sont amidonés, mes chaussettes bien remontées, sans faux plis à ma robe, j’attends sur une chaise, les genoux reliés, le dos droit et le menton relevé. Je saurai attendre le temps qu’il faudra.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/02/2012 à 11h13

    c’est bien, ça, Syl. Un bon point (tu sais, ceux avec la petite terre !) mais tu me parais un peu trop sage pour que ce soit vrai…j’ai des infos….tu es bien plus coquine qu’il n’y parait !!!!
    Commentaire n°13 posté par jeneen le 12/02/2012 à 11h31

    C’est un jardin secret !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/02/2012 à 14

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s