L’assassin du roi, Tome II

Lecture commune avec Eiluned en parallèle de celle d’AcrO,
et Mondes imaginaires d’Aymeline

.
Tome 1 – L’apprenti assassin

.
ar2L’assassin royal
L’assassin du roi – Tome 2
Robin Hobb
.

Introduction du billet précédent :
La famille régnante est les Loinvoyant et leurs ancêtres étaient des Outrîliens venus de la mer. Le premier roi était Preneur ; « c’est avec ce patronyme qu’est née la tradition d’octroyer aux filles et aux fils de sa lignée des noms qui devaient modeler leur vie et leur être. » L’histoire de cette mémoire se passe au temps du roi Subtil dont la forteresse se nomme Castlecerf. En premières noces, le roi Subtil a eu deux garçons, Chevalerie et Vérité. Après le décès de sa première épouse, il a pris en deuxième noce, Désir, et a eu un troisième fils, Royal.

.
Après avoir failli succomber à un empoisonnement, Fitz reste très affaibli. Au Royaume des Montagnes, il se remémore son allégeance au roi Subtil, son grand-père et son enfance en tant que bâtard. Il bénéficiait du gîte, du couvert, d’une éducation et des apprêts d’un prince tout en étant considéré comme un importun, un illégitime. A Castelcerf, il eut les plus grands maîtres… Hod, pour les armes, Geairepu, le scribe, Umbre, pour la « diplomatie », Galen, pour l’Art, la magie royale, et Burrich, maître d’écurie et substitut de père. Il a des pensées aussi pour Molly, son amie de coeur, celle qu’il veut protéger des mystères et magies qui l’habitent.
« Elle était à l’écart de ces choses, elle n’en était pas souillée, et je la préservais soigneusement de leur contact. Je n’essayai jamais de l’attirer dans mon univers ; au contraire, c’est moi qui allais le retrouver dans le sien… ».
Fréquemment aux portes des ténébres, Fitz entre en transes dans une conscience vacillante et voit des images, visions de combats, d’horreurs, d’invasions, de feu et de sang. Burrich, à son chevet, essaie de le soigner et l’encourage à conserver sa lucidité.

Après de longs mois d’absence, le retour à Castelcerf se fait presque dans l’incognito. Fitz, toujours très épuisé perçoit les critiques des villageois sur la famille royale. Ils louent le prince Royal de son tempérament, sa faconde, et pensent que le bâtard du prince Chevalerie est mort.
Si pour la plupart, Fitz est considéré comme un laquais, auprès de son oncle Vérité, le roi-servant, il est un être cher, valeureux et inestimable. La confiance qu’il lui accorde est une charge bien lourde pour ce neveu, formé à être un espion et un assassin.
Durant leur entretien, Fitz apprend les arcanes de la politique. Aucune vengeance envers le prince Royal ne peut être exercée. Il faudra apprendre la patience et jouer une stratégie de longue haleine. Vérité, tout en sagesse, lui annonce qu’il va partager ses pouvoirs en donnant à son frère la gestion du Royaume pendant que lui se consacrera à la défense. Il faut savoir ménager le chien aux dents acérées et lui accorder une certaine considération.

La réapparition de Fitz anime le château. Dame Patience, la femme de son père, ancienne reine-servante, qui l’avait pris comme écuyer, s’impatiente de le voir. Elle lui apprend que Molly, après avoir subi les attaques des Pirates Rouges à Vasebaie, était venue demander de l’aide, en pensant retrouver « Le Nouveau », petit surnom qu’elle donnait à ce jeune apprenti scribe qui la suivait partout. Molly, désargentée, est à présent au service de Dame Patience qu’elle a prise sous sa protection.

Fitz retrouve ses marques au château et dans la ville. L’hiver laisse la neige recouvrir le sol gelé. Le vent soulève des bourrasques et annonce des temps rigoureux. Lors d’une virée en solitaire, il découvre un louveteau maltraité par un marchand. Affamé, battu, incarcéré dans une cage, le loup fait jaillir le Vif. Si l’Art est un moyen de communiquer par l’esprit, cette télépathie s’adresse aux hommes, quant au Vif, il est une transmission entre l’humain et l’animal. Cette capacité n’est pas tolérée au Royaume des Six-Duchés, elle est même considérée comme une force maligne qu’il faut exterminer. Fitz en est possédé et l’a toujours tenu secret. Après un marchandage de maquignon, Fitz repart avec le loup. Il l’appellera Loupiot…

Sur les conseils de Umbre, Fitz devient un confident pour la reine-servante Kettricken, épouse de Vérité. Le roi Subtil a une santé qui décline, les Pirates Rouges sont de farouches combattants qui ont des visées sur leurs terres, le prince Royal ourdit des manigances, l’hiver s’étire… et Fitz se partage pour le Royaume, prêt pour la lutte, la hache à la main.
.

Deuxième épisode d’une saga qui en comporte six. J’ai retrouvé la magie de l’histoire et un Fitz bien plus grand. Dans ce tome, il a quinze ans, un adulte ! Elevé pour qu’il soit un assassin et un espion, il est forcé de se vouer au roi Subtil et aux Loinvoyant. Il n’y a pas de place à la tendresse, l’amour et la compassion, mais si elle se manifeste, elle se donne avec retenue et discrétion. Dame Patience, le prince Vérité, Burrich, parfois Le Fou du roi, ont des attentions envers Fitz, modérées, éclipsées, voilées. L’intrigue est moins puissante que dans le premier livre. On dirait que l’hiver paralyse l’action. Elle est en sourdine. Le prince Royal agit avec duplicité, distillant du poison dans ses mots… charmant ses proies comme un serpent.
Les écrits de l’auteur sont riches, ainsi que les paysages qu’elle nous fait imaginer. Je pense que le personnage de Fitz commence à prendre ses racines dans ce roman, lui et son loup.

Je ne connais pas encore le programme de nos lectures avec Eiluned, mais je vais tacher de ne pas trop tarder à lire la suite. Nous sommes dans l’attente des Pirates Rouges…
Alors nous vous disons à bientôt !

Billet d’Eiluned : Tome 2
D’autres billets : AcrO,

.
Matejko_StanczykMatejko – Le fou du roi
.
.
.
.

3 réflexions au sujet de « L’assassin du roi, Tome II »

  1. Commentaires

    Ah je ne sais pas pour la suite, si tu es dispo la semaine prochaine, ou celle d’après, je suis partante (le 10 nous avons le tome 2 des enquêtes d’Oscar je crois)

    C’est vrai qu’il a grandi Fitz, il est vieilli par tout ce qu’il a à affronter. On a du mal à le croire si jeune !
    Commentaire n°1 posté par Eiluned le 05/02/2012 à 21h40

    On est folledingues !!! Le 13 ou le 29 février ?
    Et Burrich, quel âge peut-il avoir ? J’ai lu que plus tard il allait avoir des enfants. Et Patience ? elle se dit vieille, si ça se trouve elle a 30 ans !!!
    Bonne nuit♥
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/02/2012 à 21h52

    Cette saga est très tentante ! J’ai ajouté ton billet au récap du coup Bisous !!!
    Commentaire n°2 posté par Aymeline le 05/02/2012 à 21h41

    Merci ! Je suis dans mes liens et j’allais venir te le déposer. J’arrive quand même ! Tu es toujours à temps de la reprendre avec nous…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/02/2012 à 21h45

    Le 13 me va, on en reparle la veille pour confirmer ou infirmer ^^

    Aucune idée pour Burrich, je l’imagine mal papa Oo

    Quant à Patience, quarante ans peut être? Ca dépend quelle différence d’âge elle avait avec Chevalerie.
    Commentaire n°3 posté par Eiluned le 05/02/2012 à 21h55

    Je pense qu’ils avaient le même âge. Alors si, il a fauté vers les 22 ans, Fitz en a 15, ouais, elle peut avoir entre 37 et 40 ans. Plus jeune que moi !!!
    Notons le 13 février…
    Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/02/2012 à 22h06

    Il paraît que c’est une série incontournable du genre. J’ai le premier tome dans ma PAL, offert par Mlle P. lors d’un swap imagianire. Curieuse de découvrir cette oeuvre.
    Commentaire n°4 posté par bladelor le 05/02/2012 à 22h35

    Bladelor, tu vas être mordue ! Le premier, passé l’introduction un peu longuette, est passionnant. Tu ne peux que compatir sur le cas de Fitz. Tu vas adorer l’histoire de ce petit garçon, solitaire… il est adorable seul face à l’inconnu, rejeté et laissé dans une écurie… voilà, là c’est pour que tu ouvres le livre dès demain.
    Bisous ! et passe une bonne nuit
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/02/2012 à 22h56

    Ah, l’univers de l’Assassin Royal, c’est ma série de livres préférés avec celle du Trône de Fer ! J’adore Fitz et Oeil-de-nuit, et entre les deux partie de l’AR, je vous recommande aussi chaudement les Aventuriers de la Mer ! Celà se passe dans le même univers mais plus au sud, mais il y aura des évènments importants pour la deuxième partie de la saga de l’AR !

    L’auteur a vraiment su créer un univers vivant et sait écrire des personnages complexes, c’est un plaisir de la lire (en SF, elle a aussi écrit l’excellent Alien Earth) !
    Commentaire n°5 posté par JainaXF le 05/02/2012 à 23h54

    Mon fils a toute la saga en je ne sais plus combien de tomes. Donc, j’ai de quoi lire après les six que nous nous sommes fixés ! Je comprends l’engouement, c’est une bonne littérature, dans le style, l’histoire…
    Bonne semaine JainaXF !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/02/2012 à 08h39

    JEe ne tenterai pas parce que je sais que ce n’est pas mon genre de lecture.
    Commentaire n°6 posté par san-tooshy le 06/02/2012 à 10h29

    Il nous faut des testeurs-goûteurs… mais pas comme dans la Rome Antique ! Tu ne risqueras rien avec nous… Bonne semaine San-Tooshy♥

    Aaaaa h !!! je croyais que tu me parlais cuisine !!! et en fait c’était pour le Hobb ! Je t’interdis de rire ! Même pas sourire ! Non, pas la grimace non plus !!! Tu sais ? Je suis persuadée que tu aimerais. C’est assez créatif pour te plaire ! L’auteur déborde d’imagination et de tableaux paysagés, architecturaux…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/02/2012 à 13h11

    Mais tu ne penser qu’à la nourriture ! Je ne sais pas en fait si j’aimerai car vois-tu j’ai eu beaucoup de mal à lire Bilbot le hobbit qui est -soi disant – pour les enfants. En fait quand je dis du mal, je veux dire que j’ai failli mourir. Donc si ça sort en film, ok je veux bien mais lire « no way ».
    Commentaire n°7 posté par san-tooshy le 06/02/2012 à 14h26

    Tu vois… tu ironises !!! Je te connais !!!
    Je n’ai jamais lu Tolkien, mais… j’ai prévu de le faire en décembre avec des blogueuses. Je vais attaquer le mythique « Seigneur des anneaux ». Robin Hobb a une écriture plus fluide je pense. Je te dirai tout à la fin de l’année !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/02/2012 à 14h31

    J’avais commencé par Bilbot parce que c’est la génése. Tolkien explique les différents mondes, les bidules et les machins mais j’ai pas pu. Je l’ai fini mais… pffff. J’ai vu la trilogie et j’ai detesté le premier. Trop mou. Mais voilà Tolkien c’est trop compliqué pour moi. J’ai failli mourir aussi en lisant  » la croisée des mondes ». Non vraiment je persiste et je signe c’est pas mon truc. Mais j’attends quand même ton compte rendu à la fin de l’année.
    Commentaire n°8 posté par san-tooshy le 06/02/2012 à 15h12

    Par contre j’ai adoré les films aux images spectaculaires. « La croisée des Mondes » sera peut-être une série que je vais lire, elle est sur les étagères des garçons…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/02/2012 à 16h06

    Moi j’avais surtout aimé les batailles. Je se suis arrêtée au premier tome de « la croisée des mondes » mais j’ai vu le film à télé à noël et j’avais plutôt bien aimé. Non, je t’assure c’est vraiment la lecture qui me pose problème. J’ai pas assez d’imagination. Ma soeur a trouvé en brocante « un jour sans fin » et à chaque fois je me dis que je devrais le lire mais impossible. Pourtant j’adore ce film. Je l’ai vu je sais pas combien de fois.
    Commentaire n°9 posté par san-tooshy le 06/02/2012 à 16h14

    Toi ? manquer d’imagination ? disons que tu as d’autres sensibilités.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/02/2012 à 16h47

    Oui dans le sens où la lecture ce n’est pas seulement du déchiffrage. C’est aussi faire appel à son imaginaire pour visualiser l’univers de l’auteur. Pour moi c’est plus simple quand justement ce n’est pas compliqué ou bien quand le texte est ancré dans notre monde. Dès que c’est de la sf je préfère donner le relais au cinéma. Avec tous les effets spéciaux maintenant… C’est incroyable. Faut dire que je pars de loin. Jusqu’à il y a très peu de temps je ne lisais pas, j’étais plus image. Dessins animés surtout alors je n’ai pas le mental de ceux qui ont dévoré des livres très jeunes. Je suis une grand bébé. Et puis de toute façon, cette année je ne lirai que des romans d’amour.
    Commentaire n°10 posté par san-tooshy le 06/02/2012 à 17h19

    Tu as le sens de la théâtralité !!! Je lisais sérieusement ton commentaire et j’ai éclaté de rire à ta fin. Toi et des romans d’amour. Choisis-les bien ! De préférence avec une couverture rouge passion. Chère San-Tooshy, j’espère que tu ne vas pas te plomber le moral avec des tragédies même si elles peuvent pimenter ton esprit d’artiste !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/02/2012 à 17h53

    D’ailleurs tu ne fais pas un challenge « Saint-Challenge ».

    signé Sarah bernard
    Commentaire n°11 posté par san-tooshy le 07/02/2012 à 15h16

    Non ! Mais pour l’année prochaine, pourquoi pas ?
    Avec ma bénédiction
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/02/2012 à 16h37

    J’ai bien aimé que Kettricken soit présente dans ce volume, j’avais réellement envie d’en savoir davantage sur ce personnage. J’ai bien aimé aussi les interventions du Fou qui reste encore si énigmatique !
    Commentaire n°12 posté par Acr0 le 14/05/2012 à 11h15

    Le Fou est le personnage qui me fait le plus peur.
    Pour Kettricken, son personnage est puissant, courageux et je pense qu’elle aura un rôle décisif pour la suite.
    Tu me donnes envie de m’y replonger !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/05/2012 à 14h45

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s