Le monstre des marais

Dans mon petit hameau, je suis entourée de chasseurs, pêcheurs, jardiniers, ramasseurs de champignons… de gens charmants et très généreux.
Aujourd’hui, on m’a offert une carpe. La voici, une fois nettoyée… 70 cm, de sa moustache à sa queue.

IMGP2298
La bestiole a un regard torve. J’avais beau lui chuchoter dans sa branchie que ce n’était pas moi la fautive, elle me regardait très accusatrice.

IMGP2299
Il a fallu que je la vide, opération très délicate car novatrice. J’ai utilisé un rouleau entier de papier sopalin, une hache, une tronçonneuse, beaucoup d’énergie et de patience.
Il n’y avait pas de Pinocchio.

IMGP2304
Seulement un ballon baudruche, du caviar et des humeurs.

IMGP2312
Je ne savais pas que ses arêtes étaient aussi dures que les os d’un poulet fermier.
La hache, c’est véridique ! La tronçonneuse un peu moins, mais j’ai failli casser mes ciseaux.
Le pire, c’est que même décédée, la vilaine me fuyait. Oups, dans l’évier ! Oups, sur mes pieds ! C’est très gluant. Et elle avait toujours son œil grand ouvert.

IMGP2308
Voilà ! et maintenant qu’est-ce que j’en fais ? Si vous avez des recettes, je suis preneuse. Pour une toute première fois, je pense m’en être bien dépêtrée…
et il fallait que je vous le raconte…

Ah ! Je ne pourrais jamais me reconvertir dans la poissonnerie.

m503604_95de8966_p
Abraham Van Beyeren
.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « Le monstre des marais »

  1. Commentaires

    Ouh la la, je te le laisse… Tu as eu bien du courage en tout cas, face aux réticences de la bête ! Mais tu as vaincu !
    Commentaire n°1 posté par Eiluned le 04/09/2011 à 15h58

    Maintenant, il faudra survivre à mon repas !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/09/2011 à 15h59

    Belle bête ! C’était bon ?
    Commentaire n°2 posté par Aymeline le 04/09/2011 à 16h20

    Je ne l’ai pas encore goûtée. Elle dort paisiblement dans le congélateur.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/09/2011 à 18h17

    Beueueueuerkkkkk !
    Commentaire n°3 posté par somaja.over-blog.com le 04/09/2011 à 16h26

    Ah ! oui ! c’est dégueu ! et tu veux sentir mes mains ??? J’ai peur de garder le parfum « poiscaille » de chez Fange encore quelques jours.
    Bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/09/2011 à 18h15

    Ouhaouuu !! ça c’est impressionnant de vider un poisson !!

    Bon courage pour la suite (mais bon le cuisiner et le déguster… ce sera facile après ce que tu as fait !)
    Commentaire n°4 posté par sandy le 04/09/2011 à 17h05

    Oui, mais on vient de me dire qu’il fallait que je garde la tête pour la recoudre au corps. Car sinon la farce (si je la farcis) risque de s’échapper. Bouh ! je la ferai avec des tomates, du vin blanc et du citron et sans rembourrage ! Bonne semaine prochaine Sandy
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/09/2011 à 18h13

    comme Somaja: beuuuuuuurrrrrrkkkkkk
    Commentaire n°5 posté par George le 04/09/2011 à 21h56

    Aaaah ! nous sommes des dures à cuire ! La prochaine fois, je prendrai en photo le lapin à éviscérer ou la cuisse de chevreuil à dépecer. Vrai de vrai, j’ai droit à tout ça !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/09/2011 à 07h43

    beurk l’intérieur …. gloups merci du partage LOL

    Sinon ben je ne connais pas de recette … :-O

    bises

    Commentaire n°6 posté par Didi le 04/09/2011 à 22h19

    J’ai bien fait de penser à vous ! je savais que vous alliez apprécier…
    Bisous et bonne semaine
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/09/2011 à 07h44

    J’ai eu un papa pêcheur et chasseur donc les boyaux, les tripes, l’écaillage, le vidage j’ai l’habitude, même si c’est beurk ! Mais la carpe ce n’est pas très bon (plein d’arêtes !) Tu as intérêt à la farcir, à mettre beaucoup d’herbes (types fenouil, estragon) pour qu’elle soit mangeable, ou enlever les arêtes à la pince à épiler avant ! je m’étouffe de rire quand je vois la gym que tu as fait pour en venir à bout ! (on nous a amené des perchettes vendredi, c’est meilleur !) (ou avec une mayonnaise au vinaigre rouge + échalottes revenues ! Pas mal non plus pour les sandre, brochet et perche ! La carpe elle : (farcie !!!)
    Commentaire n°7 posté par Asphodèle le 05/09/2011 à 10h28

    Bon, d’accord, je vais me farcir le farcissage, mais un jour… Elle est bien là où elle est, peut-être qu’elle y reposera en paix à vie. Même morte, elle a des défenses… ses arêtes sont le plus sûr moyen de la laisser tranquile. Et la farce… tu sais, elle a un grand vide à l’intérieur. Il faudra que je mette de la chair à saucisse dedans ? Ouh !!!! Je vais jeter un coup d’oeil chez Marmiton…
    Merci Aspho, je savais que tu allais me répondre…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/09/2011 à 10h39

    j’espère que tu as trouvé ton bonheur chez Marmiton mais j’ai oublié de te demander si c’était une carpe hongroise ou pas ? La hongroise est bonne, les autres elles ont souvent goût de vase et plein d’arêtes, alors farcis la si ça vaut le coup ! hey non pas de chair à saucisse (quoique pourquoi pas ?) mais beaucoup beaucoup d’herbes et tu la laises mariner avec ça dans le ventre (+vin blanc+échalottes, etc) au moins toute la matinée !
    Commentaire n°8 posté par Asphodèle le 05/09/2011 à 20h02

    J’ai trouvé des recettes avec de la mie de pain et des herbes…
    Szia, j’aurais dû lui dire bonjour en hongrois pour voir si elle allait me répondre… Hogy vagy ?
    Merci
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/09/2011 à 20h42

    Oh my. Promets moi que ce sera le dernier billet « poisson » que tu feras sur ce blog 😀
    Beurk, je déteste le poisson mais là… buuuurk….
    Commentaire n°9 posté par Cess le 06/09/2011 à 10h38

    Promis. La prochaine fois cela sera un poulet. Mais plus tard. Là, il faut te ménager.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/09/2011 à 12h20

    Oh, mon Dieu !! Quel monstre ce poisson !! J’aime manger du poisson mais quand il est tout près !! Tes photos sont un peu gores, non ?! Je préfère lire un bon thriller avec des frissons à la Jean-Christophe Grangé, ah, ah, ah !!
    Commentaire n°10 posté par Anne(De poche en poche) le 06/09/2011 à 13h06

    Tu es adepte du poisson en filet ? Comme mes hommes !
    C’est vrai que le rouge à l’intérieur donne un petit côté chirurgical.
    Hé, c’est toi la présidente du fan club de Grangé ! Petite nature toute douce et timide, Anne ! ça cache quelque chose…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/09/2011 à 13h38

    Le poulet me dérange moins. Je deteste le poisson. Rien qu’en voyant tes photos j’ai l’impression de sentir l’odeur. beurk.

    Je préfère avoir les mains qui sentent l’oignon tiens. ! 😀
    Commentaire n°11 posté par Cess le 06/09/2011 à 13h27

    Euh… pourquoi pas ! Ce sont deux odeurs tenaces.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/09/2011 à 13h33

    Quel oeil torve, cette carpe !!! Bon, tu me diras, elle n’avait sans doute pas prévu de finir au froid. Alors je n’y connais rien aux carpes, ni au « vidage » des poissons…Et maintenant, je ne le regrette plus ! Merci d’avoir partagé cette euh… »expérience » avec nous. Si tu dégaines la lapin, c’est sûr, je pars en courant ! (beeeuuuuuuurk et re-beuuuuurk !)
    Commentaire n°12 posté par jeneen le 07/09/2011 à 17h15

    « dégainer un lapin » !!! J’imagine… duel au soleil, musique d’Enrico Moricone (toutoutoutou toutoutou…), d’un côté un sombrero, de l’autre un stetson, les mains en apesanteur sur les hanches, la mouche qui virevolte près du nez, la goutte de sueur qui se meurt dans le foulard, (toutoutoutoutou…), une cloche qui tinte dans le lointain (ce sont les moines qui rassemblent les villageois, les poules et les cochons), le croque-mort qui se gratte les c..illes, l’institutrice qui se mange le poing… et le premier qui dégaine son lapin… (toutoutou…)
    Haut les mains, peau de lapin, la saucisse et le boudin…
    Bisous Edith, ceci était un petit délire du soir !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/09/2011 à 18h22

    J’aime beaucoup la conclusion… tout ça pour ne même pas la manger ? Je dois dire que ma fainéantise m’aurait rebutée face à tout ce travail (et ces odeurs !).

    Je ne peux pas trop t’aider pour les recettes, je ne mange pas souvent de carpe.
    Commentaire n°13 posté par Touloulou le 07/09/2011 à 18h53

    Pas souvent et moi jamais ! Asphodèle m’a tuyautée pour les recettes ! La prochaine fois vous la verrez cuisinée, luisante du jus de cuisson et grasse de sa farce. Je ne pourrais pas lui mettre de persil dans le nez, puisqu’elle n’a plus sa tête !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/09/2011 à 20h05

    luisante et grasse, ça sera toujours mieux que de voir ses boyaux ! (j’ai eu beau voir ma grand-mère tuer et vider des poulets, ça me semble pire pour les poissons…)
    Commentaire n°14 posté par Touloulou le 07/09/2011 à 21h24

    Les poulets ont aussi leur parfum ! Si j’avais à choisir, je ne prendrais rien de tout ça ! Ici, les voisins veulent m’endurcir. Je suis sûre que je dois les faire ricaner !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 08/09/2011 à 08h17

    d’âne, les c……s, of course !?! Va vite te coucher, je repasserai demain voir si tu vas bien…(!!!)
    Commentaire n°15 posté par Jeneen le 07/09/2011 à 22h29

    Je suis en pleine forme Edith ! Bonne journée
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 08/09/2011 à 08h14

    Bravo !!! je pars travailler ! (cette année, je suis à temps partiel pour ma petite puce !) A ce soir… tard
    Commentaire n°16 posté par Jeneen le 08/09/2011 à 10h19

    C’est génial que tu aies cette possibilité. Bonne journée !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 08/09/2011 à 10h23

    Pour quelqu’un qui vit  »à la campagne » cela m’a fait sourire. Dans mon coin de Périgord on partage mais on ne donne pas surtout les champignons. C’est quelle région où les voisins sont si sympa ?

    Le Papou
    Commentaire n°17 posté par Le Papou le 16/09/2011 à 08h58

    Bonjour, Je suis dans le Berry. J’ai toujours vécu à la campagne, mais je ne suis pas une vraie paysanne. Petite, je voulais faire la vaisselle propre, c’est pour vous dire Monsieur Le Papou que je suis restée un peu délicate… Et puis, ma mère faisait tout. Il n’y a que maintenant, que je me surprends à la dextérité du dépeçage-vidage. Mes voisins sont charmants, ils m’apportent leurs trophés avec beaucoup de fierté. Je ne vais pas faire la fine bouche et les décevoir ! Donc, j’accepte avec mille remerciements, j’offre l’apéritif, je loue leurs compétences et je cogite intérieurement à l’étape suivante : Moi face à la bête.
    Pour eux, nous sommes des citadins et ils prennent soins de nous. J’ai même droit aux cours de cuisine donnés par mes chasseurs-pêcheurs ! Et si je les invite à ma table, déguster leurs offrandes, ils sont comblés.
    Oui, ici, dans mon petit hameau, c’est très convivial.
    Je vous souhaite une bonne journée, à bientôt…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 16/09/2011 à 09h22

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s