Fantômette et le Masque d’Argent – Fantômette chez les corsaires

Challenge « Bibliothèque rose » et « Club des 5 en vacances » de George
Derniers livres pour ma participation !
Défi de Mia
.
.

Dans la ville de Framboisy, trois amies, Ficelle, très rêveuse, coquette, obnubilée par son look, Boulotte, la gourmande qui n’a qu’une obsession c’est la nourriture et Françoise, l’intello, la sérieuse, une jeune fille très réfléchie et sensée. Toutes les trois admirent les aventures d’une jeune fille qui ne sort que la nuit pour s’emparer des bandits et les remettre ficelés à la police. Cette justicière s’appelle Fantômette. Masquée, personne ne sait qui elle est, sauf Oeil de Lynx, le journaliste.

Dans chaque épisode, elles la côtoieront et partageront des conjonctures périlleuses.
Ficelle, Boulotte et Françoise formeront un club de détectives amateurs…

.
Fantômette et le Masque d’argent
Georges Chaulet

.
Au crime !!! Le grand couturier Christophe Pimpan voit parader sa nouvelle collection sur le petit écran. Son rival, ce diable de Brigantini a dérobé les modèles qu’il avait créés. Que s’est-il passé ? Si les médias avaient écho de l’affaire, cela ferait une mauvaise publicité à sa maison et Pimpan se sentirait ridiculisé. Il n’y a qu’un seul moyen de traiter cette énigme, faire appel à une personne discrète… Fantômette.

Quel est le coupable ? Qui a trahi ?
Invitée à enquêter sur place, Fantômette trouve immédiatement. L’espion a photographié les modèles placés sur le tableau d’affichage avec une lunette astronomique.
Assistée d’Oeil de Lynx, elle se rend alors à l’Institut Européen d’Optique et retient un nom qui pourrait être le suspect : Rémi Croscop.

Mais le vil personnage n’espionne pas seulement les créateurs de mode ! Sur une pellicule photo, Fantômette découvre les plans d’une fusée de combat. Pour qui travaille Croscop ? L’affaire devient dangereuse et inquiétante…

Dans la 2 CV d’Oeil de Lynx, Fantômette part avec son ami dans la région montagneuse près du village de Chamoix dans les Alpes. Les indices les mènent droit au château de Maléfic, bâti par le premier baron Gontran au début du XVIème siècle et dont le descendant en est toujours le propriétaire.
Le domaine de Maléfic est très gardé. Des pancartes « Défense d’entrer, danger de mort » sont partout sur la propriété clôturée par des grilles électrifiées…
Si vous voyez l’héritier du baron ! Il donne la chair de poule… Il porte un masque d’argent.

Quant à Ficelle et Boulotte, elles se retrouvent elles aussi dans la région… Elles vont rendre visite à Monsieur Filin, l’oncle de Ficelle, un passionné d’insectes en tout genre.
Respirez l’air sain des montagnes, Mesdemoiselles ! Mais attention, ne vous égarez pas sur les terres de Maléfic…

Ce vingt-troisième tome fait apparaître le méchant et angoissant Masque d’Argent. Ce bandit est d’une autre pointure que le Furet et sa bande ! Avide de pouvoir, ce personnage ressemble à Fantômas. Fantômette aura bien du mal à l’arrêter !
Une lecture qui figure dans mon top ! Elle captivera les petits chéris…


Illustration de Josette Stéfani

Fantômette chez les corsaires
Georges Chaulet

.
Fantômette a disparu ! Elle était à bord de son dériveur le Pamplemousse, en compagnie de ses deux amies, le long des côtes de Bretagne. Depuis, famille et amis sont sans nouvelle !

Sur le bateau, Ficellle, Boulotte et Françoise sont désespérées. Une tempête s’annonce et leur embarcation est très secouée. Françoise essaie de garder son sang-froid, mais le petit voilier se retrouve sur la trajectoire d’un gros cargo. Rien à faire ! L’accident est inévitable. Le Pamplemousse est percuté et sombre dans les flots tourmentés.

« Ah ! je sens que ma dernière seconde est venue ! Je suis trempée ! J’ai froid !
– J’ai faim ! pleurniche Boulotte.
– Ah ! vous me cassez les oreilles ! gronde Françoise. Vous ne trouvez pas qu’il y a assez de bruit comme ça ?
(…) Une énorme masse noire, encore plus sombre que le ciel, se dresse soudain devant le Pamplemousse. Une muraille brusquement surgie là, à quelques mètres, comme par magie ! Ficelle hurle :
– Un bateau ! Il va nous rentrer dedans ! Vite, faites quelque chose ! Freine, Boulotte, freine !
– Je ne trouve pas le frein ! gémit la gourmande. »

Accrochées à un morceau du dériveur, les trois amies sont heureusement secourues par un yacht qui a été témoin de la scène. Le capitaine Porquépic les accueille chaleureusement à bord. Mais il leur est impossible d’avertir le port car les radios sont endommagées. Lorsque Françoise demande leur destination, le capitaine répond complaisamment à sa question… les Antilles. Que les trois jeunes filles soient patientes et qu’elles considèrent ce voyage comme une croisière d’agrément.
Françoise est légèrement exaspérée, elle trouve au capitaine un comportement étrange et trouve des singularités un peu partout sur le navire. Serait-ce dû à une déformation professionnelle ?

C’est alors que le bateau accoste dans l’anse d’une île. Des galions du XVIIIème siècle combattent et l’un des vaisseaux porte le pavillon noir des corsaires. Qu’est-ce tout ce fatras ? Un retour au temps de la flibuste ? Un voyage à l’époque de Henry Morgan ?
Sur terre, le capitaine devient brusque. En fait… ce rufian est un trafiquant d’esclaves. Il veut vendre ses trois rescapées au gérant de Machucambo, la plantation de canne à sucre de l’île.

Ce que ces renégats ne savent pas, c’est que Fantômette ne tardera pas à mettre son grain de sel et que les petites combines du gouverneur Pépito Bogan et de ses compères prendront bientôt fin.

Vingt-quatrième tome… après la Savoie, nous nous retrouvons dans les Caraïbes. L’esclavage a été aboli il y a plus de cent cinquante ans, mais Ficelle, Boulotte et Françoise se retrouvent les chaînes aux pieds, dans des baraquements vétustes. Ce cauchemar fait revivre l’époque pas si lointaine de la traite humaine. Ce volume des aventures de la justicière masquée n’a pas la frivolité des autres, même si Ficelle, comme à son habitude nous charme de ses réparties surréalistes !

Illustration Josette Stéfani

« Voilà, c’est fini
Aujourd’hui ou demain c’est l’moment ou jamais
Peut être après demain je te retrouverai

Mais c’est fini…hum, c’est fini »

Je vous chante ce petit air de Jean Louis Aubert… Le challenge de George prend fin à 10 heures ce matin, la veille de la rentrée des classe.
Je ne vous mentirai pas… Au début, j’ai trouvé mes lectures très désuètes, poussiéreuses, venues d’un passé que je ne reniais pas mais qui datait de presque quarante ans. Fantômette est ma madeleine, mes souvenirs des commissions faites avec ma mère le vendredi soir et ma récompense pour un week-end de lecture ; j’avais droit à un livre, une bagatelle chez Exopotamie et une glace avec chantilly à la cafétéria, la plus grosse, la plus colorée que je ne finissais jamais… mais mes parents me l’offraient toujours. Ces livres sont la mémoire d’heures passées dans un petit coin chez les amis de mes parents, le rappel de mes vacances chez ma grand-mère, d’un voyage en train, mon premier, jusqu’à Nice chez ma tante, ils sont aussi le souvenir d’un temps où je crayonnais et peinturlurer des journées entières en recopiant les illustrations… Ils sont l’amorce de l’une de mes passions : la lecture.
Alors, même si les premiers volumes sont démodés, ce challenge m’a permis de revivre ma nostalgie avec beaucoup de satisfaction. J’ai pu aussi constater l’évolution des histoires. Au plus j’avançais dans les épisodes, au plus je prenais plaisir à retrouver Fantômette dans ses intrigues.
Je vais remercier George pour cette belle idée et…
mes parents.


Vous trouverez des réponses à vos questions sur le site « Mille pompons ». Fantômette a-t-elle des parents ? Comment fait-elle pour vivre ? Quel âge a-t-elle ? Quelle est sa relation avec Oeil de Lynx (pour Touloulou) ?

Billet du challenge avec les participants « ici » et celui qui le clôt, « là » !
.
.
.
.
.
.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Fantômette et le Masque d’Argent – Fantômette chez les corsaires »

  1. Commentaires

    Je me répète : Fantomette et le masque d’argent, je l’ai lu. Je faisais un lien avec « le masque de fer » pour me souvenir du titre- déjà passionnée d’histoire à l’époque. Par contre, je ne pense pas avoir lu Fantomette et les corsaires.
    Commentaire n°1 posté par Sharon le 04/09/2011 à 09h19

    Je regrette de ne pas avoir lu durant ce challenge, les autres livres avec le Masque d’Argent. On sent vraiment une différence dans le ton… plus sombre, plus dangereux… Je ne sais pas si petite j’avais fait une différence. Peut-être que si, car ce personnage me faisait peur, alors que le Furet me faisait rire.
    Passe une belle journée, biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/09/2011 à 09h54

    Joli article empreint de nostalgie ! Il faudra recommencer, l’année prochaine, ou pendant l’année ! C’est toujours bon de retrouver la douceur de l’enfance. (et ceux là je les ais lus !)
    Commentaire n°2 posté par Eiluned le 04/09/2011 à 10h24

    Recommencer, certes… alors je lirai les aventures avec le Masque d’Argent !
    Bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/09/2011 à 11h44

    George devrait te décerner la Médaille d’Or « Fantômette » dis donc, quelle cadence ! C’est bien aussi que tu y aies trouvé du plaisir et que ça t’ait rappelé ton enfance ! Je trouve cela magique et ta persévérance est louable ! Bises et bon dimanche…sous la pluie… Ca sent l’automne de plus en plus… 😉
    Commentaire n°3 posté par Asphodèle le 04/09/2011 à 10h25

    Oui, mais le jardin refleurit. Bientôt, je vais retrouver des baies orangées dans les haies. Pour faire des bouquets c’est sympa !
    C’est Anne de Aproposdelivres qui a rempli avec tous les honneurs ses 10 lignes le plus rapidement possible et sans sursis !
    Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/09/2011 à 11h43

    Bravo pour ta réussite du challenge 😉

    Je ne connais pas du tout les épisodes avec le masque d’argent tu m’intrigues. Le site est très intéressant, il répond à pas mal de questions.
    Commentaire n°4 posté par Aymeline le 04/09/2011 à 10h50

    Merci ! Comme je le disais à Sharon, ce sont mes préférés.
    Bonne journée !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/09/2011 à 11h37

    un bien beau billet ! j’aime ton bilan final, tes souvenirs de glaces et de lectures ! je suis contente que ce challenge t’ait plu, le bilan final est sur mon blog !
    Commentaire n°5 posté par George le 04/09/2011 à 12h03

    J’y suis allée. C’est un très beau billet.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/09/2011 à 13h30

    autre série que j(‘aimais !
    Commentaire n°6 posté par Lystig le 04/09/2011 à 14h22

    Tu peux toujours continuer… Tu as vu George, nous le propose ! Bonne semaine à venir Lystig…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/09/2011 à 15h35

    J’ai commencé à lire avec les Fantômette ! ah nostalgie quant tu nous tient !!!!
    Commentaire n°7 posté par Kincaid le 05/09/2011 à 18h27

    C’est grâce à Fantômette que je me suis mise à lire. J’étais si heureuse lorsque j’avais un volume entre les mains !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/09/2011 à 20h52

    • Ca ne me dérangerait pas. Et tu vas en voir défiler d’autres de billets ! je me suis inscrite au challenge de George… Ceux-là, font partie du rapatriement !
      A+ Alex

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s