Prière pour la pluie

.
Prières pour la pluie
Dennis Lehane

.
.
Boston,

Depuis quelques mois, Patrick est seul. Suite au dénouement de l’affaire concernant la disparition de la petite Amanda, un profond désaccord a fait fuir Angela. Sa popularité s’est détériorée et il entretient des relations très conflictuelles avec les services de police qui le boudent. Seuls Devin et Oscar continuent de le côtoyer.

Alors que Patrick se balade avec Bubba dans la rue de l’église Saint-Bathélémy, une jeune femme avec qui il avait rendez-vous, l’accoste. Aussitôt, il pense que Karen Nichols est le style de femme « à repasser ses chaussettes » ; toute douce, petite, tirée à quatre épingles, lumineuse…
Elle souhaiterait lui confier son tourment… Cody Falk, un homme rencontré à son club de gym, la harcèle et se montre de plus en plus violent.

Après quelques renseignements pris auprès de Devin, Patrick, assisté de Bubba, rend visite à Falk et règle de manière expéditive et énergique ce dilemme. L’histoire est classée, le persécuteur a retenu le message à coup de raquette de tennis et de roulette russe avec un calibre 22 monté d’un silencieux.

« – Je hais ce mec, ai-je confié à Bubba. Et je ne le connais même pas.
– C’est cool, la haine. Ca ne coûte rien.
L’Audi a émis deux petits bips lorsque son propriétaire a actionné la télécommande sur son porte-clés pour désactiver l’alarme et ouvrir le coffre.
– Si tu m’avais laissé faire, a repris Bubba, il serait pulvérisé à l’heure qu’il est.
Bubba voulait fixer une charge de C-4 au moteur de l’Audi et le relier au système d’alarme. Quitte à rayer de la carte la moitié de Watertown et expédier le Mount Auburn Club quelque part de l’autre côté de Rhode Island. Il ne voyait toujours pas en quoi ce n’était pas une bonne idée.
– On ne tue pas un type simplement parce qu’il a démoli la voiture d’une nana.
– Ah ouais ? C’est écrit où ? »

Six mois ont passé… La radio annonce la mort de Karen Nichols. Elle se serait suicidée en se jetant de la terrasse panoramique d’une tour.
Lorsque Patrick entend l’information, il revoit en pensée la jeune femme et se rappelle les quelques messages laissés sur le répondeur de son téléphone. Des appels angoissés, embarrassés, qui reflétaient son trouble.
« – Bonjour, Monsieur Kenzie. C’est Karen. Vous, euh… Vous m’avez aidé il y a un mois, ou peut-être six semaines ? Alors, je , euh… Enfin, rappelez-moi, d’accord ? Je, j’aimerais vous parler de quelques chose…. »
Mais à cette époque, Patrick avait projeté un voyage et il était parti sans prendre la peine de la ré-contacter.
À présent, l’incompréhension et le remords le taraude. Les journaux et les informations télévisées présentent Karen comme une femme droguée, alcoolique, qui se prostituait.

Qui était réellement Karen ? Qu’avait-elle subi pour sombrer dans la déchéance ? On la disait fragile, dépressive, atteinte par des souvenirs d’enfance traumatisants. Qui l’a blessée et humiliée pour qu’elle s’abîme ainsi ?
Patrick, obsédé par cette mort, souhaite réparer son indifférence et intrigué par la double personnalité de Karen, commence à questionner son entourage, ses parents, ses amis , sa psychiatre et les flics chargés de l’enquête.
Elle a été déçue et son désenchantement a crevé la sphère qui la protégeait.
« Personne n’aime personne. »

L’histoire s’annonce bien plus alambiquée qu’elle ne se présente. Une partie d’échec se joue et l’adversaire mène pour l’instant une stratégie très psychologique et machiavélique. A Patrick de le contrer, et il le fera avec l’aide de Bubba et…  d’Angie qui reviendra. Sans elle, son soutien, la vie est vaine et sépulcrale.

Ce livre est le cinquième volet des enquêtes de Patrick Kenzie et Angela Gennaro. Je l’ai relu avec autant de plaisir que pour la première fois. La violence est toujours présente mais avec une force beaucoup plus mentale.Quant à l’humour, il est vitriolé, sarcastique et glacial. Dans ce tome, on retrouve Patrick fatigué, las, désabusé, en manque d’Angie qui était sa force et son ambition. Il y a aussi Bubba bien plus actif que dans les autres épisodes… un Bubba qui arrive à témoigner sa tendresse et sa fidélité avec beaucoup d’énergie et qui succombe aux flèches de Cupidon (Ça fait plaisir à lire !)… Tous sont usés, tous vont prendre des coups, mais la solidarité, l’amour qui les unit, les fera vaincre.
On se doute de l’épilogue, cependant on reste toujours sous le charme des personnages et de l’écriture de l’auteur. De ce livre, je retiendrai un message : la loyauté. Comme le dit Stevie Zambuca, un parrain mafieux : « Vous savez, la loyauté, ça ne s’apprend pas. Ca ne se commande pas. C’est comme l’amour. Vous l’avez dans votre cœur ou vous ne l’avez pas. » Ce sentiment circule dans les veines de Pat, Angie et Bubba, il les soude pour le meilleur et pour le pire.
Avant-dernier de la série, il nous reste à découvrir le sixième que nous n’avons jamais lu « Moonlight Mile »… Il me tarde et en même temps je ne suis pas pressée de les quitter.

PS : J’ai un petit conseil à vous donner… Si un jour on vous faisait des misères, style : Un abrutis vous vole votre place de parking… ou si votre voisin vous réveille au son d’une tronçonneuse (Je pense à toi Vilvirt !)… Vous n’avez qu’à lui glisser dans le creux de l’oreille que vous êtes ami avec Ruprecht Rogowski (C’est Bubba !!!). Il terrorise même le croquemitaine…

 

.
.

Une réflexion au sujet de « Prière pour la pluie »

  1. Commentaires

    bon je vois que tu attaques le défi de Mia sur les chapeaux de roue !!!
    Commentaire n°1 posté par George le 01/09/2011 à 17h33

    Je viens de terminer mon livre. J’ai la tête farcie ! et maintenant, je dois vite écrire le billet… Et hop ! 1 à rayer sur la liste !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/09/2011 à 18h15

    Euh y’a une astuce pour accéder à ton avis sur le bouquin ou tu as oublié de le mettre ?

    Je repasse plus tard !
    Commentaire n°2 posté par Flo le 01/09/2011 à 17h42

    Je te préviendrai ! Pardon Flo, c’est une mauvaise manip sur la programmation ! A++
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/09/2011 à 18h14

    Euh…c’est normal qu’il ‘n’y ait pas de billet ? OB te l’a encore avalé ? je vois que tu es bien partie pour tes 20 livres…
    Commentaire n°3 posté par Asphodèle le 01/09/2011 à 18h03

    Non, j’ai encore fait une boulette ! Je prépare toujours mes billets avec titres, couverture du livre et patin-couffin… je programme le billet et après je fais mon article. Je viens de terminer mon livre et je n’ai pas encore écrit le billet… et pendant ce temps, ma préparation s’est éditée toute seule. Bon, je retourne à mon travail pour vite le sortir ce soir…
    Bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/09/2011 à 18h13

    Mouahahahah ! (de la part de la reine de la boulette ).
    Commentaire n°4 posté par Flo le 01/09/2011 à 18h24

    Je te laisse le titre, mais je suis l’archiduchesse !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/09/2011 à 20h15

    J’ai cru à l’annonce d’une visite en Belgique

    Bizz
    Commentaire n°5 posté par Nahe le 01/09/2011 à 18h38

    Ah ! ce n’est pas pour cette année !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/09/2011 à 20h14

    Courage ma belle, c’est toujours énervant ce genre de boulette ! Biiiises
    Commentaire n°6 posté par Asphodèle le 01/09/2011 à 20h11

    J’ai enlever mon billet ! Comment fais-tu pour laisser un message ? Il est resté enregistré où ? Tu ne passes pas par mon site ? Ouh !!! Je ne comprends pas grand chose !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/09/2011 à 20h14

    je retiens ton conseil !
    Commentaire n°7 posté par Lystig le 01/09/2011 à 22h41

    Le délire !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/09/2011 à 22h51

    le livre, je ne sais pas, mais les commentaires sont surréalistes ! Bon, ben moi j’ai trouvé un billet sous le titre (au fait, le mien est publié !!!) Et bien, j’aime beaucoup ton billet, et il met des mots là où il me manquait des explications logiques par exemple, quand je te lis, je vois mieux pourquoi il se lance dans cette enquête…

    Par contre, je n’ai pas vu venir la toute fin…

    A demain, je repasserai
    Commentaire n°8 posté par Jeneen le 01/09/2011 à 22h41

    Edith, mon article est paru dans l’après-midi avec seulement l’entête.
    Je repasserai aussi demain… bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/09/2011 à 22h51

    Mme l’archiduchesse,

    Vous avez su trouver les mots pour décrire ce livre : « violence mentale ». Il est vrai qu’il y a moins de morts que dans les opus précédents mais une pression psychologique parcourt l’intrigue et c’est tout autant oppressant.

    Sinon, comme Jeneen, je ne comprends pas trop comment tu as vu venir l’épilogue (je parle « hors relecture »). J’ai trouvé, au contraire, que cette intrigue était sacrément tordue et bien fichue pour mener le lecteur par le bout du nez (hormis le fait que l’on se doute bien que Karen ne s’est pas suicidée).

    Quant au tome 6, pour moi, c’est une relecture au même titre que tous les autres volumes puisque je m’étais jetée dessus en le voyant par hasard sur une table de ma libriairie lors de sa sortie VO l’an dernier.

    Il me tarde de connaître vos avis à son sujet !
    Commentaire n°9 posté par Flo le 02/09/2011 à 09h36

    Flo (courbettes),
    J’ai vu arriver la « chose », et c’est valable aussi pour ma première lecture, quand Diane dit qu’ils sont deux. Et puis s’était trop bien orchestré. Et l’identité du sois-disant Wes a été trop rapidement divulguée. C’était louche ! De plus, au tout début, Dennis souligne le fait que Wes a arrêté subitement les échecs et qu’il était très doué, presque un génie. J’ai aussitôt fait le parallèle avec l’esprit tordu qui manigançait l’affaire.
    Et puis, dans les policiers que je lis, je pars toujours du principe : Pourquoi faire facile quand on peut faire compliqué ?
    Je lirai le dernier dans la semaine du 10 et si j’ai le temps, je viendrai te laisser des petits messages par mail…
    Bon week-end !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 02/09/2011 à 09h53

    Il faudrait vraiment que je les relise…

    Quel sens de la déduction tu as !!! Fin limier, hein ?

    N’oublie pas que j’ai mis une option sur le dernier…biz
    Commentaire n°10 posté par somaja le 02/09/2011 à 16h34

    Moque-toi de moi Mistinguette ! Mais sérieux ? Tu crois que je peux me convertir ?
    Dès que je le finis, je te l’envoie. Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 02/09/2011 à 16h39

    Coucou Syl

    Je découvre seulement ton billet, la pré-rentrée m’a achevée.

    Je n’ai toujours pas reçu ma commande des deux premiers tomes, à croire qu’ils sont en train de me faire un exemplaire unique.

    Bonne soirée,

    Commentaire n°11 posté par Sharon le 02/09/2011 à 20h37

    J’espère que ton emploi du temps te convient. Allez, tu as encore deux jours avant de…
    Tu as commandé les bouquins ? C’est trop génial !!! Ils sont entrain de les écrire à la plume, sois indulgente !
    Bisous, à demain
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 02/09/2011 à 20h47

    Merci mais pas besoin de me l’envoyer. Garde-le seulement au chaud pour ma prochaine visite. biz

    Commentaire n°12 posté par somaja.over-blog.com le 04/09/2011 à 16h19

    OK. Pour les prochaines vacances… bonne semaine…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/09/2011 à 18h17

    rien à voir mais tu as réussi à laisser un message à Scor 13 ? J’en ai laissé deux et ils n’apparaissent pas (pour une LC, c’est pas bon signe !);-)
    Commentaire n°13 posté par Jeneen le 04/09/2011 à 23h08

    Bonjour Edith, Non, j’ai moi aussi laissé un message. Je ne m’inquiète pas trop car elle a repris le travail et elle doit être submergée. Je vais lui envoyer un mail pour nous rassurer et dès sa réponse je te le dis… Bonne semaine et bonne rentrée à toi et à la princesse.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/09/2011 à 07h40

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s