Terre Noire, Les exilés du Tzar – Tome I

« Vie de Château » de Cécile, Pimpi et Mlle Pointillés
Défi STAR II de Liyah

Lecture commune avec Sharon


.
.

9782081219793Terre-Noire
Les Exilés du Tsar – Tome 1
Michel Honaker


Saint-Pétersbourg, janvier 1887

Natalia, jeune fille de seize ans, fille de la baronne Danilovna, commence son journal intime sur l’exemple de son frère de coeur Stepan Tchakarov. En introduction, elle se plaint d’avoir quitté le palais de Kamarov pour Saint-Pétersbourg. Elle est une fille des grands espaces, amoureuse de la liberté et des paysages sauvages de l’Ukraine. Dans cette ville, elle est confinée dans quelques pièces, les fenêtres sont calfeutrées pour ne pas laisser le froid entrer et elle se sent solitaire. Les mondanités et l’étiquette guindée de l’aristocratie ne sont pas faites pour elle.
Elle note… Aujourd’hui, doit se tenir une réunion familiale qui rassemblera sa mère, son frère Vladimir et sa soeur aînée Olga accompagnée de son mari Kusak, l’intendant des biens des Danilov. Seul absent à ce conseil, Stepan, l’orphelin que la baronne a adopté lorsqu’il avait six ans et qui suscite des jalousies et des rancunes. Son éloignement est douloureux pour sa mère et elle. Il semblerait que Kusak fasse tout pour les séparer, sa rancoeur à son égard devient malsaine, dangereuse et obsessionnelle.

La baronne est souffrante. Elle est contrainte d’abandonner la gestion des biens de la famille à son beau-fils qui prend parfois des dispositions trop radicales, comme celle récente de la vente de leur domaine de Kamarov ; un crève-coeur.
Son fils adoptif, son petit chevalier comme elle aime l’appeler très tendrement, était un enfant prodige, qui, à dix-neuf ans, est devenu un musicien talentueux promu à un destin magnifique. Remarqué par Tchaïkovski, Stepan doit présenter au tsar Alexandre III et à sa famille de princes et de grands-ducs, un ballet pantomime de sa composition, « Le chat botté ». Ne pouvant pas aller admirer et applaudir Stepan, elle confie cette tâche à Natalia qui incarnera la famille Danilov.

« Chère Matiouchka, petite maman… », Stepan écrit une lettre à la femme qu’il adore. Sa mère adoptive l’a sorti de son orphelinat pour faire de lui le jeune homme accompli, tout dévoué à son art, qu’il est devenu. Il raconte alors, à cette femme si faible, sa folle nuit au théâtre Marinski. Il décrit les lumières, le faste, les loges, le public, les acclamations, les louanges, les compliments du tsar et ceux de son fils le tsarévitch Nicolas qui admire avec pertinence et sincérité son oeuvre. Stepan n’en demande pas tant ! Il souhaiterait refuser cette notoriété trop précoce, il ne veut vivre que pour son art et écrire, écrire des partitions, retiré dans ses appartements qu’il partage avec un ami du conservatoire, Iossip Velich, ou sur sa propriété offerte par la baronne, Terre-Noire. Ce domaine est son fief, son héritage. Il aime cette terre noire où est bâtie la maison qui abrite ses souvenirs. Il est attaché à ses gens et à son ami d’enfance Liocha, le plus fidèle et honnête des hommes, qui lui sert d’homme de confiance.

Entre les écrits de Natalia et Stepan, les lettres qu’ils s’adressent, leurs journaux intimes, l’histoire se façonne et conduit vers des troubles qui modifieront leurs avenirs. Stepan, envié par de nombreuses personnes, tombera dans la souricière fomentée par des hommes machiavéliques. Accusé de haute trahison envers le tsar, il devra fuir, loin, au-delà des frontières, au-delà de sa passion. Quant à Natalia, elle deviendra la marionnette impuissante qu’elle s’était jurée de ne jamais être, prisonnière de sa propre famille et de la folie qui les dérange. La mort tisse ses fils et s’empare des âmes pures…

« Chaque nuit, je songe à mon retour. A ma vengeance. Je reverrai Terre-Noire, et Natalia, et tous les autres dont les visages hantent mes nuits. Ce jour arrivera, forcément. Je l’attends. Ils ont chassé un renard apeuré. Ils retrouveront un loup… »

J’ai aimé lire ce livre jeunesse. C’est le premier roman d’une trilogie qui parle d’aventure, de complots, de vengeance, nous fait voyager des terres d’Ukraine, à celles de Russie, jusqu’en France et en Italie… Cela m’a reporté au temps où je lisais Michel Strogoff et Le comte de Monte-Cristo. Ces livres épiques qui parlent à l’esprit intrépide, aventurier et romanesque des jeunes adolescents épris d’Histoire, d’intrigues et de vendetta. L’écriture est captivante, les personnages fascinants, et j’ai grande hâte de lire la suite. Nous laissons dans ce volume Stepan à la croisée de plusieurs chemins. Jeune homme perdu, accablé et mélancolique, il se réveille et se dresse pour exercer la loi du talion.

« – La mort est préférable à l’exil. Vendetta pour ceux qui t’ont obligé à partir camarade.
– Vendetta, ont répété les autres, en traçant une ligne imaginaire avec un pouce sur leur gorge. »

A suivre… lecture commune avec Sharon – Son premier billet
.
.
a0_a0_31
Peinture de Henri-Fantin Latour
.
.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « Terre Noire, Les exilés du Tzar – Tome I »

  1. Commentaires

    Dis donc on est déjà en 2012 chez toi? (c’est ce qui apparaît Oo’)

    C’est vache, tu nous mets une superbe couverture, mais on n’en sait pas plus !)
    Commentaire n°1 posté par Eiluned le 02/08/2011 à 07h18

    Je suis toujours surprise que mes brouillons paraissent. Je mets toujours 2012 pour que cela ne soit pas édité. Et puis, tu vois, ça sort quand même !!! Je pensais écrire ce billet la semaine prochaine, du coup il va falloir que j’active ! Terre Noire est un bouquin jeunesse très intéressant. Je l’avais choisi pour notre voyage Steanpunk et puis finalement je crois qu’il ne va pas rentrer dans cette catégorie. Il n’y a pas de machine extraordinaire.
    Passe une bonne journée !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 02/08/2011 à 08h10

    il a l’air intéressant pour un livre Jeunesse. Il m’a rappelé « Sous le ciel de Novgorod » de Régine Desforges que j’avais adoré en son temps ! Si tu ne l’as pas lu, je te l’enverrais, ça devrait plaire à ton âme romanesque !^^
    Commentaire n°2 posté par Asphodèle le 04/08/2011 à 12h56

    Avec grand plaisir ! Je n’ai lu de cette auteure que la bicyclette. Ne me l’envoie pas, si Somaja passe tu le lui donneras… merci Aspho !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/08/2011 à 13h11

    C’est ce que j’avais prévu… Somaja va repartir le cul de la voiture…traînant par terre !!! Si je peux en glisser d’autres que j’ai aimés (Si les Cornwell t’intéressent j’en ai un carton plein !) 😉
    Commentaire n°3 posté par Asphodèle le 04/08/2011 à 13h38

    Je les ai les Patricia… Tu feras attention qu’elle ne me les pique pas !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/08/2011 à 15h11

    coucou, beau billet, j’aimais bcp « michel Strogoff » ! Ton billet donne envie, je le note pour ma nièce de 11 ans (la pauvre, elle va crouler sous les livres ! Je suis sa marraine et elle m’a demandé de lui trouver des livres « bien »(sic)) Faut pas rigoler avec les demandes des enfants !!!!!!
    Commentaire n°4 posté par Jeneen le 04/08/2011 à 13h41

    Et puis en passant, tu te fais plaisir ! Je pense qu’elle aimera… c’est bien écrit. Bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/08/2011 à 15h10

    J’aurais dû m’en douter pour Cornwell ! Je ferai attention mais je ne serais pas avec elle dans la voiture sur le chemin du retour… ah ah !^^
    Commentaire n°5 posté par Asphodèle le 04/08/2011 à 15h28

    Fais une liste !!! et je comparerai !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/08/2011 à 13h01

    j’ai eu ma période russe et puis cela m’a un peu passé. En tout cas la toile de fond semble originale pour un livre jeunesse.

    Commentaire n°6 posté par scor13 le 05/08/2011 à 10h02

    A lire Scor !!!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/08/2011 à 12h59

    Je ne lis pas ton billet, car ce livre est dans ma PAL et cela fait presque un an que j’essaie de l’en sortir, ainsi que le tome 2.
    Commentaire n°7 posté par Sharon le 05/08/2011 à 13h17

    Il faut que j’aille chercher le tome 2 à France Loisirs. Si tu veux, on lit le second ensemble…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/08/2011 à 11h52

    D’accord ! Il faut tout de même que je lise le 1 avant (je viens de le sortir de la bibliothèque).
    Commentaire n°8 posté par Sharon le 06/08/2011 à 17h42

    Je t’attends. De toute facçon, je ne peux pas faire autrement, je ne l’ai pas encore ! Bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/08/2011 à 11h44

    J’aime bien l’univers que l’histoire dégage ! La couverture est assez dérangante…j’avoue que l’homme dessus à un regard troublant, un peu angoissant !! ^^
    Commentaire n°9 posté par Aurelie le 07/08/2011 à 14h46

    Bonjour Aurélie, Dans ce premier tome, il est assez perturbé ! Comme hanté par sa musique au début, puis à la fin du livre, c’est une soif de vengeance. A bientôt !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/08/2011 à 18h00

    Je veux absolument le lire ! J’aime beaucoup ce genre d’histoire : je le note ! =)
    Commentaire n°10 posté par Natacha (Tachas) le 08/08/2011 à 11h17

    Bonjour Natacha ! Attention, c’est un livre pour les jeunes… Ne t’attends pas à de longues descriptions, de longs chapitres… Mais comme je me suis régalée, tu peux être séduite toi aussi. Bonne lecture !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 08/08/2011 à 14h37

    Littérature jeunesse, oui, mais de qualité. J’ai lu de telles horreurs en un an que, pour certains livres, je n’ai même pas rédigé de billets.

    Mon billet est programmé pour demain matin 8 h 21.
    Commentaire n°11 posté par Sharon le 16/08/2011 à 22h53

    C’est précis ça ! Je suis allée voir. Si je ne l’avais pas lu, je l’aurais immédiatement noté en lisant ton billet. Tu peux compter cette série dans le challenge « vie de château » !
    Bises
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/08/2011 à 08h49

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s