Ténèbres, prenez-moi la main

Lecture commune avec Flo, Scor13 et Edith
Notre deuxième livre de la série
Challenge Thriller de Cynthia

Un dernier verre avant la guerre – Tome 1
.
.

 Ténèbres, prenez-moi la main
Dennis Lehane

.
.
Le bureau Kenzie-Gennaro, Enquêtes et Filatures, abrite des toiles d’araignées saupoudrées de poussière. L’agence est fermée, elle subit un deuil. Pat essaie de vivre normalement malgré les angoisses psychologiques et les douleurs physiques qui le persécutent. Dans sa dernière affaire, la petite part d’ingénuité, que l’on entretient tous pour ne pas perdre espoir et se rappeler l’enfant naïf tapi en nous, s’est volatisée.
Angie est partie ; elle a fuit le décor de Dorchester et ses drames. Seuls Bubba, Richie, Devin et Oscar l’entourent, presque maternellement, précieusement ; termes désopilants, car ces personnages ont une puissance virile très exacerbée.
Obsédé, hanté, par une lettre, une phrase,
Patrick se sent englué par les mots, sali…
« Ce qui compte, c’est la souffrance. Celle que j’éprouve, celle que j’inflige. »

Cela avait commencé par un appel téléphonique, un jour d’automne, quelques jours plus tôt, ou quelques mois, ou quelques années…

Un vieux copain, Eric Gault, professeur en criminologie à l’université de Bryce souhaite que Patrick et Angela se chargent d’une petite enquête et viennent en aide à son amie Diandra Warren, psychiatre et professeur dans la même université.
Le docteur Warren est harcelée par Kevin Hurlihy, « une force brute sans intelligence », bras droit de Jack Rousse, un malfrat et parrain irlandais. Menaces de mort, intimidations, photos compromettantes tout est enclenché pour terroriser la victime.
Patrick et Angie connaissent bien Kevin. Il appartenait à Dorchester et à la bande de gosses qui errait dans les rues avec eux. Même enfant, Kevin avait un regard vide, un regard de mort. Mais pour rentrer en contact avec lui, les services de Bubba sont réquisitionnés.
« – A gauche, dit Bubba. Maintenant, environ vingt centimètres à droite. Bien. Ca y est presque.
Séparé de nous par un bon mètre, les mains à la hauteur de la poitrine, il reculait en nous parlant, et agitait les doigts comme pour guider un camion en train de faire marche arrière.
– OK, reprit-il. Déplace ton pied gauche de vingt-deux centimètres sur la gauche. Ouais, c’est ça.
Rendre visite à Bubba dans le vieil entrepôt où il habite, c’est un peu comme jouer à colin-maillard au bord d’un précipice. Les dix premiers mètres du rez-de-chaussée étant bourrés d’une quantité d’explosifs suffisante pour pulvériser la côte est, mieux vaut suivre ses instructions à la lettre pour ne pas passer ses jours sous respirateur artificiel. (…)
– Patrick, fit-il en me regardant d’un air grave alors que mon pied droit stagnait à quelques millimètres au-dessus du sol, j’ai dit quinze centimètres à droite. Pas treize. »

C’est alors que l’affaire prend une tournure atroce. On retrouve une jeune fille crucifiée et tout fait référence au meurtre d’un petit garçon en 1974, ainsi qu’à d’autres monstruosités ; enlèvement, séquestration, démembrement, éviscérassions… L’intervention du FBI, avec l’agent Barton Bolton, officialise l’enquête qui plonge Pat et Angie dans un magma angoissant, de violence, d’horreur, et les projette dans le décor rétro de leur enfance, à la recherche du père, du fils et du saint-esprit. Cette trinité n’a rien de religieux, elle est une association machiavélique qui plane sur Dorchester. Une gangrène qui suppure depuis des années.

« Je repoussai aussitôt ma chaise et allai m’agenouiller entre ses jambes. Angie m’enlaça, appuya le côté de son visage contre le mien et m’agrippa le dos.
Sa voix se réduisit à un chuchotement tiède dans mon oreille.
– Au cas où il me tuerait, Patrick…
– Je ne…
– Au cas où, il faut que tu me promettes quelque chose.
J’attendis la suite, conscient de la terreur qui faisait palpiter sa poitrine et suintait par tous les pores de sa peau.
– Promets-moi de rester en vie assez longtemps pour le massacrer. Lentement. Pendant des jours et des jours, à condition que tu tiennes le coup.
– Et s’il s’en prenait d’abord à moi ?
– Il ne peut pas nous supprimer tous les deux. Personne n’est de taille à faire ça. Mais si jamais il te tuait avant moi…
Elle recula légèrement de façon à plonger son regard dans le mien.
– … je repeindrai cette maison avec son sang. Du sol au plafond. »

Ma série coup de coeur,
Deuxième livre après « Un dernier verre avant la guerre », nous retrouvons Patrick amoureux de Grace Cole, médecin et maman d’une petite fille Mae. Quant à Angela, elle s’est séparée de son mari Phil qui la battait. Nous franchissons un seuil dans la noirceur. L’histoire débute et finit de façon abominable avec une surenchère effarante de barbarie, de sadisme et d’inhumanité. A chaque page tournée, frissonnante de dégoût, je me demandais comment Lehane arrivait à me captiver ainsi ! En fait, c’est le talent ! Lisez et vous comprendrez…
Tous les personnages secondaires et amis de Pat et Angie sont présents et nous avons encore beaucoup de plaisir à lire les interventions de Bubba, l’homme des situations extrêmes et sans retour.
Bientôt, nous chroniquerons le troisième livre « Sacré »…

Billets chez
Flo           Tome 1Tome 2
Scor13    Tome 1Tome 2
Edith       Tome 1Tome 2
Des billets chez Mathilde,

.
.

Peinture de Bernard Buffet

.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « Ténèbres, prenez-moi la main »

  1. Commentaires

    je n’ai pas encore commencé le challenge de Cynthia mais j’ai quelques romans dans ma PAL qui patientent sagement !
    Commentaire n°1 posté par George le 27/07/2011 à 09h38

    Tu fais patienter sagement des tueurs en série ??? George, je ne sais pas si tu connais Lehane, mais n’hésite pas à lire cette série. Bon, parfois, il faut avoir les tripes solides ! mais c’est un détail…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 27/07/2011 à 10h42

    Terriblement tentant ! Je note pour quand j’aurais besoin d’un bon livre du genre !
    Commentaire n°2 posté par Eiluned le 27/07/2011 à 11h31

    Oui-oui ! Pense à lire le premier avant. Il est impératif de les lire à la suite. Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 27/07/2011 à 19h51

    Mince, j’aurais dû vous rejoindre dans cette lecture commune, ça fait trop longtemps que je me promets de lire ce tome 2…
    Commentaire n°3 posté par Ys le 27/07/2011 à 19h22

    Bonsoir Ys, Sors-le… tu verras comme c’est bien ! A bientôt, biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 27/07/2011 à 19h38

    ah ben tu es comme moi ! Trèèès en avance ! Je publie tout à l’heure, je viens de rentrer et ce soir, club de lecture !

    Je lirai demain donc…
    Commentaire n°4 posté par Jeneen le 27/07/2011 à 19h23

    Madame ironise !!! J’irai voir si tu es toujours contente de faire partie de l’équipe !
    Bonne soirée et mes amitiés à la petite princesse…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 27/07/2011 à 19h37

    Je n’ai qu’un mot à dire : ce n’est vraiment pas le moment.
    Commentaire n°5 posté par Sharon le 27/07/2011 à 20h32

    Ou alors, oui, car tu te dis : Y a pire !
    Bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 27/07/2011 à 23h00

    J’ai beaucoup aimé Bubba. J’espère être à l’heure pour le numéro 3.

    Bonne soirée
    Commentaire n°6 posté par scor13 le 27/07/2011 à 21h57

    Et moi donc ! Bubba… ne pas confondre avec Bouba, le petit ourson !!!
    Bonne nuit
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 27/07/2011 à 22h58

    bubba ?!! les filles, vous m’affolez ! Ah quand on dit que le mauvais garçons attirent les filles bien !!!!!!!!
    Commentaire n°7 posté par Jeneen le 28/07/2011 à 14h44

    C’est qu’il me fait rire ! Mais, ça s’arrête là… Puis il vaut mieux être ami-ami avec lui que le contraire. Je ne voudrais pas servir de repas aux poissons.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 28/07/2011 à 19h32

    J’ai enfin pu liure ton billet : génial ! J’adore ta manière de raconter l’indiscible horreur de cet opus, tu prends l’humour de Lehane !!!!! Bon, alors à très vite sur « Sacré »
    Commentaire n°8 posté par Jeneen le 28/07/2011 à 16h06

    A bientôt ! Je vais essayer d’être à l’heure cette fois-ci !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 28/07/2011 à 19h28

    oui, vraiment, c’est intolérable, tous ces retards (!)

    Et bien, c’est parti pour « gone, baby gone » : je sens qu’on va repartir dans le noir très noir…(je n’aime pas trop les histoires avec des enfants victimes de quoi que ce soit…)
    Commentaire n°9 posté par Jeneen le 28/07/2011 à 19h50

    Tu es déjà là ! Ne t’inquiète pas, celui-ci n’est pas aussi noir qu’il se laisse supposer. Moins morbide en tous cas ! Je n’aime pas aussi lorsqu’il y a des enfants.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 28/07/2011 à 20h00

    Et pour Bubba, tu n’as pas tort ! Je vais y repenser…(mais là, il se tient sage…Par force !)
    Commentaire n°10 posté par Jeneen le 28/07/2011 à 19h52

    Je ne sais plus dans lequel, mais notre Bubba va être amoureux ! Et, oui, cela arrive à tout le monde !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 28/07/2011 à 20h02

    Je n’ai jamais lu cet auteur mais j’ai reçu Sacré lors d’un swap. J’ignorais qu’il s’agissait d’un tome 3. Ils peuvent se lire indépendamment ?
    Commentaire n°11 posté par Manu le 29/07/2011 à 21h13

    NON !!! Je te CONSEILLE VIVEMENT de les lire dans l’ordre. OUI, tu vas aimer ! C’est génial !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/07/2011 à 21h22

    Voilà un billet très tentant ! Je note même si je suis pas très polar !
    Commentaire n°12 posté par Cess le 30/07/2011 à 08h51

    Note, note ! C’est très bien…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/07/2011 à 21h17

    J’ai enfin un peu de temps pour commenter notre lecture commune ! J’en ai profité pour lire les commentaires et je note que Bubba a son fan-club 😉 Par contre, aucun souvenir d’une amourette 😮 Sûrement dans le T5 dont je garde un souvenir … inexistant.

    Pour en revenir à ce second tome, il est effectivement bourré de scènes horribles mais surtout reliées entre elles par un suspense à se ronger les ongles jusqu’au coude (même en seconde lecture, j’étais à cran :D). C’est ainsi que Lehane nous tient, avec une tension à te faire sauter au plafond mélangée à des moments de relâche qui font que tu finis dingue, tellement tu ne sais plus que penser et tu te fais des films que seuls peuvent comprendre ceux qui ont lu le bouquin.

    Pour en revenir à Bubba, franchement, il contribue à apporter une touche d’humour (bien malgré lui, certes) qui fait du bien. Lehane sait exactement doser la balance entre les scènes épouvantables et les répliques marrantes et c’est cela qui fait le charme de cette série.

    Bon, quand j’ai le temps, je suis bavarde 😀

    Commentaire n°13 posté par Flo le 10/08/2011 à 20h51

    C’est dans ce volume que j’ai compris que je pouvais lire certaines lectures sans vomir…
    Bubba est… un ange protecteur ?
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/08/2011 à 11h58

    Je reste très réservée sur les lectures sanglantes et / ou aux scènes à vomir. J’ai confiance en Lehane mais les autres doivent encore me conquérir (as-tu lu « La dame n°13 » de Jose Carlos Somoza ? Rien que de penser à nouveau à ce livre j’ai envie de vomir, j’ai des palpitations et je me dis que Lehane c’est pour les Bisounours. Je précise que j’ai adoré le Somoza… Comme quoi !).

    Bubba, protecteur, sans nul doute, ange… J’ai plus de doutes 😀
    Commentaire n°14 posté par Flo le 11/08/2011 à 12h10

    Non, je ne l’ai pas lu. Mais je le note… sait-on jamais ! Lorque j’aurai une brusque envie de palpiter…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/08/2011 à 13h04

    ou de cauchemarder :S (mais c’est un chouette livre, vraiment :D)
    Commentaire n°15 posté par Flo le 11/08/2011 à 13h06

    Dans la série thriller… Parfait pour mon challenge !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/08/2011 à 19h08

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s