La punition d’Adam Black

Voyage en Ecosse, c’est Kiltissime, sur une idée de Lou et Cryssilda – 6ème billet

 .
La-punition-d-Adam-BlackLa punition d’Adam Black
Karen Marie Moning

.

Pour avoir contredit Aoibheal, reine des Tuatha Dé Danaan, Adam Black, prince Faë du D’Jai, reconnu aussi sous le nom de Sin siriche du, « le plus sombre et le plus puissant des elfes », se retrouve dépourvu de ses pouvoirs d’immortel et métamorphosé en humain. Sous les traits d’un forgeron écossais, fier highlander, musclé, immense, d’une beauté surnaturelle et irrésistible, il erre sur terre avec beaucoup de lassitude et de crainte. Son peuple est menacé, un pacte a été rompu par stratégie et des forces obscures complotent une guerre.

Dans l’Ohio, à Cincinnati, Gabrielle O’Callaghan est une sidhe-seer. Elle a la faculté de voir les faës qui sont invisibles aux yeux des simples mortels. Jeune femme prévenue par sa grand-mère du danger d’être insensible au féth fiada, « un charme à triple action qui rend celui qui s’en sert impossible à voir, entendre ou toucher », elle reste méfiante et s’oblige à rester imperturbable lorsqu’elle en croise un.

C’est dans un parc, qu’elle rencontre Adam Black, le plus terrifiant des faës. Allongé sur un banc, sa posture est lascive et pleine d’ennui. Son apparence lui rappelle un être vu sur de vieilles illustrations… un forgeron, à la longue chevelure, paré d’un torque et de bracelets en or, démoniaque, invulnérable, sans pitié et magnifique. Une odeur vient à elle et la paralyse. C’est une essence de jasmin et de santal. Aussitôt, elle le fuit, bataillant avec sa fascination charnelle et sa répulsion. Arrivée chez elle, elle trouvera la réponse à cette attirance dans les dix-neuf volumes datant du Vème siècle sur l’histoire des Faës ; ce prince est le pire de tous, cruel, vicieux, incomparable amant.

Adam, réveillé de sa langueur, est surpris d’avoir vu le regard de cette humaine s’attarder sur lui, habitué à être invisible et impalpable. La chasse est lancée, sa morosité s’atténue, il est un prédateur qui va retrouver sa proie, jouer avec elle et la dévorer.

Enfin… ce serment qu’il se fait, sera peut-être contrarié par la jouvencelle, pas si chétive et soumise qu’elle en donne l’air, et qui sera une aide précieuse pour vaincre Darroc, le doyen du Haut Conseil qui se réjouit de la disgrâce d’Adam et qui a délivré des Traqueurs.
De Cincinnati au nord de l’Ecosse, sur les terres des frères McKeltar, le prince faë cherchera à retrouver son immortalité avec l’assistance des druides Dageus et Drustan. Mais est-ce vraiment cela qu’il espère ?

Je n’ai pas aimé et ne vous le conseillerai pas. Sauf si vous avez la série, car il est le sixième volume des highlanders, donc indispensable à la collection.
Pimpi, je suis désolée de dire que j’ai trouvé ce livre comparable à un navet-rave. Je n’ai pas frémi, Adam ne m’a pas séduite et j’ai allègrement joué à saute-page. Le seul point positif, c’est l’histoire qui dévoile un peu du mystère du peuple de Danu, planète d’origine des Tuatha Dé Danaan et de Darroc, un être puissant que l’on retrouvera certainement dans d’autres épisodes…
Tous ces livres sont la genèse des « Fièvre », une série passionnante… à ne pas manquer…

Retrouvez la chronique de Pimpi sur cette série incontournable !!!
.

41k6a6fHAfL._SL160_
Peinture de Allaert van EVERDINGEN, château sur une colline
.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « La punition d’Adam Black »

  1. Commentaires
    Mmmm, je sais oui, c’est celui que j’ai trouvé le moins bon de la série aussi, et celui qui a déçu beaucoup de fans…. j’ai bien aimé quand même, moi, je suis une irréductible, mais il n’était clairement pas à la hauteur des autres! Mais oui, pour l’histoire d’Adam, pour l’évolution de l’intrigue de fond, pour les précisions sur le pourquoi du comment de Darroc, qui est quelque part un peu à la base des Fever… ben on peut le lire quand même, parce que le sauter, dans la série, ça fait un grand trou dans l’histoire! Mais il est loin de valoir les romans des MacKeltar!!!
    Commentaire n°1 posté par Pimpi le 12/07/2011 à 21h12

    Oui, tout à fait d’accord avec toi !
    J’ai enlevé mon billet car il n’était pas fini. C’est bizarre que tu aies pu mettre un commentaire !
    Je t’embrasse… Je termine de l’écrire.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/07/2011 à 21h24
    Quand j’ai vu la couverture…rien que ça…va pour le navet (je ne suis pas fan des navets déjà !) alors je te le laisse, mais courage, tu en as d’autres sous le coude prêt à faire frémir tes narines et palpiter ton petit coeur !!^^Biiises
    Commentaire n°2 posté par Asphodèle le 13/07/2011 à 09h56

    Couverture affreuse. Mais je ne me fie plus à cela. J’ai des livres tout aussi mal représenté où j’ai connu des extases ! Bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 13/07/2011 à 10h08
    Des extaaases ??? Qu’en dit Mister B. ? hi hi !! 😀
    Commentaire n°3 posté par Asphodèle le 13/07/2011 à 10h50

    Heu… tout est relatif… Puis Mister B ? Je lui fais un genre de billet verbal et il en profite. Et là, il me regarde avec désespoir, en secouant la tête de droite à gaucher et… de gauche à droite… C’est que nous n’avons pas les mêmes lectures !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 13/07/2011 à 11h35
    Pas vraiment tentée.
    Commentaire n°4 posté par Sharon le 13/07/2011 à 19h53

    Tu as raison. Par contre, je te tenterai avec Barrons est la fièvre qu’il nous inspire. Lorsque tu seras en panne de lecture… ou simplement pour une récré.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 13/07/2011 à 22h22
    J’interviens à nouveau. Je sais que ce que je vais écrire est incroyable mais, ce soir, dans mon charmant village de BledpauméenNormandie, un joueur de cornemuse a fait entendre le son de son instrument dans tout le village, il a même passé devant chez moi (ma mère et mon voisin peuvent en attester, sinon, j’aurai cru à une hallucitation).
    Commentaire n°5 posté par Sharon le 13/07/2011 à 20h58

    C’est comme le joueur de pipeau. Tu ne l’as pas suivi j’espère !!! C’est fou, juste pour notre mois Kiltissime ! Sharon, il avait les jambes nues ?
    Je t’embrasse.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 13/07/2011 à 22h20
    Non, il était en pantalon (oui, je sais, ça fait bizarre) mais pantalon et pull étaient assortis à la cornemuse.
    Commentaire n°6 posté par Sharon le 13/07/2011 à 22h26

    Grand chic ! Il a été une distraction. C’est palpitant.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 13/07/2011 à 22h32
    Ouh !! tu casses un mythe là ! rien à voir avec Fever ????
    Commentaire n°7 posté par Azilys le 14/07/2011 à 17h59
    Je ne connaissais pas cette série, mais je ne pense pas que je vais l’essayer un jour.

    J’ai lu le tome 1 des Fièvres de l’auteure, mais je n’avais pas réellement accroché avec l’histoire. Surement est-ce le style de l’auteure qui ne me convient pas ?

    Bonne journée !
    Commentaire n°8 posté par Ida le 16/07/2011 à 20h41

    C’est dommage Ida ! Pour les « Fièvre » je veux dire… En fait, il fallait que tu continue la série pour être charmée par l’histoire et les personnages.
    J’espère que tes vacances se passent bien.
    Bises
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 19/07/2011 à 09h49
    Coucou Syl,je ne connaissais pas cette série et d’ailleurs la couverture du livr eme fait penser comment se débarrasser d’un vampire amoureux!Passe une belle semaine j’espère avec le soleil ici le temps est à l’automne!Gros bisoux
    straw
    Commentaire n°9 posté par strawberry le 18/07/2011 à 15h14

    Oui, j’ai pu constater chez toi que c’était la même.
    Aujourd’hui, nous avons du vent, de la grisaille annonciatrice de pluie. Berk.
    Vive l’été.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 19/07/2011 à 09h34

    J’étais sûre d’avoir laissée un commentaire… bizarre…

    Bon ben en tous cas, j’ai très envie de dire zuuuuut zuuut zuuut !!!
    Voilà toute une série qui me tentait (tente) beaucoup !
    Mais je crois que je vais attendre de la commencer au tome 1, même si j’ai déjà celui là dans ma pal.

    De toutes façons rien ne peut égaler la férie Fever, pour moi !
    Commentaire n°10 posté par Cess le 23/07/2011 à 00h19

    C’est ça notre drame ! D’après Pimpi ce livre n’est pas représentatif de la série. Même elle n’a pas trop apprécié.
    Bises Cécile
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 23/07/2011 à 15h25

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s