Hiver arctique – Tome V

Lecture commune avec Lasardine et Sharon
Challenge Summer PAL de Bleue et Violette

La cité des Jarres, Tome I
La voix, Tome III
L’homme du lac, Tome IV

Hiver Arctique
Arnaldur Indridason

.
.
Un enfant poignardé gît sur le sol glacé et enneigé. Il s’appelait Elias, avait dix ans, était thaïlandais ; il voulait devenir paléontologue.

Encerclés par des tours dressées en remparts, immeubles bétonnés, vétustes, inhumains, Erlendur et son équipe contemplent le petit corps sans vie. Le commissaire le recouvre de son manteau, le petit va avoir froid… oui, Erlendur, mais il est mort.

Par où commencer ?
La famille… La mère, Sunee, thaïlandaise, immigrée, venue s’installer en Islande après son mariage. A dévoilé, un peu tardivement à son mari, qu’elle avait déjà un enfant, Niram. Ils ont eu Elias, cinq ans de différence avec son demi-frère. Divorce. Sunee essaie d’élever seule ses enfants. Aurait peut-être un nouveau compagnon.
Il faut questionner le père ex-mari, l’ex-belle-mère, le frère de Sunee et Niram.
L’école et le milieu enseignant… Stupéfaction pour tout le monde. Le pauvre petit Elias était si gentil, si intelligent ! Un des professeurs, Kjartan, tient des propos un peu extrémistes. Après vérifications, il aurait été un membre d’un groupuscule, les Pères de l’Islande.
« – J’avais dix-huit ans, c’était une erreur de jeunesse, vous devez pouvoir imaginer ça… Des gamins qui veulent jouer aux hommes.
 – Je connais bon nombre de gamins de dix-huit ans qui seraient incapables d’épeler « République de Weimar ». »
Les copains, les élèves… Elias était sympa. Mais c’était un métis et son frère est un asiatique, un « bol de riz ». Il fait partie d’une bande et il vendrait de la drogue.
Les voisins, un voisin… Une famille charmante. Le petit était très mignon.

Les pistes sont multiples, elles s’orientent vers un crime raciste, vers les milieux p*dophiles et vers une guerre des gangs. Erlendur, Sigurdur Oli et Elinborg sont écartelés, chacun mène sa croisade suivant leur tempérament, leur inspiration et les quelques indices glanés.

Le vent est glacial, Erlendur est mélancolique, le temps passe et lui, passe à côté de la vie. Son ancienne supérieure et amie, Marion Briem, a été hospitalisée, son état est alarmant. Il reste encore près d’elle, petite femme desséchée, solitaire et agonisante, il lui lit des histoires et lui raconte son enquête, une dernière fois.
Il repense encore et toujours à ce frère disparu, Bergur, à cette maison familiale dans l’est du pays, délabrée et « terrifiante ». Un jour, il faudra qu’il y retourne… Sa fille Eva Lind et son fils Sindri le souhaitent, ils sont prêts à remuer la glace, la boue des marécages, à sonder le nid de la rivière, pour retrouver le fantôme de cet oncle et l’âme de leur père.
Le ciel est bas, janvier soupire. Le soir, il reçoit des appels téléphoniques d’une femme désespérée. Entre deux mots trop brefs, trop saccadés, étouffés de sanglots, elle cherche un réconfort. Qui est-elle ? Serait-ce cette disparue qui a fuit le domicile conjugal, un jour de désespoir ?
Erlendur est épuisé, mais justice doit être faite. Un petit garçon attend.

Cinquième enquête du commissaire Erlendur, ces lectures sont devenues des rencontres très attendues. Celle-ci fut comme les autres, très intéressante, même si elle fut moins trépidante. Dans ce tome, on retrouve beaucoup de personnes en souffrance, traversées par des doutes et des fêlures du passé. En conclusion, j’écrirai un extrait tiré du livre.
Erlendur pose une question à la maman d’Elias après les obsèques…
« – Vous n’avez pas versé de larmes, avait observé Erlendur.
– J’ai assez pleuré, avait répondu Sunee. Je ne voudrais pas qu’il s’inquiète trop, sinon, ce sera bien plus difficile pour lui de rejoindre le ciel. Cela lui compliquera la tâche s’il doit nager à travers mes larmes. »
 Monsieur Erlendur, nous vous laissons réfléchir sur cela !

.


Peinture de style thaïlandais

Billets de la lecture commune chez Sharon et Lasardine

.
.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « Hiver arctique – Tome V »

  1. Commentaires
    Troisième tentative pour écrire un commentaire ce matin. J’espère que ce sera la bonne (soupirs).
    La souffrance des personnages, traversés par les doutes du passé, me semble une constance de la littérature islandaise. Je la retrouve chez Simonarson, Thoriransson, Sigurdardottir, bien loin des clichés touristiques sur ce pays.
    Commentaire n°1 posté par Sharon le 30/06/2011 à 07h33

    C’est peut-être le manque de luminosité. Dans cette série, personne n’est heureux. A la limite, il y aurait Elinborg… tu crois qu’elle a des problèmes que l’auteur n’a pas encore abordé ? et qu’il voudrait nous en faire la surprise dans un prochain tome… Chouette, génial !!!
    Encore 1 jour Madame Sharon, tenez bon !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/06/2011 à 08h07
    Je n’ai lu qu’un seule livre d’Indridason mais je renouvellerai sans aucun doute l’expérience !
    Bonne journée Syl 🙂
    Commentaire n°2 posté par Adalana le 30/06/2011 à 08h24

    C’est noir, ambiance plombante ! Mais je crois que toutes les trois (Sharon, Lasardine et moi) avons beaucoup d’affection pour Erlendur et nous voudrions qu’il s’en sorte. Le voir sourire au moins une fois ! Donc, dans les livres d’Indridason, nous traquons l’esquisse d’un sourire d’Erlendur…
    Bises et passe une bonne journée !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/06/2011 à 08h32
    des rencontres attendues, c’est le moins qu’on puisse dire!!
    même si cette fois ci, j’ai ressenti une sorte de « lassitude », je n’en ai pas moins trouvé le roman glaçant (le plus glaçant des 5 pour le moment je crois!)
    c’est froid, noir, noir, et froid!!!
    je me régale quand même toujours autant et j’ai déjà hâte de retrouver ce on vieux Erlendur à la rentrée!!
    Commentaire n°3 posté par lasardine le 30/06/2011 à 10h34

    Ben, le titre résume l’ambiance…
    Question : Il ne fume plus Erlendur ? Je ne l’ai plus surpris avec une cigarette. Dans « L’homme du lac », Marion lui demande une cigarette, mais je ne me rappelle plus s’il lui en a donné… Aurait-il arrêté dans « La femme en vert » ?
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/06/2011 à 15h16
    Je ne l’ai pas lu celui là ! Il va falloir que je complète ma collection, je l’aime bien Erlendur, et la panoplie de personnages qui l’entourent. C’est souvent très sombre, mais avec cet auteur là, je trouve que ça passe tout seul !
    Commentaire n°4 posté par Eiluned le 30/06/2011 à 11h21

    C’est vrai, c’est froid, sombre, glauque, mais tellement représentatif de la société ! L’auteur dévoile notre quotidien ; racisme, p*dophilie, drogue, mal-être… Et comme tu le dis, ça passe tout seul.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/06/2011 à 15h12
    La rivière noire, parue en 2010, est consacrée au personnage d’Elinborg. Peut-être que là, l’auteur nous fera des révélations.
    Commentaire n°5 posté par Sharon le 30/06/2011 à 11h28

    Oui, parce qu’elle paraît trop supperficielle. Elle doit cacher un vice (à part la cuisine), un secret enfoui… Elle ne serait pas un peu amoureuse d’Erlendur ???? Sait-on jamais !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/06/2011 à 15h07
    Bon j’ai déjà noté les cinq ; YA PLUSKA !! Mais je ne sais pas quand !! Là ça déborde, très aguicheur ton billet, hum hum, cet Erlandur doit avoir un charme à couper au couteau vu le nombre de fans qu’il a !! 😉
    Commentaire n°6 posté par Asphodèle le 30/06/2011 à 12h01

    Ouais… c’est sûr, il a quelque chose. Il est vieux, il se rend moche, il doit avoir la peau grise de trop fumer, il se tient un peu voûté, le regard absent, et on l’aime. Va comprendre !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/06/2011 à 15h05
    Beau billet et belle réflexion! J’ai lu les 2 premiers de la « série ». J’ai adoré l’atmosphère. Je me garde le reste pour l’automne et l’hiver. Me semble que c’est des saisons propices à cet auteur 🙂
    Commentaire n°7 posté par melodie le 30/06/2011 à 14h27

    Oui, tu as raison ! Il semblerait que là-bas, la neige et la glace sont présentes toute l’année. Et les gens sont aussi sombres que le temps. Après les deux premiers, tu as « La voix », ce livre est très bon ! Pour notre lecture commune, nous continuerons Erlendur à l’automne…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/06/2011 à 14h59
    Coucou Syl je retrouve la même lecture ici et chez Nina,je ne connais pas du tout.
    Merci pour le phare,pour l’effet brouillard je mélange du bleu et blanc avec une feuille d’essuie-tout.
    Le prochain dessin est une poupée russe…
    Gros bisouxxxx
    straw
    Commentaire n°8 posté par strawberry le 30/06/2011 à 15h19

    Bises Strawberry !
    Il faudrait que je me mette aux pastels un jour !
    Bonne fin de semaine…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/06/2011 à 18h14
    Lecture commune, ça m’intéresse!
    Commentaire n°9 posté par melodie le 30/06/2011 à 15h54

    Alors pour une LC, il faut demander à Lasardine et Sharon… Cette LC dans l’univers d’Erlendur est à leur initiative. Si tu n’as pas leurs liens, tu les trouveras dans ce billet…

    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/06/2011 à 18h13
    hey t’as passé des pages ou quoi??
    si si, il fume encore Erlendur!! plusieurs fois dans ce titre il en est question ;);)
    Commentaire n°10 posté par lasardine le 30/06/2011 à 17h26

    Alors j’ai avalé ces passages trop goulûment. Ca doit-être moins flagrant car on ne met plus l’accent sur sa mauvaise toux. Je ferai attention la prochaine fois… Merci !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/06/2011 à 18h07
    c’est vrai que sa mauvaise toux, il n’en est pas question!
    par contre la clope oui! notamment à un moment (ça va peut être te parler), il renonce à balancer son paquet de clope vide à l’arrière de la bagnole comme il le faisait auparavant!! y’a aussi Sigurdur Oli qui est deg’ parce qu’il va sentir la clope en rentrant, et une autre fois dans la voiture avec Elinborg où elle lui fait une réflexion…

    rhooo!!! tu crois que dans le prochain il va mettre des patchs? lol!!
    Commentaire n°11 posté par lasardine le 30/06/2011 à 18h38

    Et oui, c’est vrai qu’il fume… Je viens de relire des passages… Lorsqu’il est tout seul chez lui à regarder la nuit par la fenêtre, lorsqu’il va voir le cadavre de la femme… Le comble serait qu’il aille fumer sur la tombe de Marion ! Très mauvais goût !!!
    Des patchs ? Pas le genre.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/06/2011 à 20h21
    C’est fait, tu es accroc à Erlendur ! C’est vrai qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. J’avais un peu moinsaccroché à ce volume, mais quand même ça reste du bon. Billet TRES bientôt sur le suivant « Hypothermie » et je viens de terminer le dernier, « Rivière noire » où Erlendur n’est pas là et c’est Elinborg qui mène l’enquête, on en apprend effectivement plus sur elle..tu voudrais bien savoir quoi, hein ????
    Commentaire n°12 posté par somaja.over-blog.com le 30/06/2011 à 20h16

    J’attendrai de te torturer dimanche… Il est à toi « Rivière Noire » ? Tu pourrais me le passer ?
    Bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 30/06/2011 à 20h24
    Non, je n’en ai aucun, c’est une autre fan qui me les passe. Désolée.A très bientôt.
    Commentaire n°13 posté par somaja.over-blog.com le 30/06/2011 à 20h57

    Ce n’est pas grave. Il me semble que Sharon la ! A++
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/07/2011 à 06h25
    Il me plait Erlendur mais je n’ai encore lu que la femme en vert

    La réponse de la maman que tu as noté est très belle

    Bonne soirée Syl.
    Commentaire n°14 posté par Didi le 30/06/2011 à 21h47

    Erlendur est accès sur le passé. Il ne peut laisser son frère reposer en paix, alors la réponse de la mère, dans sa sagesse et sa philosophie, est aussi faite pour lui.
    Bonne journée Didi
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/07/2011 à 06h24
    Oui ce frère qu’il a perdu lors d’une tempête de neige …

    Je vais poursuivre ma découverte de cet Erlendur c’est sur !

    Bon WE !
    Commentaire n°15 posté par Didi le 01/07/2011 à 17h34

    Bonne continuation…
    En ce moment, je relis la série Kenzie-Genaro de Lehane. Je te la conseille +++
    Bon WE Didi, bises
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/07/2011 à 19h02
    Coucou, je n’ai lu que « la cité des jarres » et « la voix », très bien tous les deux, peut-être en as-tu parlé, j’irai fureter…! Mais là, comme tu le sais (!), je suis sur la série de Lehane (et j’aime beaucop) et sur celle du 87ème district d’Ed mcbain. Alors je note, mais pas pour tt de suite…A bientôt
    Commentaire n°16 posté par jeneen le 02/07/2011 à 23h41

    Reste sur Lehane ! A++
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/07/2011 à 18h13
    J’en ai encore trois dans ma PAL (dont celui ci). j’essaierai de les caser sur l’été si j’y arrive. C’est vraiment un auteur que j’affectionne mais c’est vrai que tout est noir chez lui et que la souffrance des personnages est marquante.
    Commentaire n°17 posté par scor13 le 04/07/2011 à 09h18

    Les intrigues viennent presque en second plan pour certaines de ses histoires. La vie n’est pas très lumineuse là-bas !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/07/2011 à 17h06

    Je n’ai lu que le premier de la série il y a plus d’un an, faudrait que je m’y remette car j’avais bien aimé.

    C’est noir, oui on pourrait même en faire une expression « noir comme un polar nordique »
    Commentaire n°18 posté par Touloulou le 24/07/2011 à 18h55

    Bonsoir Touloulou, En fait c’est ma première série. Je vois bien chez Sharon qui chronique souvent des polars nordiques, que l’ambiance est souvent glauque. Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 24/07/2011 à 21h06

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s