Un auteur et ses mots, 29

 

castagno

.
Dernier livre lu, « L’armée furieuse » de Fred Vargas. Le commissaire Adamsberg a découvert dans le tome précédent qu’il avait un fils. Tardivement, car celui-ci a vingt-huit ans. Afin de faire connaissance et lier des liens, Zerk est venu habiter chez lui. Adamsberg lui confie trois noms. Ils sont ses adjoints, ses lieutenants, mais avant tout, ils sont sa famille.

« – Ce que je t’aurais enseigné si je t’avais connu à cet âge. Il y a trois chose à retenir, Zerk, et avec cela tu es sauvé : quand on ne peut pas aller au bout de quelque chose, il faut demander à Veyrenc. Quand on ne parvient pas à faire quelque chose, il faut demander à Retancourt. Et quand on ne connaît pas quelque chose, il faut demander à Danglard. Assimile bien cette trilogie. »

 

Fresque murale, Condottier
.
.
.
.
.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s