L’Aphrodite profanée – Tome III

Challenge de Soukee, « Rome l’Antique »
Retour avec Kaeso-Wotan, le beau centurion… Souvenez-vous… Pompéi, Palantin, Subure, Rome…

Les mystères de Pompéi, tome I
Meurtres sur le Palatin, tome II

« Kaeso Wotan Concordianus Licinus, 1m92, 90 kg, cheveux blonds, yeux bleus clairs, très beau. Né à Rome, dans la noble famille des Concordiani, d’un père officier du prétoire et d’une mère Germaine, esclave affranchie puis épousée par son ravisseur. Il a grandi au milieu des soldats avec les enfants de la famille impériale (plus particulièrement avec le frère aîné de Caligula, Néro, qui était son meilleur ami) et sous la tendre férule de Hilds, qui le berça des légendes barbares et de récits guerriers. Comme son défunt père, il s’engage très tôt dans les cohortes d’élite des prétoriens, où il ne tarde pas à se faire une réputation. »
site de Kaezoleprétorien

.
arton11696L’Aphrodire profanée
Cristina Rodriguez

.
.
Rome l’Antique, sous le règne de Tibère, An 32 ou 33 (Caligula a 20 ans)

Venue pour consulter l’oracle grec Apollonius sur Kaeso, Concordia voit son ami faire une crise d’épilepsie et après des convulsions, tomber évanoui. Sa vision parle d’eau croupie et l’odeur nauséabonde et fétide s’accroche à son esprit.

La nuit est brûlante. Kaeso, chef de la garde prétorienne, est posté en embuscade dans une ruelle de la ville avec Io, son léopard, Matticus, Mustella et d’autres prétoriens. En trois mois, huit garçons de grandes familles romaines ont été enlevés. Après le rapt et la demande de rançon, l’enfant est toujours restitué sain et sauf. Alerté seulement au sixième enlèvement, Kaeso a tenté vainement de piéger les kidnappeurs. Les résultats sont sans triomphe, voire pitoyables. A chaque traquenard, les piégeurs sont feintés et la garde prétorienne tournée en dérision, gaussée, par le peuple. Cette huitième fois aura la malchance des précédentes ; elle se terminera dans un bain de… (je vous laisse la surprise de le lire !).

Le préfet du prétoire, Macro, est chargé par l’Empereur Tibère de servir de conseiller et de guide à Caligula. L’homme est rigide, prétentieux, et s’immisce jusque dans la caserne de Kaeso. Imbu de lui-même, il donne ses recommandations avec arrogance et blessant, balance ses remontrances avec mépris, destituant de l’enquête le jeune homme. Il semblerait qu’humilier et rabaisser Kaezo soit une de ses activités préférées.
« – La prochaine fois qu’il me parle comme il vient de le faire, je le tue ! tempêta Kaeso.
– On croirait entendre Donar ! Vous vous ressemblez décidément comme deux gouttes d’eau. Caractère de cochon inclus…
– Que vient faire Donar, là-dedans ?
– Macro lui en fait voir autant qu’à toi.
Kaeso grimaça.
– Une façon polie de me dire que ce fils de pute a un problème avec « les gens comme nous » ? Ferait-il partie de ceux qui estiment que les sauvages de Germains que nous sommes sont indignes d’être considérés comme des citoyens romains à part entière ?
– Pas exactement. En fait, Macro a un problème avec tout ce qui n’est pas « dans les normes », Wotan. Ses normes à lui, s’entend. Pas vrai, Hélicon ?
L’Egyptien acquiesça avec un sourire entendu.
– Mon maître et moi-même soupçonnons ce bon préfet de vouloir jeter aux gémonies tout ce qui ne répond pas à ses exigences de normalité.
Kaeso fronça les sourcils et se tourna vers Caligula.
– De quoi parle-t-il ?
Son ami lui tapa sur l’épaule, railleur.
– Tu es trop beau, Kaeso ! Trop parfait ! C’est louche. A ses yeux, du moins. »

Dans la soirée, l’oncle de Caligula, Claude, souhaiterait présenter à sa famille et à ses amis sa dernière acquisition. Une statuette représentant la déesse Aphrodite sculptée par le célèbre Praxitèle. Une fête est donnée en cet honneur, sous la bonne surveillance des centurions et de Kaeso. Mais lors de la réception, un esclave intervient et hurle que la sculpture a été dérobée. Ce forfait sème aussi trois cadavres, le secrétaire de Claude et deux inconnus.

Entre l’insupportable Macro, les enlèvements des enfants, la disparition de la statue et les trois morts, Kaeso ne sait plus où donner tête ! Aidé de ses amis Caligula, Donar, Apollonius, de ses seconds Io, Matticus, Mustella et de sa cousine Concordia, il affrontera des assassins Egyptiens de la guilde des Frères d’Anubatos et rencontrera la plus célèbre des courtisanes, Pyralis, une collectionneuse d’art, obnubilée par les oeuvres de Praxitèle.

.
Voyage dans la Rome antique à travers les enquêtes de Kaeso le prétorien, nous déambulons des maisons palatines les plus riches aux rues les plus obscures et sordides, avec le Tibre pour dépotoir. Dans cet épisode, nous retrouvons les personnages du livre précédent… En plus des noms cités ci-avant, il y a Ludius et son bel amant Mnester, Hildr la mère qui continue à autopsier les cadavres, Malah l’esclave d’Apollonius qui peut aussi se transformer en boucher et en porcher pour faire disparaître quelques indélicatesses de son maître… Tous évoluent dans l’histoire et l’auteur nous les rend encore plus intéressants et fascinants. Je pense que ce dernier opus raconte avant tout leur passé, leurs secrets, leurs désirs et leurs « démons ». Le style est toujours très vif, plein d’humour, de soties, d’esprit, sans ennui, avec des chapelets de jurons fleuris et des scènes coquines. Comme pour les deux autres tomes, j’aurais souhaité encore plus de mots, plus de pages… Alors Madame Rodriguez, à quand le prochain ? Je me languis déjà de… Io !!!
.
.
Billet chez Somaja,
.
.
praxitele-louvre

Tête d’Aphrodite du sculpteur Praxièle
.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « L’Aphrodite profanée – Tome III »

  1. Commentaires
    Je suis en plein dans le 2ème, je ne lis donc qu’en diagonale et y reviendrai une autre fois (billet du 1er programmé bientôt). Il va sans dire que je mets une option sur celui-là !
    Terminé HG3 cette nuit, billet presque terminé. On le met demain ?
    Commentaire n°1 posté par somaja.over-blog.com le 07/05/2011 à 09h43

    Option validée ! On retrouve tout le monde dans celui-là mais à mon avis, les enquêtes passent en second plan. Il se lit très ou trop vite.
    Non, pour HG3 c’est pour lundi.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/05/2011 à 09h59
    je comprends mieux d’où te vient ton imagination débridée avec de telles lectures, ma Bonne Dame !!^^D’après les dialogues que tu nous présentes, ça m’a l’air décalé quand même !! Ils ne parlaient pas comme ça dans la Rome antique ??! Mais toi tu ne lis que des livres à série, c’est pas possible ça !! faut que j’en note combien cette fois ?? Ruineuse… 😉
    Commentaire n°2 posté par Asphodèle le 07/05/2011 à 10h09

    C’est très plaisant à lire. Le langage moderne dans cette poussièreuse et folle Rome a un charme fou ! Mais tu sais, à cette époque, ils avaient un verbe cru et gouailleur aussi ! « Par les couilles d’Hadés » !!!
    Cristina Rodriguez m’a séduite par ses personnages. Kaeso est très très beau et sa compagne féline Io, un léopard, est un amour !
    Les deux premiers tomes sont en poche. Tu peux même les acheter d’occasion sur PriceMinister, je pense. Quant à celui-ci, comme il est récent, j’ai investi 17 euros. Mais quand on aime…
    Bonne journée !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/05/2011 à 10h28
    Je ne connais pas cette série, mais tu as attiré mon attention !
    Commentaire n°3 posté par Irrégulière le 07/05/2011 à 11h28

    Bonjour Irrégulière, c’est à noter au bout de ta liste ! A commencer par le premier « Mystères à Pompéi ». Chronologie dans l’histoire et évolution des personnages…
    Bon WE !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/05/2011 à 12h54
    A y est !! je reviens à moi, je me reviens, bref…tu as compris !! Par les quoi d’Hadès, j’ai mal entendu ?? Non, j’ai lu des romans sur la Rome antique (Les nuits de Calpurnia je crois) mais ça date et je ne me souviens pas de ce langage !! Cela dit, ça m’amuserait beaucoup je crois. Mais bon sur PM et encore pas tout de suite, j’en ai deux à trouver avant !! J’espère que tu passes un beau week-end !!^^
    Commentaire n°4 posté par Asphodèle le 07/05/2011 à 19h00

    C’est sûr que ça ne ressemble pas aussi aux livres que je lisais lors de mon initiation à la langue latine… C’est plutôt comme la version télévisée « Rome », tu connais ? C’est spécial ! J’ai fait des découvertes étranges, des trucs que je n’avais encore jamais vu dans le style d’un jeune éphèbe enrubanné de lierre que l’on offrait à une patricienne… Oui, tu as compris, vêtu de petites feuilles et puis c’est tout !
    Mon WE est serein, tranquille avec un livre entre les mains.
    Bonne soirée
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/05/2011 à 20h01
    Je profite d’une sieste de mon tigre domestique personnel (après deux jours de furie, je peux à nouveau utiliser mon ordinateur, elle est épuisée)pour te dire que j’ai très envie de lire ce troisième tome, mais pas avant juin (impératif professionnel d’une part, et challenge à terminer d’urgence de l’autre).
    Commentaire n°5 posté par Sharon le 07/05/2011 à 19h33

    Ave Sharon !
    Elle était jalouse du temps consacré à autre chose que sa petite personne ? Je connais, mon chat ciboulette faisait la même chose.
    Somaja a lu les deux premiers livres presque en même temps que toi, si ça se trouve vous allez sortir vos chroniques ensemble !
    Bises
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/05/2011 à 19h40
    Je découvre ton blog très sympathique grâce à Sharon et j’en profite pour te dire que j’organise un défi sur la Rome Antique. Si tu veux voir de quoi il retourne, voici le lien : http://bouquinbourg.canalblog.com/archives/2010/12/13/19858008.html

    A bientôt
    Commentaire n°6 posté par soukee le 08/05/2011 à 00h07

    Bonjour Soukee, j’irai voir cela dans la journée. Bienvenue ici ! Je refuse en ce moment les challenges car j’en ai trop, mais bon… je vais voir… J’aime l’histoire.
    A bientôt et merci de cette proposition.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 08/05/2011 à 09h37
    Je suis très heureuse de voir que Kaeso et ses amis ont de nouveaux fans et j’avoue en être très flattée. Merci beaucoup ! Pour info, puisque cela a l’air de vous étonner, sachez que le langage « de tous les jours » à Rome n’avait rien à voir avec les tirades pompeuses que vous imposent certains soi-disant spécialistes de la Rome antique ^___- Si vous voulez vous faire une idée de ce à quoi pouvait ressembler une banale discussion entre amis à Rome, écoutez parler des Espagnols ou des Italiens. Ils ont gardé le même verbe et la même gestuelle, à peu de chose près, que leurs ancêtres. Je ne sais qui a parlé de la série Rome, mais c’est un bon exemple et je peux vous assurer que c’est, pour l’instant, ce que j’ai vu de plus réaliste sur l’antiquité romaine. Eh, oui, je sais, ça surprend mais Rome n’était pas ce monument de blancheur et de droiture toute « Catonienne » que nous enseignaient nos profs de latin, non, non 😀 Il suffit de lire les graffitis sur les murs d’Ostie ou de Pompéi pour s’en rendre compte (éclats de rire garantis !) Merci encore à tous pour votre enthousiasme et, je l’espère, à très bientôt pour les prochaines aventures de Kaeso… à Alexandrie, cette fois !!! Amitiés. Cristina Rodriguez (alias Claude Neix)
    Commentaire n°7 posté par Cristina Rodriguez le 09/05/2011 à 10h42

    Bonjour Cristina-Claude,
    Je viens de m’inscrire à un challenge « Rome l’Antique ». Je vais donc lire quelques livres qui racontent cette époque… Néophyte, je commence à me documenter… et cela grâce à la série avec Kaeso et les personnages illustres qui l’entourent… Je me situe mieux maintenant dans la chronologie. Alors le prochain se passera à Alexandrie ? sur les traces peut-être de la guilde des Frères d’Anubatos ! Nous allons voyager… J’espère qu’il sera accompagné de toute l’équipe !
    Je vous remercie d’avoir laissé ce commentaire, A bientôt…
    PS : Il faut que je me trouve des parutions sur ces graffitis… j’imagine le thème !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 09/05/2011 à 12h23
    Merci infiniment Madame Rodriguez d’être venue éclairer ma culture sommaire de la Rome antique, puisque les livres lus jusqu’à présents se passaient dans des familles patriciennes bourgeoises, donc avec le langage ad hoc !!^^Mais la façon qu’a eue Sylvie de me présenter votre oeuvre m’a donné envie de la lire, ce qui est en soi une bonne chose… ;)Serait-il impoli de vous demander une dédicace ?? Merci pour elle…
    Commentaire n°8 posté par Asphodèle le 09/05/2011 à 15h49

    OOOOOOOhhhhhh !!!!!!!!!!
    T’es un chou !!!
    Si elle repasse par là…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 09/05/2011 à 16h05
    Aucun souci pour une dédicace, ce sera avec plaisir. Pour cela, deux solutions. Soit venir me voir sur l’un des salons où je me rends régulièrement à travers toute la France (liste sur le site : http://www.kaesolepretorien.com) ou, s’il n’y en a pas près de chez vous, il vous suffit de m’envoyer le roman à dédicacer avec une enveloppe timbrée à vos noms et adresse pour le retour à : Studio Gothika – à l’attention de Cristina Rodriguez 35 rue Malar 75007 Paris. Voilà, c’est tout ^___-
    Commentaire n°9 posté par Cristina Rodriguez le 09/05/2011 à 16h17

    Cristina, ici c’est la timorée qui n’osait pas demander une dédicace !
    Je vais choisir la procédure expédition du livre avec enveloppe timbrée, car le seul salon où j’aurais pu demander un petit mot était celui de Limoges et je n’ai pas pu m’y rendre.
    Je vous remercie pour votre gentillesse…
    Je vais offrir à mon amie votre premier livre car elle est très curieuse de lire vos écrits (((et surtout de connaître les potentiels masculins))). Je pense qu’elle va apprécier (elle ne peut qu’aimer !). Mais avant de faire son article, peut-elle vous poser quelques questions et retranscrire l’interview sur son blog ?
    Vous voyez, l’une demande pour l’autre… et pourtant, nous avons passé l’âge des gamineries !
    A bientôt…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 09/05/2011 à 16h49
    Avant d’encombrer totalement ce blog par des questions/réponses, je vous invite à me joindre (vous ou votre amie) par mail. L’auteur du blog peut voir les adresses mail des auteurs des commentaires, normalement. Amités. Cristina
    Commentaire n°10 posté par Cristina Rodriguez le 09/05/2011 à 16h56

    Merci, nous passerons par le blog…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 09/05/2011 à 17h06
    Tu me (re)tentes avec cette série et ses potentiels 🙂
    Commentaire n°11 posté par Cécile le 10/05/2011 à 09h54

    Tu sais que je pensais à toi ? Ils sont comme on les aime !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/05/2011 à 18h01
    Heu o_O j’espère que tu n’entends pas Kholer par là 🙂 lol
    Commentaire n°12 posté par Cécile le 10/05/2011 à 18h02

    Maintenant, c’est toi qui me taquine !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/05/2011 à 18h52

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s