Rose-Aimée, la belle qui porte malheur

Conseillé par Bladelor, puis par Cécile, Sandy et d’autres…, ce livre a été lu à l’occasion de mon RAT.

.
.
rose-aimee-rose-porte-malheurRose-Aimée
La Belle qui porte malheur, tome 1
Béatrice Bottet
.

 
San-Francisco, mai 1851,

Dans une rue sinistre, noire, pleine d’immondices, sur des pavés encore luisant de pluie, un marin se fait tabasser par trois hommes imbibés d’alcool. Le jeune homme se nomme Martial Belleroche et sa nationalité française est une des premières causes de l’agression, la seconde étant l’or…
 » – Ah, ces Français. Ils sont si amusants quand ils se vautrent dans la boue. Tu ne trouves pas, Frenchy ?… Tu nous dis où est ton or, mon gars ? »
Les coups se veulent mortels et Martial, impuissant, revoit en quelques secondes des images d’un passé douloureux, mais pas si pitoyable que ça ! « J’ai bien aimé ma vie finalement. »
C’est alors, qu’un homme armé, sorti de l’ombre, s’interpose et fait fuir les ivrognes.
La providence salvatrice s’appelle Albert Garancher.
Dans un saloon, Martial et Garancher font connaissance. Martial, malgré le visage ensanglanté, est intarissable et raconte ses trois années à San-Francisco, la Californie et la ruée vers l’or, ses petites combines, ses relations avec les chercheurs d’or, le pécule qu’il a amassé et son désir de retourner en France. Conscient qu’à compter de ce jour, il est redevable envers Garancher, il offre ses services pour solder sa « dette de vie ».
Garancher, retenant le rapatriement prochain, propose à Martial de s’acquitter de ce passif en recherchant pour lui un manuscrit préjudiciable qu’il aurait laissé en France, chez sa nièce, juste après les émeutes de 1848. Martial devra rechercher Fifi-les-Guibolles, danseuse au cabaret des Trois Anges à La Villette, Paris…
Le jeune homme s’engage. Dans deux ans, ici à la Gazette des Français, il lui remettra l’ouvrage, « un brûlot socialiste ».

La Villette, avril 1852,

Rose-Aimée rebaptisée Fifi-Bout-d’Ficelle est harcelée par sa patronne, la tenancière des Trois Anges, la vieille et grosse Jousselin. Celle-ci vicieuse et jalouse, ne tolère plus que Fifi ne vienne dans son cabaret que pour chanter et danser. Elle souhaiterait qu’elle se prostitue et qu’elle sombre dans la déchéance. Pour cela, elle organise avec le grand Alphonse et ses acolytes, le Merlu, le Saumon et l’Emile, le viol de Fifi. Tout le monde sait que la jeune fille est toujours chaste et vertueuse. Une malédiction l’entoure. La fatalité tue toutes les personnes qui lui veulent du mal ainsi que les hommes qui veulent profiter d’elle. Mais l’occasion est trop tentante… Jean Mazereau, le protecteur et ami de Fifi, est en prison et ne peut de ce fait la protéger.
Au Trois Anges le soir, avec ses amies Ciragette, Jolie-Tronche, la Marie-Ménilmuche et Lilas-la-Bleue, Fifi, chante sa complainte, accompagnée de la mélodie d’un violon et d’un piano…

« – Fi-fi ! Fi-fi ! hurlèrent de bon cœur quelques voix.
– Allez-y, encore, encore !…
– Fi-fi, une chanson, Fi-fi, une chanson…
Et Fifi chanta la complainte de la fille qui portait malheur.

Elle n’avait jamais eu d’amants, elle faisait peur aux passants
Qui couraient se mettre à l’abri, de ses regards, de ses sourires.
Elle s’en allait tristement, murmurant qu’il était bien trop dur d’aimer, d’embrasser.
Elle voulait donner du bonheur. Quelle erreur ! Mais apportait toujours la mort, sans effort.
La fille qui portait malheur désirait pourtant le bonheur
Des garçons qui la courtisaient, ils préféraient la délaisser.
Il ne se doutaient pas, c’est sûr, qu’un tel destin n’était si dur
Que parce qu’ils ne savaient respecter la fille qu’ils convoitaient.
« Si vous êtes avec moi gentils, jamais ne serez en péril »,
Disait la belle en espérant sauvegarder tous ses galants.
Le premier voulut la forcer. On le trouva sur le pavé
Entouré de ruisseaux de sang, il était tombé en glissant.
« Ne me courtisez pas, messieurs, ne cherchez pas trop à m’aimer. »
Ainsi chantait avec douleur, la fille qui portait malheur. »

Dans la salle, un jeune homme avec un accordéon la regarde intensément. Tous les soirs,  il se met à une table et l’observe. Les filles du cabaret taquinent tendrement Fifi qui s’agace très vite… un prétendant, un amoureux secret qui n’ose se déclarer ?
Cet homme, c’est Martial. Il se renseigne, la guette, l’aguiche dans une approche silencieuse et mystérieuse, et la suit le soir après son travail jusqu’au couvent qui héberge Fifi, un lieu hanté par quinze religieuses décapitées, au temps de la Terreur. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est qu’il la sauvera du complot de la Jousselin et que sa quête du manuscrit les mènera vers des déboires, l’aventure et l’amour.

.
J’ai aimé ce livre. L’histoire est émouvante et les personnages attachants. L’auteur nous invite pour un voyage dans le XIXème siècle. Au début du livre, nous sommes en Californie avec la ruée vers l’or, les baraquements des chercheurs, les concessions minières, les saloons, la vie rude de la population aux diverses nationalités, toute une cacophonie, un métissage brouillon qui grouille dans les rues et le port de San-Francisco. Quelques pages et un an plus tard, en France à l’époque du Second Empire, nous sommes dans le quartier de La Villette à Paris. Le baron Haussmann n’a pas encore joué les architectes. Nous côtoyons les filles légères du cabaret, celles des rues, la vie nocturne dans les « beuglants » où l’on danse la polka, le galop, la mazurka et le cotillon. La pègre dans les bas quartiers avec des hommes qui revendiquent des filles, des tripots et toutes sortes de brigandages. L’auteur aborde aussi assez brièvement, les associations ouvrières et les penseurs socialistes qui luttaient contre la montée du capitalisme. C’est décrit sans fioriture, parfois avec cruauté, et le tableau représente la gouaille de la rue.
Martial est un jeune homme de vingt-trois ans qui a beaucoup souffert dans son enfance. De corpulence musclée, vigoureuse, il est intelligent, estimable, très romantique et sans être naïf, il a encore beaucoup de candeur. Une tâche lui est confiée, il n’aura d’impératif que de la mener à bon terme. Rose-Aimée, dite Fifi, vingt ans, belle comme un cœur, n’a pas eu la vie facile aussi. Issue d’un milieu bourgeois aisé, par son endurance et son optimisme, elle a su se débrouiller dans un milieu qui lui était inconnu et hostile. Sa malédiction ou sa malchance fait d’elle un être à part, une icône intouchable et crainte. Ces deux jeunes gens vont se rencontrer, se chamailler, s’étudier, sympathiser et… s’aimer… Cependant, l’histoire n’est qu’un début et la succession d’enchaînements s’accorde le privilège espiègle de déjouer la trame d’Eros.
Suite dans le courant du mois de mai… Le marin et sa rose se retrouveront-ils ?
.

turner_g
Peinture de Turner

Billets chez Bladelor, CécileSandy, Lasardine, Anne-Sophie, Lily, LadyK, Belle de Nuit, Tiboux, …
.
.
.
.
.

5 réflexions au sujet de « Rose-Aimée, la belle qui porte malheur »

  1. Commentaires
    Coucou Syl. Je vois que tu as été conquise toi aussi, j’ai vraiment très envie de le lire ! Je vais sans doute attendre la sortie du deuxième tome pour me le procurer (je vais tenter de faire baisser ma PAL d’ici là ^^).
    Commentaire n°1 posté par Adalana le 12/04/2011 à 08h22

    Il me semble que cela va être en mai. Oui, l’histoire est touchante et pas mièvre.
    Très bonne journée Adalana…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/04/2011 à 09h05
    j’ai un roman de cette auteure dans ma Pile service-presse… un de ses derniers, pour la jeunesse ! une romancière à découvrir pour moi !
    Commentaire n°2 posté par george le 12/04/2011 à 08h45

    Et bien, découverte totale pour moi aussi. L’auteure a une belle écriture. Si tu as l’opportunité de lire Rose-Aimée, n’hésite pas. Je pense que les jeunes aimeront. Bises George !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/04/2011 à 09h11
    Et une convertie de plus, une ! 😉
    Commentaire n°3 posté par bladelor le 12/04/2011 à 09h35

    Bonjour, et merci… C’est chez toi que j’ai lu le premier billet.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/04/2011 à 09h48
    Je suis contente que tu aies aimé aussi !! vivement la suite ! 🙂
    Commentaire n°4 posté par Cécile le 12/04/2011 à 10h05

    Ouiche miss !!! J’espère qu’il n’y aura pas un troisième !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/04/2011 à 10h11
    Heu ? Tu es prête à lire tous les « amants ténébreux » et pas la suite de Rose aimée si il y en a une ??? o_O !
    LOL. Non t’en fais pas, ça s’arrête à 2 !
    Commentaire n°5 posté par Cécile le 12/04/2011 à 10h19

    Chouette ! Les amants ténébreux et intempestifs, tu peux les lire dans un mois ou dans un an. Pour les suites comme Rose-Aimée, Hunger Game et Fièvre, ce n’est pas possible !!!! Tu attends et tu rages…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/04/2011 à 11h23
    hiii ! suis en train de le négocier en troc !!! vivement vous commencer à faire sérieusement envie ! ^^
    Commentaire n°6 posté par Azilys le 12/04/2011 à 10h44

    Dans moins d’un mois, il y a la suite. Tu les liras en même temps. L’échange est difficile ? Les négociations sont en bonne voie ? Tu verras, le couple Martial-Rose est tout mignon…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/04/2011 à 11h25
    Ah mais c’est ce que c’est tentant ce livre ! Si je tombe dessus par hasard dans mes pérégrinations en librairie je succomberais sans doute !
    Commentaire n°7 posté par Eiluned le 12/04/2011 à 10h49

    Un livre jeunesse, mais il est assez poignant pour séduire les grands…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/04/2011 à 11h28
    non non pas de troc difficile, juste se mettre d’accord sur ce qu’on échange…
    si la suite arrive ça va être encore mieux !
    et je te crois pour le couple tout mignon , je te crois Syl, les yeux fermés ! ^^
    Commentaire n°8 posté par Azilys le 12/04/2011 à 12h36

    Belle confiance qu’il ne faudrait pas perdre !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/04/2011 à 13h18
    Tu vas me faire pleurer avec ta magnifique chronique 😀 Déjà que la fin du livre m’a rendu toute chose, toute émotive et tout :p J’attends la suite avec impatience … 😀

    Merci beaucoup pour ta visite et tes messages 😉
    Commentaire n°9 posté par Tiboux le 12/04/2011 à 13h47

    Tu es très sensible alors Tiboux ! Il faut espérer que nos deux amoureux, après avoir traversé maintes péripéties, trouveront la quiétude dans leur hyménée… A très bientôt…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/04/2011 à 17h52
    Je viens de le noter, tous ces billets me tentent bien !
    Commentaire n°10 posté par Nahe le 12/04/2011 à 13h55

    Il me semble qu’il fait l’unanimité. Bonne semaine Nahe, je t’embrasse.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 12/04/2011 à 17h55
    il me tente bien celui-ci.
    Commentaire n°11 posté par Lilibook le 12/04/2011 à 21h39

    Bonjour, J’avais lu des avis très très bons, maintenant, c’est à mon tour de le conseiller. A noter dans ta LAL…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 13/04/2011 à 11h44
    Bon je le note celui ci….Un de plus dans la wish. Ce serait bien que la PAL diminue un peu pour pouvoir racheter. Pour l’instant je me limite à l’apprenti d’araluen
    Commentaire n°12 posté par scor13 le 13/04/2011 à 10h59

    Scor13, Somaja a chroniqué ce matin une série qui se trouve sur les étagères du loustic… celle de « L’épouvanteur ». Tu l’as déjà lue ? Si tu veux lire ses billets, son blog est dans mes liens. Tu me diras donc…
    Pour Rose-Aimée, tu ne peux que être charmée.
    Cet aprem, j’attaque Will and Co.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 13/04/2011 à 11h29
    non je ne l’ai pas lu mais c’est une série qui me tente beaucoup car j’ai déjà lu pas mal d’avis positifs. J’irai lire ceux de Somaja. Merci pour la référence
    Commentaire n°13 posté par scor13 le 13/04/2011 à 11h56

    Scor13, Nous allons avoir un calendrier très chargé…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 13/04/2011 à 12h00
    On montre un peu trop d’enthousiasme autour de ce livre dpeuis quelque temps ! Résulat : il me le faut maintenant !!!!!!!
    Commentaire n°14 posté par vilvirt le 13/04/2011 à 17h54

    Gourmande ! J’espère que tu ne seras pas déçue. Mais je ne vois pas pourquoi tu le serais aussi ! Pense à une lecture bien sympathique, un amour un peu maudit, des amants qui se séparent, des quiproquos, et l’aventure entre terre et mer.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 13/04/2011 à 19h06
    Oui, je suis très sensible et émotive. Il m’arrive même de pleurer devant des films ou des scènes. Je n’y peux rien en faite. C’est ma nature.

    Pour en revenir à l’histoire, je n’arrive pas à m’imaginer la suite et notamment la fin mais j’espère qu’elle sera émouvante.

    Bonne continuation et à bientôt sur nos blogs 😉
    Commentaire n°15 posté par Tiboux le 14/04/2011 à 20h19

    Et moi aussi ! Je pleure quand ça finit mal et quand ça finit bien…
    La suite… Je les imagine en Amérique, peut-être près de la mer, une belle maison sur des falaises, des enfants et une vie de joie, d’amour et de sérénité. Point final.
    A bientôt…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/04/2011 à 20h42
    Je le lirai un jour. Pour l’instant, je suis en plein régime (but – 19 dans ma PAL).
    Commentaire n°16 posté par Sharon le 14/04/2011 à 20h51

    Moi aussi, je continue de noter, mais j’essaie de ne plus acheter et de piocher dans ma PAL.
    Bonne nuit Sharon, doux rêves…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/04/2011 à 22h12
    j’ai hâte de découvrir la suite, qui semble plus dynamique, car même si j’ai beaucoup aimé cette découverte, j’ai trouvé l’ensemble un peu « mou » par moments…
    Commentaire n°17 posté par lasardine le 16/04/2011 à 19h11

    Bonjour, Oui, c’est que Martial est un jeune homme tendre… Tu sais à quoi ça me fait penser, à un dessin animé musical. Je vois bien l’adaptation. Il faudrait que cela se corse dans le deuxième tome pour terminer en happy end…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 16/04/2011 à 19h52
    ha oui!! tout à fait! (pour le DA, et pour le happy end!)
    Commentaire n°18 posté par lasardine le 17/04/2011 à 09h49

    Miss Lasardine, nous sommes à quelques jours de « Hunger game »… Parution le 05 mai !!!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/04/2011 à 10h20
    hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!!!
    Commentaire n°19 posté par lasardine le 17/04/2011 à 10h22

    Je vois que tu es toujours sans mot pour ces livres !!! L’émotion est telle que tu ne peux produire que des haaaaa ! des ohhhhhh ! et des hiiiiiiii ! c’est bien…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/04/2011 à 10h48
    rhoo mert’!! je vois que je suis démasquée! en mode gamine avec Hunger games! c’est clair!!!
    Commentaire n°20 posté par lasardine le 17/04/2011 à 15h47

    Dis, comme fait-on si ça se termine pas bien du tout ??? Tu cries, je crie, nous crions… Bon, ne parlons pas de malheur !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/04/2011 à 16h41
    mais tais toi malheureuse!! tu vas nous porter la poisse!!!
    Commentaire n°21 posté par lasardine le 17/04/2011 à 17h58

    Je n’ai rien dit, l’auteur n’a pas entendu, le vilain Snow aussi, on efface tout et on recommence… Hiiiiiiiiii !!!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/04/2011 à 18h31
    La couverture me donnait l’impression qu’il était vraiment très jeunesse, mais vous avez toutes l’air convaincues !
    Et l’aspect historique me plait bien ! Si on rajoute une histoire d’amour… allez je le note ^^
    Bonne soirée !
    Commentaire n°22 posté par Touloulou le 17/04/2011 à 22h49

    Touloulou, c’est que l’histoire est attendrissante. On ne peut que compatir au destin de Martial et de Rose. Comme le disait Lasardine, au début c’est peut-être un peu mou, et encore ça dépend de la personne qui le lit. Ce livre m’a fait penser au dessin animé Anastasia, je ne sais pas pourquoi car l’intrigue est complètement différente ! Tu verras…
    Bonne nuit et passe une bonne semaine.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/04/2011 à 23h01

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s