Hunger games – Tome I

Avant Noël, Bladelor m’avait recommandée une série « Coup de coeur » pour mon fils de quatorze ans. Comme elle revient souvent dans ses commentaires, titillant mon intérêt, j’ai voulu la lire…
.

 

hunger-games-09HUNGER GAMES
Tome 1
Suzanne Collins

.
.
Après plusieurs catastrophes, naturelles ou non, le futur de l’Amérique du Nord est un monde divisé en douze districts, clos par des barbelés pour assurer leur sécurité, et dirigé par le Capitole. Chaque ghetto est responsable d’une activité, le charbon, les cultures, les carrières… Tout est contrôlé par des hovercrafts, des caméras, et des brigades de pacificateurs font régner l’ordre et la soumission. C’est le monde de Panem.

Au district Douze, dans le quartier miséreux de La Veine, Katniss Everdeen, une jeune fille de seize ans, orpheline de père depuis ses onze ans, essaie de faire vivre sa mère et sa petite soeur Prim qu’elle adore. Tous les jours, bravant l’interdit, elle franchit le grillage et se perd dans la forêt qui ceinture le district pour aller chasser et pêcher. Dans son escapade, elle retrouve son ami Gale, de deux ans son aîné. Tous les deux récoltent des fruits sauvages et piègent le gibier, pour nourrir leur famille et faire des ventes. Le troc et le marché noir sont aussi des méthodes pour survivre.
« – Le district Douze : on y meurt de faim en toute sécurité. »

Tous les ans, le jour de la Moisson est organisé. Les enfants éligibles de douze à dix-huit ans sont recensés. Habillés de leurs plus beaux vêtements, ils paradent dans une arène devant leur maire et des responsables du Capitole. Le moment est télévisé et diffusé sur toutes les chaînes des districts car deux noms seront tirés au sort pour les Hunger Games, les jeux de la faim. Deux enfants de chaque district, appelés « tributs », seront sacrifiés et devront affronter les autres participants dans un décor grandiose. Au total, vingt-quatre enfants seront lâchés dans ce paysage fantastique aux nombreux effets spéciaux, et se combattront jusqu’à la mort. Un seul survivra et vaincra, apportant à son district des cadeaux et de la nourriture.
« Nous prenons vos enfants, nous les sacrifions et vous n’y pouvez rien. Si vous leviez seulement le petit doigt, nous vous éliminerions jusqu’au dernier. Comme nous l’avons fait avec le district Treize. »
Filmé comme des jeux olympiques, il est un divertissement imposé par le Capitole, dont la stratégie avant tout est de briser l’esprit du peuple et de l’asservir. Les bannières multicolores et festives qui flottent comme des étendards, sont des brassards de deuil.

Le soixante-quatorzième jeu est arrivé. Ce jour-là, Katniss et sa soeur Prim sont assemblées dans le Colysée. Les enfants du district Douze attendent dans l’angoisse, le tirage des noms. Katnisse raconte…
 » Effie Trinket retourne vers le podium, déplie le papier et lit le nom à haute voix. Ce n’est pas le mien. C’est celui de Primrose Everdeen. »
Il est des instants, où l’univers se paralyse, où on oublie la fonction essentielle de la respiration, où un bourdonnement sourd engourdit la parole et les gestes… Katniss reste tétanisée. Sa petite soeur ne survivrait pas une seconde dans l’enfer du jeu. Aussitôt, elle se ressaisit et se porte volontaire. L’acte n’est pas courant mais sur le protocole, rien ne stipule qu’il est interdit.
Dans un grand silence, les spectateurs lui témoignent un hommage pour sa bravoure. Ils connaissent bien la jeune fille et admire sa témérité, sa fidélité et son dévouement.
Puis, un second nom est clamé. Celui de Peeta Mellark.
Peeta est le fils du boulanger, un jeune garçon de l’âge de Katniss. D’apparence un peu faible, blond, de taille moyenne, il surmonte le choc difficilement.

Tous les deux doivent devenir des gladiateurs. Ils devront coopérer et concourir sinon c’est la mort. Pris en charge par des stylistes, des esthéticiennes, des mentors, on les façonne, on les apprête pour le jeu. Tout est programmé, jusqu’à leurs paroles. On les juge, on les note, on les modèle pour susciter l’enthousiasme du public et des téléspectateurs qui suivront leurs parcours dans le jeu. Des sponsors, des parieurs misent sur leurs poulains, on les filme et on insère dans leur bras une puce pour les repérer. Ils sont vingt-quatre, il en restera un.
L’amitié, la solidarité et la clémence s’efface pour cet enjeu et font place aux doutes, aux suspicions et à la sournoiserie.
« Gentil, Peeta Mellark est beaucoup plus redoutable pour moi que s’il était méchant. Les personnes gentilles ont le chic pour m’attendrir. Je ne peux pas me le permettre. Pas là où nous allons. Je décide donc, à partir de cet instant, d’avoir le moins de contacts possible avec le fils du boulanger. »

L’émission peut commencer, les candidats à ce reality show sont prêts… Imaginez leur paysage, une forêt, des arbres gigantesques, des cours d’eau, des grottes, des animaux… des arcs, des couteaux, des mines… la soif, la faim, le froid, la chaleur… cela va être l’enfer.

Ce livre est le premier tome d’une trilogie. J’ai aimé et vous le conseille à mon tour. Dès les premières pages, j’ai été malmenée. Les personnages du district Douze sont attendrissants et il m’a été impossible de garder une retenue, une distance entre eux et moi. A la quarante-quatrième page, je pleurais. Puis, l’émotion passée, l’auteur, par la narration de Katniss, m’a emportée dans un marathon stressant et angoissant, mitigeant mes sentiments. Il n’y avait plus que Katniss, Prim, Gale et Peeta, mais aussi les tributs Rue et Tresh. Le style est haletant, fascinant, mais les mots portent des images déplaisantes. Je n’aime pas les émissions qui traitent les gens comme de la marchandise et, sans vouloir porter de jugement, je ne comprends pas les gens qui les regardent. Avec ce roman, j’étais une spectatrice enthousiaste. Dérangeant, non ?
Dans le courant de la semaine, je lirai le second volume qui s’annonce encore plus éprouvant. Attention ! lecture pas avant 12-13 ans.
.
.
katniss.
.
Des billets chez Bladelor, Karine, Theoma, Cuné, Lasardine, Anne Sophie, Pimprenelle, Cécile, Azilys, Ptitetrolle, Un avis mitigé avec Melo, Valérie, un billet dessiné de Sita
.
.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « Hunger games – Tome I »

  1. Commentaires
    il faut que je lise cette série également
    Commentaire n°1 posté par Sandrine(SD49) le 28/02/2011 à 15h59

    Tu ne seras pas déçue. Par contre pour le troisième volume, d’après Bladelor, il va y avoir de très grosses surprises et peut-être beaucoup de larmes.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 28/02/2011 à 16h02
    Contente que tu aies aimé ! Je ne crois pas qu’on soit voyeur en lisant ce roman, justement il s’agit d’une fiction qui amène à réfléchir et non pas d’une télé-réalité qui existe pour de bon… Et franchement va au bout, ce serait dommage d’arrêter la série en cours, les livres c’est aussi fait pour nous remuer, sinon quel intérêt, non ?
    Commentaire n°2 posté par bladelor le 28/02/2011 à 17h01

    Oui, tu as raison pour le troisième volume. Il va falloir que je le lise (avec une armure).
    Il faudrait que je reformule ma conclusion car j’ai bien vu que ce roman soulevait un état de conscience et que malgré l’enjeu, l’auteur soulignait la complicité, l’entraide, l’amitié que Katniss rencontrait. Néanmoins, on se laisse prendre facilement par le rhytme et je suis restée insensible au décès des autres participants (à part pour Rue). C’est ça qui m’a chagrinée…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 28/02/2011 à 19h02
    j’ai hâte de lire le 3!!!
    Commentaire n°3 posté par lasardine le 28/02/2011 à 19h07

    L’as-tu dans ta PAL ? Sinon, veus-tu m’attendre et on le lira ensemble ? J’aurais besoin que quelqu’un me tienne la main… J’appréhende…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 28/02/2011 à 19h09
    géniiiaaall ce livre:)
    Commentaire n°4 posté par Anne Sophie le 28/02/2011 à 19h11

    Je suis allée lire ta critique… très bien !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 28/02/2011 à 19h39
    ha si tu veux, ouais je suis partante pour qu’on le lise ensemble!!
    mais je préfère te prévenir, pour moi ça risque de se passer ainsi: il sort telle date, à 9h je l’achète, et en fonction de ma journée je l’entame à 9h30, ou à 18h le soir, et le lendemain… il est fini! c’est quasi sûr, ça s’est passé comme ça pour le 2!

    j’espère que tu vas aimer le 2, j’ai hâte de lire ton avis!
    Commentaire n°5 posté par lasardine le 28/02/2011 à 19h46

    Cela sera pareil pour moi. Je pense qu’il va sortir en mai. La première qui connaîtra la date de parution contacte la seconde. Je le note… Chouette cette lecture commune !
    Je ne savais pas si j’allais lire ce troisième tome, j’avais la trouille d’être hyper déçue.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 28/02/2011 à 20h26
    ah la la, je suis en retard, je n’ai pas encore lu cette série. 😉
    Commentaire n°6 posté par Lilibook le 28/02/2011 à 21h01

    Il n’y a pas de retard ! la preuve avec moi, je la découvre maintenant ! A ne pas hésiter !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 28/02/2011 à 21h30
    comme je te le disais dans un commentaire j’ai très envie de le lire,il faudrait que je le trouve en biblio à moins qu’il ne finisse par sortir en poche !
    Commentaire n°7 posté par George le 01/03/2011 à 09h01

    Bonjour, Nous attendons le troisième tome, donce cela m’étonnerait qu’ils sortent en poche aussitôt. Tu le trouveras certainement en bibliothèque. Tu seras emballée par l’histoire.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/03/2011 à 09h30
    ça roule! on se tient au courant alors! 🙂
    Commentaire n°8 posté par lasardine le 01/03/2011 à 09h59

    D’accord ! La première qui voit, crie !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/03/2011 à 10h15
    Heureuse de voir que tu as aimé. J’ai dévoré les 2 premiers et attends le 3ème avec impatience. « Mes jeunes » ont adoré et après l’enthousiasme de la lecture, les réflexions et les questions ont fusé : pourquoi les populations acceptent sans rien dire ? pourquoi montrer et surtout pourquoi regarder ? bref, l’auteur sait captiver son lecteur mais aussi le met en face des ses propres contradictions. A suivre…il paraît qu’un film est en tournage également.
    Commentaire n°9 posté par somaja.over-blog.com le 01/03/2011 à 11h50

    La première qui m’en avait parlé c’est toi, il y a deux ans je crois. Je lis le deuxième en ce moment (et j’ai déjà pleurniché). Pour le troisième, avec Lassardine on va le lire dès sa parution. Veux-tu être des nôtres ?
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/03/2011 à 13h39
    HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!

    nan j’déconne… 😀
    Commentaire n°10 posté par lasardine le 01/03/2011 à 13h41

    C’est un cri d’agonisante ??? Parution en mai ! tu cries trop vite ! Suis dans le second. Les soixantes premières pages m’ont extraite de mon canapé pour aller chercher des kleenex. Maintenant, je suis dans l’entrainement. Je dois laisser le livre pour aller à mon club de patchwork… reprise ce soir. (((c’est dur !!!)))
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/03/2011 à 13h50
    han!! le patchwork, c’est le mal!!
    mais tu seras encore plus contente de le retrouver en rentrant 😉
    Commentaire n°11 posté par lasardine le 01/03/2011 à 13h59

    Je viens d’arriver… Je réponds à ton message, je prépare ma tasse de thé et direction le canapé ! Ce soir, j’ai prévu pizzas toutes faites. Donc non-stop lecture jusqu’ à 19h30 !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/03/2011 à 17h54
    Je l’ai lu, mais j’ai été plutôt choquée tout le long de ma lecture. Je ne pouvais m’empêcher de me dire qu’il s’agissait d’enfants. Alors, disons que mon plaisir en a pris un coup si bien que je ne sais si je vais lire la suite.
    Commentaire n°12 posté par GeishaNellie le 01/03/2011 à 18h08

    Je vois. Il faut occulter ce fait et penser que ce n’est qu’un prélude au deuxième… Une vraie révolution, une prise de conscience et de courage… un bel exemple. Franchement, c’est bien ! Très émouvant.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/03/2011 à 18h15
    alors? alors? (je demande pas si la pizza était bonne hein!! lol!)
    Commentaire n°13 posté par lasardine le 01/03/2011 à 23h34

    Je l’ai fini hier vers minuit. J’ai reçu la visite de voisins pour le café après le dîner. Et sais-tu ce que j’avais en tête ??? Oui, tu as deviné !!! Donc trop tard pour écrire mon billet, je le ferai ce soir car je dois partir aujourd’hui.
    Alors ? Alors ?… Super ! Malgré tous les artifices mortels sur l’île, j’ai trouvé ce tome moins barbare que le premier. Peut-être que j’étais plus préparée à l’intrigue. L’auteur a une sacrée imagination… la brume avec les cloques purulantes, les singes, l’horloge… Voilà, et maintenant il va falloir attendre le joli mois de mai ! Dur !!! J’essaie surtout de ne pas me faire trop d’idées sur la suite… Paraît que le choc sera terrible ! Qui préfères-tu Peeta ou Gale ?
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 02/03/2011 à 08h32
    pas de préférence, ils ont tous deux leur importance et leur place!
    (oui je sais, j’suis même pas drôle! lol!! mais je n’arrive pas à entrer dans un « team » pour l’un ou l’autre, comme on en voit beaucoup ^^)
    Commentaire n°14 posté par lasardine le 02/03/2011 à 17h21

    J’ai un coeur d’artichaud, quand elle est avec l’un, je pense à l’autre et quand elle est avec l’autre… Bon, ce soir, je vais essayer de faire un billet. Pas évident quand j’aime.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 02/03/2011 à 17h52
    J’ai beaucoup aimé aussi. Les trois tomes, en plus de ça. On est vraiment malmenés. J’ai pleuré comme un bébé à 2-3 reprises dans ce tome-ci.
    Commentaire n°15 posté par Karine:) le 02/03/2011 à 19h34

    Comme je comprends ! Pour le premier et le deuxième, j’ai pleurniché au début des livres. Après, je m’endurcis !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 02/03/2011 à 23h04

    Moi qui suis une pleurnicheuse, je n’ai pas pleuré… Mais j’avais vu le film avant, ça doit être pour ça. Globalement, je savais ce qui se passerait.

    Même si le passage avec Rue m’a brisé le coeur !
    Commentaire n°16 posté par Eiluned le 11/04/2012 à 14h41

    C’est ce passage !!! moi je ne savais pas ! je croyais que les livres « jeunesse » étaient gentils ! Pour la suite, j’étais plus blindée, mais j’ai quand même pleurée… Pleurnicheuse bis !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/04/2012 à 14h54

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s