Le mec de la tombe d’à côté

Challenge amoureux de l’Irrégulière
Dans la catégorie « Histoires d’amour, histoires légères », San-Tooshy m’a conseillé un petit livre suédois.

.
.
.
Le mec de la tombe d’à côté
Katarina Mazetti

.
.
Elle, va se recueillir sur la tombe de son mari, lui, sur celle de ses parents, leurs défunts sont voisins de concession. Du coin des yeux, ils s’observent, se redoutent. Lui, dans sa tête, il l’appelle la Beigeasse. Elle, avec dédain, le surnomme le Forestier. Ils se croisent, ils méditent sur le même banc, ils ne s’adressent pas la parole, ils se snobent.
Il la trouve incolore, un peu prétentieuse, un peu coincée, un peu maigre, un peu décolorée, sans saveur, sans féminité, comme une petite souris.
Elle le perçoit sans éducation, un peu brut, très péquenaud, sans goût, ordinaire, comme un ours.
Elle, c’est Désirée, lui, c’est Benny.

Désirée est une jeune femme de trente-cinq ans, bibliothécaire. Elle vient régulièrement réfléchir devant la stèle de son mari Orjan, mort en vélo dans un accident ridicule. Elle cherche des larmes, de la peine mais n’éprouve que de la colère. Elle se morfond dans un quotidien insipide et monotone. Le décès de son époux a contrarié le futur qu’elle s’était conditionné, la reléguant à un statut de jeune veuve sans enfant, sans projet, en marge de l’univers qu’elle souhaitait vivre, bien solitaire et misérable dans son appartement aseptisé.
Benny est un jeune agriculteur de trente-six ans. Les années se sont accumulées sans qu’il s’en aperçoive et aujourd’hui il se sent bien seul, regrettant de ne retrouver que la compagnie des vaches dans sa ferme. Témoin de l’amour de ses parents, il vient souvent entretenir leur tombe en mémoire d’eux, créant sur cette minuscule parcelle de terre un véritable arboretum. Ces quelques moments volés à son labeur journalier sont pour lui des instants de méditation, de calme et de relâche que la Beigeasse vient troubler.

Puis un jour, une petite complicité s’amorce, l’espace de quelques secondes, le temps d’un petit sourire. Les mondes de Désirée et de Benny s’évaporent, l’atmosphère s’illumine, une fanfare pour l’un, une symphonie pour l’autre, la musique est magique.
Elle pense :
« Lui aussi souriait… Dedans il y avait du soleil, des fraises des bois, des gazouillis d’oiseaux et des reflets sur un lac de montagne. Le Forestier me l’adressait, confiant et fier comme un enfant qui tend un cadeau d’anniversaire dans un paquet malmené. »
Il réalise :
 » Elle me rend mon sourire ! Est-ce vraiment elle ? La femme beige, celle qui se recueille devant une vieille pierre grise en pinçant ses lèvres pâles, elle peut donc sourire ainsi ? Comme une gamine en vacances, ou comme une môme devant son premier vélo. »

Ainsi commence la romance improbable d’une citadine intellectuelle et d’un paysan aux tendances béotiennes. Une histoire d’amour perturbée par une distance de quarante kilomètres entre la ville et les champs, par des boulettes de viande que Désirée ne sait pas cuisiner et par une désinvolture campagnarde que Benny se plaît à afficher. Leurs milieux s’affrontent, leurs idées se percutent, ils se taquinent, ils joutent, ils ergotent sur de nombreux sujets, mais l’amour les nourrit. Ils sont affamés, se touchent avec émotion, se découvrent et se goûtent avec passion. Désirée devient la petite Crevette de Benny. Arriveront-ils à concrétiser une alliance ?
« On va aussi bien ensemble que la merde et les pantalons verts, comme disait mon grand-père. Et je ne veux pas que ça s’arrête. A chaque jour suffit sa peine, je n’aurai qu’à apprendre à faire avec. »

Ce livre est un petit plaisir de lecture. Entre les pensées de Désirée et de Benny qui s’alternent au fil des chapitres, nous sommes les témoins de leurs doutes, de leurs détresses, de leur attirance et de leurs rêves. Les images sont souvent drôles, tendres et parfois douloureuses. L’auteure nous faire sourire avec des situations très cocasses et son écriture pleine d’humour, mais aussi à nous émouvoir lorsqu’elle décrit le manque d’amour, la quête des sentiments et l’horloge biologique qui sonne comme un glas pour Benny et Désirée.
A mon tour, je vous conseille ce roman qui nous met en joie. Dans les prochains jours, la suite paraîtra…

.

Peinture de Carl Larsson – Octobre

Des billets chez Sharon, Bladelor, JoelleClarabel, Papillon, Lalivrophile,
.
.
.
.

 

3 réflexions au sujet de « Le mec de la tombe d’à côté »

  1. Commentaires
    Je suis contente que ce roman t’ait plu ! L’auteur est de plus très sympathique (elle m’a dédicacé l’an dernier Les larmes de Tarzan).
    Commentaire n°1 posté par Sharon le 21/02/2011 à 09h35

    Et ce livre est bien ? Tu as dû le chroniquer, je viens fouiller chez toi…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 21/02/2011 à 09h55
    Je suis contente que ça t’ai plu. Un peu de légèreté de temps en temps ! ^-^. Ma soeur a été voir la pièce de théâtre et visiblement elle a passé un très très bon moment.
    Commentaire n°2 posté par san-tooshy le 21/02/2011 à 10h31

    Salut ! Difficile de ne pas aimer ce genre de lecture. C’est mignon, une écriture fine, de l’humour…
    Rien à voir avec l’actuelle !!! Je lis en ce moment un Thilliez et c’est une boucherie. Parfois je me demande si je ne suis pas maso ! et ça se lit trop bien.
    Passe une bonne semaine…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 21/02/2011 à 11h24
    Je connais de nom (vaguement ) mais jamais lu. C’est l’hiver qui te fait aimer la « boucherie » ?
    Commentaire n°3 posté par san-tooshy le 21/02/2011 à 13h22

    Non ! C’est une lecture imposée pour la découverte d’un auteur chez Pimprenelle. Mais j’avoue lire des livres sanglants et aimer les polars. Alors que je suis une petite personne toute douce et inoffesive.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 21/02/2011 à 16h57
    Coucou Syl

    comment va ?

    il m’a l’air bien ce livre allez hop j’embarque looll

    je reprends le travail ce soir.

    J’ai trouvé Balzac un peu dur au début après ça va ça se laisse lire…
    J’ai commencé le journal d’Adèle .
    Il neige en Lorraine je prendrais bien un thé lolll Gros bisouxxx
    Commentaire n°4 posté par strawberry le 21/02/2011 à 16h47

    Bonne reprise du boulot.
    Quant à ce livre… il va beaucoup te plaire ! On sourit souvent et on finit le livre avec les risettes.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 21/02/2011 à 17h01
    Je vais sans doute aller le voir au théâtre, j’aurais voulu lire le livre avant mais… pffff, manque de temps !
    Commentaire n°5 posté par Irrégulière le 21/02/2011 à 17h49

    Dommage ! Tu feras un billet sur cette adaptation ? Fais-moi signe quand cela sera le moment. Très curieuse !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 21/02/2011 à 19h28
    C’est un petit livre léger que j’avais particulièrement apprécié ! Apparemment, une suite est prévue !…
    Commentaire n°6 posté par vilvirt le 21/02/2011 à 22h13

    Tu en as fait un billet ? J’espère que la suite sera à la hauteur de nos espérances !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 21/02/2011 à 23h09
    Décidément beaucoup d’avis très positif sur ce livre, je sens qu’il va bientôt rejoindre ma PAL 🙂
    Commentaire n°7 posté par Christelle le 22/02/2011 à 16h36

    Tu risques de recevoir une autre réponse que celle-là ! Je me suis trompée de livre et je croyais que tu parlais du Thilliez !!!

    Pour « Le mec… » n’hésite pas ! il est vraiment très bien. Sympathique et frais comme le premier jour du printemps, une fraise du jardin ou une tulipe qui s’épanouit au premier rayon du soleil.
    A bientôt…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 22/02/2011 à 17h49
    J’ai découvert seulement aujourd’hui qu’une suite allait paraitre.
    Commentaire n°8 posté par calypso le 22/02/2011 à 20h17

    La suite est pour mars, il me semble. Pourvu qu’elle soit bien !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 22/02/2011 à 20h32
    J’avais adoré. L’autre livre de cette auteure aussi est top.
    Commentaire n°9 posté par Cécile le 25/02/2011 à 22h53

    Tarzan et la suite de celui-ci sont programmés. Bises…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 26/02/2011 à 09h51
    J’avais adoré ce roman de Mazetti.En revanche j’ai moins aimé Entre Dieu et Moi c’est fini. Tu parles d’une suite, une vraie suite? On va retrouver Désirée et Benny?
    Commentaire n°10 posté par virginie le 27/02/2011 à 12h32

    Ouiiiii ! En mars… Prions que nous n’ayons aucune déception !
    « Entre Dieu et moi » connais pas ! Par contre je vais lire « Les larmes de Tarzan ».
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 27/02/2011 à 12h43
    Je vais surveiller ça alors, mais pour mars ma commande de livres est déjà faite, alors on verra plus tard. Pour les larmes de Tarzan j’attends ton avis parce que j’ai entendu dire que c’était le même schéma que Le mec de la tombe d’à-côté
    Commentaire n°11 posté par Virginie le 28/02/2011 à 20h28

    « Les larmes de Tarzan » : Oui, mais avec une particularité, tu peux trouver le billet de Sharon qui en parle http://le.blog.de.sharon.over-blog.com/article-les-larmes-de-tarzan-de-katarina-mazetti-68010360.html
    Bonne nuit
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 28/02/2011 à 21h28
    plein de phrases à retenir comme des citations, des petites perles, mais bon, pas de coup de coeur…
    Commentaire n°12 posté par Lystig le 05/03/2011 à 19h00

    J’ai bien aimé ce livre. Par contre, je crois que je ne lirai pas le second. Je me faisais une joie de retrouver nos deux amoureux, puis à la librairie, j’ai jeté un coup d’oeil sur les mots de la dernière page du deuxième bouquin et ils ne m’ont pas réjouie ! Alors j’arrête là ma lecture de la rate des villes et du rat des champs.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/03/2011 à 20h36

    Un style très agréable, un livre qu’on ne peut pas quitter chaque chapitre retrace la vision de leur histoire par Désirée puis par Benny cette façon de raconter nous montre bien leur différentes façons de penser. Ils sont si attachants que l’on voudrait que leur histoire marche.ce livre nous montre la difficulté de rapprocher deux êtres issus de mondes si différents du même auteur j’ai lu Les larmes de Tarzan encore une rencontre entre deuc êtres incompatibles (sympa , mais à lire bien longtemps après le précédent ) j’ai aimé le tableau que tu as choisi pour illustrer ce livre

    bonne journée

    ajjaccia

    Commentaire n°13 posté par ajjaccia le 11/02/2012 à 17h22

    Toujours pas lu « Les larmes de Tarzan », pourtant dans ma PAL !
    J’ai un bon souvenir de Benny et Désirée. Quant au tableau, il est de Larsson. Il traduit bien la campagne.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 11/02/2012 à 18h14

  2. C’est bien de revoir passer tes vieux billets, surtout quand on ne les a pas tous lus !!! 😆 On m’a prêté ce livre, il y a…presque un an et comme j’avais lu des avis mitigés, je ne me suis toujours pas jetée dessus !!! Va falloir…un jour… 🙂 ♥

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s