Azilis, Le sortilège du vent – Tome III

azilis2Azilis, Le sortilège du vent
Valérie Guinot

.

Avril 478, Mare Britannicum – La manche

La mer se démonte et les abysses réclament leur dû. La tempête joue avec le navire. Des hauts, des bas, elle le malmène sans pitié.
Azilis, accompagnée d’Enid, sa servante et amie, de Caius, son frère et de Myrddin, le barde, prie, car une tragédie semble proche.
Partie pour retrouver son frère jumeau Ninian qu’elle a vu dans un songe divinatoire, enchaîné et avili, Azilis a demandé de l’aide à Myrddin. A eux deux, ils chevaucheront le vent et essaieront de le retrouver. Quant à Caius, il est le mandataire d’Arturus pour récolter des fonds qui permettront de continuer la guerre.
De l’autre côté de La Manche, sur terre, le dux Arturus est parti à la rencontre des chefs de clan avec Kian. Ils ont dans l’objectif de réunir les forces pour vaincre les saxons. La tâche est difficile car auprès de ces Seigneurs, l’unanimité et l’union font carence et  leurs aspirations risquent de s’anéantir. Depuis leur départ d’Ynis Writin, Kian est un marbre. Son regard est fixe, perdu dans des introspections déchirantes. Peu bavard le jour, il délire les nuits dans son sommeil et murmure un nom.

Ce résumé du livre est succinct, je ne voudrais pas raconter les péripéties de nos voyageurs. Ils auront à mener des batailles autres que celles que l’on conduit sur des champs, un glaive à la main. Entre le coeur et la raison, l’amour et la haine, la jalousie et l’abnégation, nos héros seront écartelés dans leurs désirs et embourbés dans un magma de contradictions.
L’initiation de Niniane à la magie transforme la jeune fille. Cette quête sombre menace son équilibre. Niniane rejette Azilis, Azilis a besoin de Niniane.
Et Myrddin ? Il orchestre l’apprentissage avec douceur et malignité.

Ce dernier livre ne clôt pas la légende, il est un préambule. Sa musique est bien plus grave et passionnante que les précédents, même si les deux premiers volumes sont captivants. J’ai commencé ma lecture avec beaucoup d’interrogations, de doutes et de craintes. Ai-je eu des réponses aux questions ? Non. Est-ce-que ma vacillation pour l’un ou l’autre a été réglée ? Non. Ai-je été rassurée ? Non. Le seul petit bémol sera donc cette incertitude qui trottine dans ma tête, alors que je range la trilogie sur les étagères de ma bibliothèque…
Le corps dans son aspect concret, de chair et de sang, est-il plus puissant, essentiel, que le corps spirituel, l’esprit invisible et l’âme éternelle ?
(Et avec ça si c’est pas confus !!!! Nous voguons dans le nébuleux.)

« Où était Azilis ? Myrddin l’avait-il séduite ? Aussitôt, sans qu’il puisse les écarter, des images terribles surgirent : Myrddin enlaçant Azilis, embrassant ses lèvres offertes, caressant son corps dénudé… Sa gorge était si nouée qu’il respirait avec peine. Un goût âcre dans la bouche, le ventre lacéré par le poignard de la jalousie, il se pencha en avant sur sa selle, les yeux fermés.
– Eh ! Kian ! Ca ne va pas ?
Il se ressaisit, prit conscience qu’il s’était immobilisé. Il marmonna une réponse et talonna Orion. La lande ondulait devant lui. Rouge, verte, jaune…
Il lui fallut un instant pour comprendre qu’il pleurait. »

.

kian

Les illustrations de Stéphanie Hans sont superbes. Vous pouvez trouver
son univers sur son blog :
Graine de pluie

Des chroniques chez Bladelor, Karine, Alwenn,
.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « Azilis, Le sortilège du vent – Tome III »

  1. Commentaires
    Il va vraiment falloir que je lise cette trilogie. Il faut juste :
    – que je me la procure.
    – que je trouve le temps de la lire.
    – que je retrouve du temps pour rédiger des billets.
    Commentaire n°1 posté par Sharon le 14/01/2011 à 08h44

    La documentaliste de ton collège doit l’avoir et une fois la première page lue, tu voudras connaître la suite. C’est une lecture jeunesse très facile à lire. Bisous et bon WE.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/01/2011 à 09h43
    Ais je été rassurée ? Ais je eu des réponses à mes questions… Non et Non ? My god, entre ton extrait d’hier et ces phrases, ma motivation n’est pas à son apogée… Snif ! Jolie phrase de conclusion hihi ! J’aime le thé à la menthe ! 🙂 Bon vendredi à toi et bon weekend ! 🙂
    Commentaire n°2 posté par Cécile le 14/01/2011 à 08h47

    Cela a été un grand plaisir de partager ces trois lectures avec toi. Et je déclare à toutes que…

    Azilis est un peu stupide !
    Cécile avait raison…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/01/2011 à 09h59
    tes billets excellent !!!!
    Commentaire n°3 posté par George le 14/01/2011 à 09h21

    Je ne suis pas une fille coquette, mais ce petit mot doux m’encourage ! Merci…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/01/2011 à 10h01
    AH ! AH ! I KNEW IT !!! (mais ça me rassure pas que tu dises ça au dernier tome, j’esperais qu’elle s’améliorait !)
    Commentaire n°4 posté par Cécile le 14/01/2011 à 10h04

    Je récapépète…
    Son choix, elle le fait. Sur Terre c’est un, dans l’Air c’est l’autre. Et on en revient au triangle amoureux.
    Mais si tu analyses la situation, Miss Freud, si elle aimait vraiment l’autre, elle serait partie le retrouver dans un souffle d’Eole dans la seconde où il s’est envoyé en l’air. ET, elle avait toujours la possibilité de le faire lorsqu’elle regagne les bras de l’autre. Donc, en résumé, elle préfère le Terrien.
    Satisfaite ? Moyennement ?…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/01/2011 à 10h23
    Et le Kian de mon imagination est plus beau que ça !
    Commentaire n°5 posté par Cécile le 14/01/2011 à 10h19

    C’est un dessin.
    Dans mon imaginaire, il est beaucoup plus homme. C’est quand même une saga pour les jeunes filles en herbe. Il faut qu’il soit à leur portée.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/01/2011 à 10h29
    Moyennement oui… Mais bon je lirai la suite… si si… un jour.
    Commentaire n°6 posté par Cécile le 14/01/2011 à 10h24

    Je serai ton soutien, comme tu l’a été pour moi.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/01/2011 à 10h30
    LOL ! Merci ! 🙂
    Commentaire n°7 posté par Cécile le 14/01/2011 à 10h38

    Votre serviteur…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/01/2011 à 15h46
    SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS – À NE PAS LIRE SI VOUS NE VOULEZ RIEN SAVOIR

    Bon, tu sais où allait ma préférence hein! Bon, anyway, ça ne pouvait pas finir autrement mais je suis plus ou moins d’accord avec ce que tu en penses pour le choix. En fait, elle ne le fait pas, le choix. Elle a le meilleur des deux mondes. Elle choisit de vivre à fond sa vie de terrienne mais n’est pas « toute » sur terre, selon moi. Dans ma tête, elle ne pouvait finir que seule mais bon… c’est quand même satisfaisant. Mais pour ma part, je l’aime bien, Azilis. Elle est une enfant et elle est prise dans un truc qui la dépasse complètement. Mais bon, après le voyage, j’étais hystérique, rien de moins.
    Commentaire n°8 posté par Karine:) le 14/01/2011 à 14h57

    Et si Valérie G. avait dans l’esprit un quatrième tome ???
    Il faudra bien que la bulle éclate et que M. se rematérialise puisqu’il incarnera M. l’Enchanteur dans la légende. A moins qu’il y en est un autre de M. ? Je ne pense pas car, il a eu une relation avec la soeur d’Arturus qui s’appelle M….
    Bon, vaut mieux passer à une autre série.
    En ce moment je lis Vampire Academy. Je crois que ce n’est pas fait pour moi ! Mignon, mais c’est tout !
    Bises et bon super WE.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 14/01/2011 à 15h44
    Le corps et l’esprit vont ensemble non ? En tout cas, j’ai trouvé que le non-choix de Niniane était un peu égoïste vis à vis de Kian… :/ Une série que j’ai adorée pour ma part, même si le troisième tome est sans doute celui qui m’a le moins plu… Et avec Karine, on se disait qu’on ne seait pas contre une petite suite, en fait… 😉
    Commentaire n°9 posté par Alwenn le 14/01/2011 à 21h24

    Le troisième volume a été mon préféré, sauf pour ses dernières pages. Quant à un éventuel quatrième tome, je me contenterais de lire votre critique avant de l’acquérir ! Car si l’auteure poursuit la légende, j’ai bien peur que le pauvre Kian passe aux oubliettes.
    Bon WE.
    (Tu as un beau blog !)
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 15/01/2011 à 08h59

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s