Lycée Out

lycée outLycée Out
Claire Loup
.


Emma, à la veille de ses dix-sept ans, rentre de ses vacances d’été. Dans son courrier, elle découvre une carte postale ; un petit port de pêche, deux dauphins, un coeur rouge. C’est Hugo, son amoureux, qui lui écrit…

« Emma, je te quitte. Pardonne-moi de t’annoncer ça juste comme ça, mais y a-t-il vraiment une bonne manière d’annoncer ce genre de chose ?… J’espère sincèrement que tu ne m’en veux pas. Je t’embrasse affectueusement. »

Mais c’est qu’il est très attentionné ce petit Hugo ! Il largue sa copine après une drague assidue et zélée d’un an, et cinq mois à lui chuchoter qu’elle était belle, qu’il adorait ses yeux gris en amande, ses cheveux jamais vraiment coiffés, que son sourire un peu retenu était mignon…
Emma, la fille du lycée sauvage, peu sociable, pas bavarde, pas du tout fashion, une « out ». Hugo, le beau garçon, gentil, le chéri de ces demoiselles, populaire, un « in ».

Hugo quitte Emma, Hugo quitte Emma, Hugo…
Emma se questionne, se torture, pleure, le maudit ; pourquoi, comment, qui ??? Un nom…

Suite à une petite erreur vaudevillesque, Emma connaît enfin sa rivale. Hugo adresse un message à Emma destiné à Aude.
Aude, est la parfaite lycéenne, le complément de Mister Hugo. Rédactrice en chef du journal du lycée, elle est belle, estimée, c’est une « in ».

La douleur de la rupture se métamorphose en cri de vengeance. Aidée par deux amis, Sam et Popo, elle s’imagine en guerrière et trouve le point sensible d’Aude. Elle l’attaquera par le biais du journal. Emma, le temps de ses représailles, deviendra incognito, La Napoléonnienne de l’amour. Ses batailles seront des billets, une chronique, sa guerre… ridiculiser son adversaire, voire l’anéantir.

Dans son journal « Le lycée Out », La Napoléonnienne répond au courrier du coeur et conquit par ses écrits plein d’humour et d’esprit, les lycéens. Ils s’arrachent les quelques pages photocopiées qui circulent sous le manteau car ce nouveau journal n’est pas au goût de certains. Puis un jour, Don Juan apparaît. Il placarde un papier « Une question me taraude : es-tu aussi douée pour gérer ta propre vie amoureuse que celle des autres ?… ».

Qui est ce mystérieux personnage ? Emma se livre alors à un échange épistolaire avec Don Juan. Leur correspondance, tout au long de leur année scolaire, se révèlera vite capitale.

Entre activités amoureuses, amicales, journalistiques, blogesques et guerrières, Emma poursuit ses études, entre en conflit avec sa mère, recherche l’âme sœur ; elle grandit.

J’ai beaucoup aimé ce livre et je le conseille à mon tour. Au-delà de l’histoire que nous content la Napoléonnienne et Don Juan, nous abordons la fragilité et les failles de l’adulescence. Et je songe à mes enfants…

 

napoleon_bonaparte_david_gran_san_bernardo_malmaison
Napoléon Bonaparte par J.L. David
.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « Lycée Out »

  1. Commentaires
    ho ça a l’air bien ce roman !
    Commentaire n°1 posté par sandy le 03/01/2011 à 11h49

    Je sais qu’il te plaira. Et hop ! un de plus dans ton filet !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 03/01/2011 à 13h05
    Ouhh la, tu donnes sacrément envie. Je note (à défaut d’acheter. On est le 3 j’essaye encore de tenir mes résolutions).
    Commentaire n°2 posté par Cécile le 03/01/2011 à 15h13

    Il est à lire…
    Cécile, je suis dans les pages d’Azilis. Et toi ? Je suis allée voir chez Bladelor ce qu’elle a écrit sur le tome 3 et cela devient inquiétant ! Elle me laisse avec un horrible doute. Tu aimes bien le barde toi ? Je pense qu’il n’est pas mignon tout plein comme on pourrait le supposer… et Kian, c’est un beau morceau hein ? Bref, aux dires de Bladie et de Karine (voir les commentaires) nous aurons une fin soit explosive d’ahurissements, soit une déception dramatique. Allez, je te laisse, je vais continuer de me perfectionner en histoire Gallo-romaine!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 03/01/2011 à 16h16
    Je finis le premier tome mais je ne vais pas enchainer sur la suite avant de m’être procurée le tome 3 !
    Je vais revoir le billet de Bladelor, mais il me semble que ce n’est pas du même barde qu’elle parle 🙂
    Ou en es tu ? Comment trouves tu Azilis ? J’accroche pas mal à l’histoire et à Kian (huhu) mais je n’aime pas du tout Azilis. Elle est gamine et très égoiste à mon avis. Je suis la seule à le penser mais elle m’insupporte et j’en suis à une vingtaine de pages de la fin !
    Pour la fin. J’ai peur. J’ai déjà lu la fin du 2 hier soir (oui je suis tarrée, i know) et je n’aime pas ça du tout… J’essaye depuis ce matin de trouver la fin du 3 mais je n’y arrive pas et personne ne veut me spoiler 🙂
    Commentaire n°3 posté par Cécile le 03/01/2011 à 16h26

    Je ricane seule bêtement ! J’ai fait la même chose. J’ai lu les critiques sur Amazon, la Fnac, je suis allée chez Bladelor, Karine lui dit qu’elle la contactera par mail… c’est secret, pas de filtrage, faudrait aller chez Hérisson. Pour Azilis, je pense que c’est voulu qu’elle soit orgueuilleuse et fille gâtée. Tu comprends, elle ne va pas dessuite s’amouracher du beau Kian, surtout qu’il est esclave ! J’adore ces préambules, ce jeu du chat et de la souris. Bon, je retourne sur ma méridienne, sous mon polaire, avec le livre…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 03/01/2011 à 16h38
    J’espère que les prochains tomes me la rendront plus sympathique. Tu as déjà lu la fin du 2 toi ?!
    ah la la… on en parle quand tu l’as fini. Ce soir en ce qui me concerne !
    Commentaire n°4 posté par Cécile le 03/01/2011 à 16h42

    Et non. Je n’ai que le premier volume mais demain, je vais faire une grosse dépense ! les deux autres si mon libraire les a. Sinon, je pique une crise dans sa boutique !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 03/01/2011 à 16h50
    Tu as bien raison, pour qui se prennent ils ces libraires, à ne pas avoir en stock les livres que l’on veut IMMEDIATEMENT ? 🙂
    Commentaire n°5 posté par Cécile le 03/01/2011 à 16h53

    Cécile, je rejoins Azilis.
    Je lui dirai ce que tu viens de dire ! Il va apprécier… (pas commode mon libraire).
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 03/01/2011 à 17h01
    Oui j’en avais entendu parlé, chez Pimprenelle sûrement, il faut que je le note!
    Commentaire n°6 posté par Sabbio le 05/01/2011 à 08h26

    Salut, Le style est moderne (un petit chagrin, vite oublié pour la non initiée et la vieille peau que je suis), décapant et sensible. Bonne journée…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/01/2011 à 08h43

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s