Damnés

.
DAMNES
Lauren Kate

.
.
Luce est une jeune fille de dix-sept ans qui a vécu un terrible drame. Sur une
décision de justice, elle est condamnée a effectuer sa scolarité dans un lycée d’éducation surveillée. Ce lieu sera Sword & Cross.

Cette école pénitencière est sinistre. Ligotée par des grilles, des barbelés, des caméras qui filment les délinquants, elle inspire l’angoisse et la frayeur.
Dès le premier jour, Luce est prise en charge par Arriane qui, à sa manière bourrue, l’informe des us et coutumes de l’établissement.
« Je te préviens, tu vas détester les cours. Dans le cas contraire , tu n’as rien d’humain. »
Ils seraient près de quatre-vingts élèves ; des cas légers et des cas graves, les paumés et les tarés. Et aux dires d’Arriane, dont l’humour est vitriolé…
Actes terroristes avec complicité, découpage de parents en morceaux pour les faire griller au barbecue… Tu n’as pas fini d’en baver. »

Luce, un peu perdue et déconcertée, écoute attentivement les conseils de sa « tutrice ».
Elle se sent vulnérable et commence à appréhender ses jours et ses nuits.

Dans cet endroit, elle va rencontrer Penn, fille de l’ancien directeur décédé. Elle se tient un peu à l’écart de ce petit monde, car elle est craintive et solitaire. Gabbe, une fille superbe digne de figurer dans un magazine de mode. Molly, une teigneuse-jalouse. Todd et Randy, des garçons sympathiques. Et puis… Cam et Daniel…
Un seul regard et le cœur s’affole. Ils ont tous les deux une beauté peu commune, presque surnaturelle, parfaite. Luce, lorsqu’elle les voit, sent de la lave circuler en elle. Toutes ses terminaisons nerveuses s’alarment. Mais sur les deux, il lui semble en reconnaître un. Entre fantasme et illusion, elle revit parfois des situations qui la laissent songeuse. Cam est un être charmant qui la pourchasse de ses assiduités, quant à Daniel, il est froid, insensible et grossier avec elle. Le choix ne devrait pas se poser, pourtant…

Chaque jour, Luce va être confrontée à des petites énigmes et vivre des circonstances qui enflammeront son imaginaire. Mais les mystères s’affineront et appesantiront l’ambiance car Luce, depuis son enfance, voit des ombres. Elles sont sombres, menaçantes, la frôlent, et parfois, peuvent être meurtrières.
Aidée de Penn, elle brave les interdits de l’institution, fouille les archives et les dossiers secrets, avec pour obsession, une quête : Qui est Daniel ?
Ce que Luce ne sait pas, c’est qu’elle va ouvrir la boîte de Pandore.

J’ai beaucoup aimé ce livre. Les personnages sont attachants et l’intrigue prenante. Certes, au début, c’est une romance entre Luce et deux magnifiques garçons, un jeu de cache-cache amoureux, puis l’histoire prend de l’ampleur, s’épaissit, l’action et les mystères s’enchaînent. Les questions n’ont pas toutes des réponses. Nous fermons le livre avec des interrogations et le plaisir d’attendre un deuxième tome qui sortira l’année prochaine.

.

Saint-Michel Archange terrassant le démon de Guido Reni

Retrouvez les billets de Hérisson, Caro,
.
.
.
.
.
.
.

3 réflexions au sujet de « Damnés »

  1. Commentaires
    C’est vrai tu as aimé ? Je suis étonnée parce que j’ai lu pas mal de billets de lectrice assez décues, notamment que c’était « trop léger ». Zut, j’avais réussi à me faire une raison et à le barrer de mes listes… tu me remets sur le chemin de la tentation ! ;o)
    Commentaire n°1 posté par sandy le 03/12/2010 à 09h14

    J’ai aimé le côté sombre. Il est vrai que parfois tu as envie de secouer Luce qui à mon goût est trop passive. Mais je pense que c’est pour mieux rebondir dans les prochains tomes. Franchement c’est « plus mieux » que Rebelles. Léger ? Oui, comme ce genre de lecture pour ados. Un bon moment de lecture.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 03/12/2010 à 09h24
    ho ba alors si c’est plus mieux que Rebelles, ça va ! ;o) En fait, il ne faut pas avoir trop d’attentes et ça passe ! ;o)
    Commentaire n°2 posté par sandy le 03/12/2010 à 09h49

    Et ne pas oublier que cela s’adresse à des jeunettes-midinettes !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 03/12/2010 à 09h52
    Alors avant de le lire , faudra que je retrouve ma baguette magique pour me transformer en jeunette-midinette ! ;o)
    Commentaire n°3 posté par sandy le 03/12/2010 à 10h03

    Je le suis en permanence. Ne me dis pas que toi, non. Jeunette-midinette-mais-pas-cruche.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 03/12/2010 à 10h12
    Mmm, tentée je suis (je n’y peux rien, à force de re-regarder les Star Wars je finis par me prendre pour maître Yoda ! 😉 ).
    Commentaire n°4 posté par bladelor le 03/12/2010 à 11h45

    Bonjour Yoda, il va falloir que… tu le lises… et oui (soupir) c’est comme ça la vie ! (re-soupir).
    Hors sujet : Ton petit logo avec miss Betty « je suis une midinette et j’assume », c’est de ta confection ? Ou il existe vraiment un club ? Parce que si… il n’y en a pas, il faudrait le créer. J’ai un trop plein d’idée.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 03/12/2010 à 12h09
    Je t’avais répondu, en fait le logo est l’oeuvre de Lily et Cécile qui le prêtent volontiers ! Quelle est cette idée de club, tu m’intrigues !
    Commentaire n°5 posté par bladelor le 04/12/2010 à 15h48

    Bonjour, Je te réponds par mail…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 04/12/2010 à 15h55
    Ca m’intrigue aussi… bon, je ne sais pas si c’est le moment pour moi, par contre. J’étais peu tentée car on le voit partout (j’ai l’esprit de contradiction!) mais bon… peut-être 😉
    Commentaire n°6 posté par Karine 🙂 le 07/12/2010 à 03h30

    Alors, quand il sombrera dans les oubliettes ! Ou à l’occasion du deuxième tome… Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/12/2010 à 09h15

    • Bonsoir Lady M., Il faudrait que je réserve la suite à la bibliothèque ! J’ai un peu oublier… mais de relire mon billet, ça m’a donné envie.
      Merci !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s