Un auteur et ses mots, 8

Je ne prise point de tels baisers

Qui sont donnés par contenance,
Ou par manière d’accointance ;
Trop de gens en sont parçonniers.

On en peut avoir par milliers,
A bon marché, grand abondance.
Je ne prise point tels baisers
Qui sont donnés par contenance.

Mais savez-vous lesquels sont chers ?
Les privés, venant par plaisance ;
Tous autres, ne sont, sans doutance,

Que pour festier étrangers,
Je ne prise point tels baisers !

XVème siècle, Charles d’Orléans

 .
.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « Un auteur et ses mots, 8 »

  1. Commentaires
    tu as un livre d’heures ??????????????????
    Commentaire n°1 posté par Lystig le 25/11/2010 à 21h44

    Une imitation. C’est un petit livret que j’avais acheté chez le bouquiniste « Aix-Libris » à Aix, il y a presque 25 ans. Je ne sais pas si la boutique existe toujours ! Dans le style d’un agenda, avec de superbes enluminures et quelques citations-poèmes du XIIIème au XVème siècle. Inutile de dire que je ne l’ai jamais utilisé… cela aurait été une hérésie ! Bon WE.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 26/11/2010 à 09h51

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s