Le secret de la Ferme Grise

Lecture conseillée par George, aussitôt commandée, reçue et lue…

...Le secret de la Ferme-Grise
Mary Elizabeth Braddon
.

« Seigneur, Monsieur Dudley, je ne vous quitterai jamais ». C’est ce que prononce Ralph, intendant du domaine de la Ferme-Grise, à Dudley, son maître.

Ces quelques paroles portent le poids d’une oppression. Une promesse, un vœu, et ce serment deviendra un tourment.

En préambule, nous sommes dans le comté de Lincoln en Angleterre ; le petit village d’Olney-Sur-Trent. Il pleut, tout est gris, les âmes aussi. Le jeune propriétaire de la Ferme-Grise vient d’être mis en terre. Le deuil accable son frère, héritier de l’exploitation. Il va, courbé, le regard lointain et perdu, entre un vieil oncle et le pasteur. Pauvre cadet ! il ne faudrait pas que sa tristesse l’amène vers une dépression.
Les jours passent, ils sont monotones, routiniers. Dudley est toujours accablé par une langueur, mâtinée de désespoir. Cependant, son intendant-factotum veille ; il est si serviable ! La gestion du patrimoine est bien administrée. En serviteur attentif et dévoué, il s’empresse avec diligence à l’assister, devançant ses pas et ses souhaits. Où, est Monsieur Dudley, est Ralph.
Une intrigue se construit. Le mystère se confine dans une atmosphère lourde de silence, entre les murs d’une vieille bâtisse et les sinuosités de la rivière. Il pleut, tout est sombre, noir… L’eau charrie les cadavres des cœurs en peine.

Ce livre, de l’épaisseur d’une nouvelle, bien trop vite lu, est un petit plaisir. Il est à l’image des romans gothiques que lisait Miss Catherine Morland de Northanger Abbey (Jane Austen). Nous sommes les témoins d’un jeu, d’une emprise, d’un chantage.
A lire un jour de pluie…
.
.

.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « Le secret de la Ferme Grise »

  1. Commentaires
    C’est drôle, mais autant j’ai beaucoup aimé « Le Secret de Lady Audley », autant celui-ci, je ne l’ai pas apprécié…
    Commentaire n°1 posté par vilvirt le 17/10/2010 à 08h33

    Bonjour,
    C’est mon premier livre de cet auteure, donc je ne peux pas faire de comparaison. Si tu n’as pas aimé, c’est peut-être parce que le roman est court. Le mystère est vite dévoilé et les personnages n’ont pas le temps de s’étoffer. L’écriture est désuète car elle est d’un autre siècle, mais j’ai lu cette nouvelle hier, par un temps de pluie, dehors, il faisait presque nuit, j’étais toute seule, au chaud sous un plaid et j’ai passé un bon moment… Un petit plaisir simple de la vie.
    « Le secret de Lady Audley » est donc à lire ? Bien, un de plus !
    Bonne journée.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/10/2010 à 09h27
    j’ai noté ce titre pour une prochaine visite à la bouquinerie, j’en profite pour noter aussi l’autre titre du même auteur ;-))
    Commentaire n°2 posté par Sandrine(SD49) le 17/10/2010 à 09h39

    Bonjour, Sabbio et George m’ont dirigées vers Priceminister, donc si tu ne le trouves pas chez ton bouquiniste… A bientôt.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/10/2010 à 10h37
    je suis heureuse que ce roman t’ait plu !!!!!!! très beau billet !!!
    Commentaire n°3 posté par George le 17/10/2010 à 10h56

    Merci. J’ai essayé de ne pas faire répétition avec le tien. Difficile ! Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/10/2010 à 11h22
    Ah ben zut, je n’ai pas reçu le mien encore :S

    Je n’ai pas lu le billet en entier pour ne pas trop en savoir juste avant de le recevoir mais le début et surtout la fin en référence à Austen me plaisent bien!

    Je garde donc ce livre pour un jour de pluie comme tu nous le conseilles… d’ailleurs tu m’as déjà donné ce conseil pour un autre livre 😉
    Commentaire n°4 posté par Sabbio le 17/10/2010 à 19h21

    Tu as bien fait de le lire en diagonale ! Pour la pluie, j’avais oublié !!! A croire qu’il pleut souvent ou que j’aime m’installer moelleusement dans un cocon alors que l’extérieur se déchaîne. Du romantisme dans la tourmente… Et j’ai lu « Le cercle… » un jour de froid après Noël.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/10/2010 à 19h47
    Et j’ai oublié de t’inviter à l’ombre de mon cannelier pour mes lectures 😉 … il te suffit de cliquer sur mon nom pour t’y rendre ^^
    Commentaire n°5 posté par Sabbio le 17/10/2010 à 19h22

    Pour cette invitation, je t’offre un bouquet de couleurs sucrées, épicées, parfumées et chaudes.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 17/10/2010 à 19h50
    Merci pour ton cadeau de « pendaison de crémaillère » ^^ Oui voilà c’était « Le cercle… que tu m’avais conseillé pour la pluie! Moi aussi la pluie me donne soit envie d’être sous la couette ou le canapé avec une couverture pour lire ou alors sur le même canapé pour un bon (vieux) film! 😉
    Commentaire n°6 posté par Sabbio le 17/10/2010 à 20h02

    En fait, après réflexion, la pluie me déculpabilise ! Pas de jardinage, pas de ménage (Il fait sombre, on ne voit pas la poussière)…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 18/10/2010 à 10h20
    Ha!ha!ha! Le coup du ménage impossible à faire car il fait trop sombre, ça c’est une excuse! ^^ Je la ressortirai quand j’aurai trop envie de lire 😉
    Commentaire n°7 posté par Sabbio le 18/10/2010 à 10h27

    On fait comme on peut !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 18/10/2010 à 10h37

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s